Fit – Lolvé Tillmanns

Extrait:

« Plein été, 10 heures du mat, évidemment personne ne vient courir sur des tapis de caoutchouc. Aucun client, Luigi me regarde de l’extérieur et de tous les angles de la salle. Je cherche quoi faire de mon corps, je ne peux pas m’asseoir, c’est interdit, mais je pourrai facilement glisser mon livre de bio sous le comptoir et réviser tranquille, il me faut juste attendre que la couette bouclée se barre. 
– Continue comme ça, c’est exactement ce que je veux.
Que je reste sur mes deux pieds sans rien foutre ? Loyer, loyer, loyer !
– OK. Luigi.
– N’oublie pas de sourire et ne t’habille jamais en tenue de sport, baskets interdites, pas de seins à l’air ou de mini short non plus, haut de gamme, tu vois ?
Faire bander mais discrètement. LO-YER !
– Ok, Luigi.
– Ralph avait raison, t’es une fille intelligente, tu sais ce qui faut faire. Continue comme ça, je suis très content.
Allez, il s’en va enfin. Je peux sortir mon bouquin, mes notes et m’installer. Putain de lichens de merde. »

4ème de couverture:

Lo, 20 ans, a besoin d’un job pour payer son loyer. Douze heures par jour, elle attend les habitués à la réception d’un fitness. En vrai, elle attend qu’on lui foute la paix, mais elle sait déjà que la paix, ce n’est pas pour les filles de vingt ans. Alors elle mord la première.

Ce que j’en pense…

Je les aime bien ces petits Uppercuts. Des grandes nouvelles ou des petits récits, selon que le verre est à moitié plein ou à moitié vide, sur le thème du sport qui, comme le nom l’indique, s’avèrent bien percutantes !

Lolvé s’est prêtée au jeu en jouant des biscoteaux et c’est fort bien réussi.

Au travers de Lo qui se met à bosser dans un fitness pour payer son loyer, elle te parle du corps, de ce que l’on en fait, de ce à quoi on veut qu’il ressemble, de ce qu’on pense de lui, de ce que l’on croit. Elle te parle du culte du corps, de la gonflette. De tout ce que cela cache.
Et puis, il y a Lo, ses vingt ans et les hommes…

Une plume qui claque, qui pique pour un récit à cent à l’heure qui te donnerait presque le tournis.

Le culte du corps jusqu’à l’extrême, le culte du corps jusqu’à la fin…

C’est du tout bon et c’est clairement à découvrir !


Fit – Lolve Tillmanns – Editions BSN Press – 66 pages – 2020


 

Un commentaire sur « Fit – Lolvé Tillmanns »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s