…Au point 1230 – Laurence Voïta

Extrait:

« Allongée sur le dos, elle semblait prendre le premier soleil du matin, avec les pieds dans l’eau. Des pieds chaussés de baskets roses, avec la virgule blanche bercée au gré des petites vagues qui animaient les jambes.
Il n’a pas osé s’approcher davantage. Il l’a surveillée, tout en composant le 117. Tout à coup il lui a semblé qu’elle bougeait. Mais il n’a pas fait un geste. Toujours immobile, il a entendu les sirènes, puis les pas précipités des deux policiers qui, très vite, ont été là, juste à côté de lui. Un peu plus tard encore, mais cela ne veut rien dire, le temps s’était rompu, deux autres policiers les ont rejoints, en civil ceux-ci, un homme et une femme, elle jeune, lui, plus vraiment. Il leur a expliqué qu’il était resté à distance, parce qu’il craignait de laisser des empreintes. »

4ème de couverture:

Quand cette femme aux baskets roses est retrouvée assassinée sur la petite plage du lac Léman, l’inspecteur Bruno Schneider et son équipe doivent dénouer les ficelles du hasard pour comprendre que c’est dans la montagne voisine que se sont croisés les destins. Au point 1230, précisément, là où Jacques, après plusieurs mois tourmentés, a décidé d’abandonner volontairement son billet de loterie, gros lot de plus de 3 millions de francs.
Jouer avec la chance pour ensuite la rejeter pourrait donc s’avérer fatal ?

Ce que j’en pense…

« Quel est donc ce pouvoir de l’argent qui renverse la donne ? »

T’es tu déjà demandé ce que tu ferais si tu gagnais le gros lot à la loterie ? Je suis sûre que oui…et je suis aussi sûre que tu as même fait des plans 😜
T’es tu, cependant, demandé à quel point cela changerait ta vie ? En bien ou …en mal ?
Bénédiction ou malédiction ?

L’auteure s’est brillamment penchée sur ce sujet épineux au travers d’une intrigue, certes, gentillette mais qui soulève beaucoup de questions et c’est vraiment ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman.
Récit qui a fait, d’ailleurs, résonner en moi de très lointains échos d’une nouvelle de King (ou de Bachmann) où il était question d’un ticket de loterie perdu. Tellement loin d’ailleurs que je ne me rappelle plus le titre (si quelqu’un pouvait me le souffler à l’oreille, ce serait génial)

Des personnages hauts en couleur habilement décrits: Bruno le flic à l’aube de la retraite, fanatique de trains miniatures. Julie, sa petite fille avec laquelle il partage sa passion pour nous offrir cette belle différence entre le clair et l’obscure. Jacques, le grand gagnant qui craint le changement. Nathalie qui s’interroge tout en faisant des plans sur la comète. Son mec qui a déjà, en pensée, dilapidé le magot et beaucoup d’autres encore qui donnent à cette histoire une très belle dimension.

Ajoute à cela une plume vive, subtile et efficace. Un style précis, sans blabla inutiles où chaque mot a sa place. Une enquête où se mêlent intrigue et sentiments. Des paysages et des lieux, pour moi, familiers et tu obtiens un excellent moment de lecture.

Lecture, tu l’as compris, que je ne peux que te recommander 🙂

Sois, cependant, vigilant !
Après ce récit, tu te retrouveras, peut-être, comme moi, à t’interroger à chaque fois que tu fais face à un stand de loterie…


…Au point 1230 – Laurence Voïta – Editions Romann – 276 pages- 2020


2 commentaires sur « …Au point 1230 – Laurence Voïta »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s