Enfermé.e – Jacques Saussey

Extrait :

« Celui-ci était le plus grand, le plus gros, le plus vicieux. Elle l’avait reconnu à son entrée à son odeur épicée de sueur, de tabac et de haine.

Le coup était bien rodé, désormais. Elle devait se tenir face au mur, les jambes écartées, et ne jamais se retourner, quoi qu’on lui fasse. Sinon elle se faisait ensuite tabasser jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Depuis qu’ils avaient brisé sa résistance, les hommes venaient seuls à chaque fois. Histoire de profiter encore plus de son intimité et d’assouvir leurs fantasmes les plus pervers.
Le type lui a collé une méchante claque sur les fesses avant de prendre place contre ses reins, puis il a craché sur son membre et le lui a enfoncé violemment dans l’anus. Il n’a pas eu l’air surpris que ça rentre aussi facilement.
Virginie n’a pas crié. Elle n’a pas gémi. Cela ne servait à rien. Cela n’avait jamais servi à rien. »

4ème de couverture :

Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l’océan, jaunes et violets contre le ciel d’azur.

Elle était allongée au soleil, l’herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd’hui, l’astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l’odeur était celle d’une marée putride qui se retire. Les papillons s’éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l’air lui manquait. Lui manquait… Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d’un seul coup à la surface. Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges…

Ce qu’Elisa en pense…

L’histoire de Virginie est bouleversante. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman. Effectivement, malgré la dureté de la thématique, la violence de scènes et les comportements répugnants de certains personnages, j’ai absorbé le contenu dans une douceur étrange grâce à la sensibilité de l’auteur. À un tel point, que cela m’a même perturbé.

De nos jours, dans notre société bornée, ce livre est osé. Malheureusement, d’ailleurs. Mais selon moi, ce roman est instructif, enrichissant et édifiant. Objectivement, Jacques Saussey nous raconte la vie, les péripéties et les aventures de Virginie, une femme née dans un corps typé masculin. En gros, une transgenre. Moi, qui ne m’étais jamais penchée sur le sujet, j’ai beaucoup appris au fil de cette lecture.

Vous devinez que l’auteur, habitué au roman noir, n’allait pas laisser cette situation initiale tourner en idylle. Évidemment, tout ne va pas bien se dérouler pour Virginie, la protagoniste. On va la suivre et la voir tomber dans l’obscénité et les abysses de notre société actuelle.

Comme me l’a souvent répété ma maman, la plume de Jacques Saussey est merveilleuse. Aujourd’hui, je ne peux qu’appuyer son avis. Il est vrai que les mots de l’auteur sont envoutants. Ils m’ont bercé tout au long de ma lecture. Cet écrit, selon moi, s’approche du lyrisme tellement les phrases sont mélodieuses. J’ai rarement trouvé une prose si agréable à lire. C’est tout simplement magnifique.

Ce roman est prenant. Le rythme est bon. Jacques Saussey gère l’action avec brio. Il ne tombe pas dans la surenchère. Les flashbacks n’ont fait que renforcer le côté addictif. Je n’ai pas vu ce bouquin s’achever. Quand j’ai réalisé que c’était le cas, la nostalgie m’emplissait déjà.

Si je devais émettre une critique, je dirais que par moment, j’ai trouvé certaines scènes un peu répétitives. Ce qui, pour moi, a créé quelques longueurs, mais rien de bien méchant.

Pour conclure, ce roman noir est brillant et je vous encourage tous à vous plonger dans l’histoire de Virginie. Vous adorerez !

Merci, Jacques, pour tes mots qui m’ont émerveillée !


Enfermé.e – Jacques Saussey – Livre de poche – 408 pages – 2019

AUTRES CHRONIQUES:
Le loup peint
Enfermé.e
Du poison dans la tête


 

4 commentaires sur « Enfermé.e – Jacques Saussey »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s