Regarder le noir – Collectif

Extrait:

Regarder les voitures s’envoler – O. Norek
« Alors ce matin, quand j’ai vu le camion de déménagement se garer au numéro 16, j’ai poussé la chaise de mon bureau jusque devant ma fenêtre, je me suis assis et j’ai regardé.
De nouveaux voisins, c’est un événement dans ma vie.
En plus, observer, j’ai toujours aimé ça. »

4ème de couverture:

Barbara Abel, Amélie Antoine, R.J. Ellory, Julie Ewa, Claire Favan, Karine Giebel, Johana Gustawsson, René Manzor, Fred Mars, Olivier Norek, Fabrice Papillon, Gaëlle Perrin-Guillet.
Douze auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire ouvrir grand les yeux au fil de récits qui jouent avec les différentes interprétations de la vision.
Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute. Éclectique et surprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

Ce que j’en pense…

Les nouvelles, c’est compliqué. J’avoue ne pas être vraiment fan. Frustrée de leur taille, de ce commencement qui finit trop vite.
Je ne peux, cependant, qu’admettre avoir eu grand plaisir à lire ce recueil-là. Une pléthore de très bons auteurs que j’apprécie énormément, un thème intéressant et déclinable à volonté pour un résultat franchement très bon.
Je ne te cacherai pas que j’ai préféré certaines nouvelles à d’autres mais ça, c’est personnel et tout à fait normal.
Voici donc quelques mots pour te mettre l’eau à la bouche et faire en sorte que ton regard se pose sur ce recueil 🙂

Olivier Norek – Regarder les voitures s’envoler
Une nouvelle où le regard devient vicieux, pervers. Un récit ébouriffant de bout en bout !

Julie Ewa – Nuit d’acide
Elle nous emmène au loin et son regard se veut, comme souvent, celui d’enfants plongés dans la misère. Touchant !

Frédéric Marrs – The Ox
Le regard se veut absent dans le noir – un « Eyes Wide Shut » subtil, prenant et tout simplement génial !

Claire Favan – Le mur
Son regard se pose sur un monde à la dérive, un monde du futur que tu n’auras pas envie de…regarder !

René Manzor – Demain
Le regard prend la forme de visions qui se veulent d’abord spectacle pour devenir altruistes dans les sombres abysses d’un tueur en série. Sordide à souhait !

Amélie Antoine – Transparente
Le regard se fait celui des autres, celui qui fait mal au point de conduire aux pires extrêmes. Excellent de bout en bout !

Fabrice Papillon – Anaïs
Son regard se fait folie…mais je n’y suis malheureusement pas entrée…

Gaëlle Perrin Guillet – La tache
Son regard se fixe, sur une tache, juste une tache. Une obnubilation qui pourtant te fera l’effet d’un pendule jusqu’à l’hypnose !

R.J Ellory – Private eye
Le regard se veut observateur, espion, intrusif  jusqu’à la paranoïa. Brillant !

Johana Gustawsson – Tout contre moi
Ses yeux se veulent vecteurs d’émotions, la porte de l’âme d’un amour au premier regard. Subtil et tout en finesse comme toujours avec Johana !

Barbara Abel – Karine Giebel – Darkness
Le regard dans cette nouvelle à 4 mains s’éteint sous la pluie d’acide. Sensible et dur, le twist s’avère redoutable !


Regarder le noir – Collectif – Editions Belfond – 288 pages – 2020

AUTTE CHRONIQUE: Ecouter le noir


8 commentaires sur « Regarder le noir – Collectif »

  1. Tu te doutes que je jubile à lire ton avis, parce qu’un de mes grands challenge c’est de faire aimer des nouvelles à ceux qui pensent ne pas aimer habituellement 😉.
    Les auteurs ont été tellement bon que ça fonctionne à fond !
    Merci pour ta lecture attentive

    Aimé par 1 personne

    1. J’imagines bien ta jubilation et elle est largement méritée 🙂
      Avec de telles pointures, difficile qu’il en soit autrement, mais oui j’ai plus qu’apprécié. Certaines plus que d’autres, ce qui est normal mais j’avoue que certains m’ont littéralement bluffée 🙂
      Bref j’attends le prochain avec impatience 🙂
      Des bisous au passage et un excellent week-end 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Moi qui suis fan de ce format j’ai été servi. Il y a une nouvelle que je n’ai pas aimé, les autres sont sublimes pour moi.Un grand recueil de nouvelles, n’ayons pas peur des mots.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s