La parole du chacal – Clarence Pitz

Extrait:

Ils étaient royalement à moins de vingt mètres du bord. Risible…Ou plutôt flippant. Combien de chances avaient-ils que leur bus atterrisse au beau milieu de la savane dans un marigot tout frais et au seul endroit assez profond pour qu’une camionnette puisse y couler ? Cette idée la fait frissonner bien plus que la température ambiante, chaleur que ni le déluge ni la tombée du jour ne sont parvenus à faire baisser. Elle s’assied, encore tremblante, le cœur battant, prend Sacha sur ses genoux et sursaute sous le fracas d’un coup de tonnerre. Un rai de lumière déchire l’atmosphère et la laisse entrevoir, au loin, un tableau complètement surréaliste. »

4ème de couverture:

« Partez à la découverte du Mali ! Rencontrez son célèbre peuple, les Dogons, et partagez leur vie durant trois semaines ! Célébrez avec eux le fameux Sigui, fête religieuse qui n’a lieu que tous les soixante ans ! Profitez d’un voyage unique et exclusif en petit groupe. Inscrivez-vous dès maintenant, les places sont limitées. Dogons 2027, l’expérience d’une vie. » Claire aurait dû suivre son intuition et renoncer à ce voyage.
L’ombre fantomatique qu’elle a aperçue au milieu des ombres dogons dans un documentaire ne présageait rien de bon. Surtout qu’Armand, guide charismatique et anthropologue renommé, était resté curieusement évasif lorsqu’elle lui avait posé des questions sur ces caveaux. Armand dont le coup de volant a plongé leur camionnette dans un marigot.
Tout ça pour éviter un foutu chacal ! Le village dans lequel ils ont échoué après cet accident est peuplé d’habitants craintifs et entouré d’une nature hostile. Un village isolé et désuet où le temps semble s’être arrêté. Un véritable tombeau à ciel ouvert dont il est impossible de sortir.
Dire qu’elle a entraîné Sacha, son fils de dix ans, dans cet enfer… Et que, chaque nuit, un mystérieux visiteur vient déposer d’étranges objets près du garçon.

Ce que j’en pense…

Clarence, anthropologue, nous livre beaucoup de son savoir dans cette histoire. Elle nous fait voyager dans les coutumes et les traditions d’un peuple africain et crois-moi, c’est fort intéressant puisque cette tribu des dogons existe bel et bien ainsi que leur rituel du Sigui.

Un huis clos dans ce pseudo village paumé d’Afrique. Voilà au moins qui a le mérite d’être super original. Un village où la tension monte comme la température sous ce soleil de plomb.

Elle t’emmène, au travers de ce récit, dans une histoire franchement sordide. Il ne se passe rien de vraiment sanglant et pourtant tu ressentiras très vite une horrible oppression. Les événements s’enchaînent mais aucun n’est de bon augure. Tout est dit à demi-mot sans pourtant que tu ne comprennes quoi que ce soit, et ce jusqu’à la fin.
Tu te retrouveras dans la même situation que tous ces aventuriers en herbe qui ont cherché l’expérience ultime… enfermés dans une vaste prison à l’air libre. Un endroit si hostile que tu ne pourras même pas le fuir. Je ne te parle même pas des conditions de vie dans ce village mais je te dis juste que tu auras, sans doute, envie de filer sous ta douche fort souvent.

J’ai particulièrement apprécié les passages du journal de Sacha, l’enfant du groupe avec sa vision. C’est toujours plus percutant la peur avec des mots d’enfant qui prennent la pire des couleurs.

Un livre riche et palpitant d’une rare originalité ( je me répète, je sais 😜) et rudement bien foutu. Etrange est un mot qui te viendra plus d’une fois à l’esprit. Tu voyages, tu découvres ce premier livre qui te démontre clairement le talent plus que prometteur de Clarence. Elle invente d’ailleurs là le thriller anthropologique.

Même si j’ai préféré ineffaçables à celui-là, principalement dû au sujet, j’ai passé un excellent moment de lecture que je ne peux que te recommander.


La parole du chacal – Clarence Pitz – Editions Le Lys bleu – 340 pages – 2018

AUTRES CHRONIQUES:
Ineffaçables  par Elisa
Ineffaçables


 

Un commentaire sur « La parole du chacal – Clarence Pitz »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s