L’impasse – Oliver Descosse

Extrait:

« Pas le moment de s’apitoyer. Il ouvrit les penderies. Regarda derrière les rideaux. Fouilla chaque recoin. En pure perte. Arthur n’avait pas mis les pieds ici.
Il poursuivit sa traque. Une petite voix lui soufflait pourtant qu’il s’agitait en vain. Son fils n’était pas dans l’appartement. Pour une raison que Marc ignorait, il avait transgressé la règle. Il était sorti du nid sans prévenir.
La confirmation tomba très vite. Les trois autres chambres étaient tout aussi vides. Pareil pour la salle de bain. Bordel, où était-il allé ? Premier réflexe: appeler sa femme. Marc fila en trombe vers son bureau. Il récupéra son portable au pied du canapé. Chercha le numéro enregistré.
A l’instant où il envoyait l’appel, il se ravisa. Lucile allait l’incendier et elle aurait raison. Mieux valait attendre un peu. »

4ème de couverture:

Il a écrit le pire, à présent il le vit.
Marc Caron a tout pour être heureux. Une femme merveilleuse, Lucile ; un adorable fils de onze ans, Arthur ; et en tant qu’auteur de thrillers, un succès planétaire.
Alors pourquoi ces crises d’angoisse terrifiantes, ces cauchemars sanglants et ces épisodes de somnambulisme qui le laissent sans souvenirs au réveil ?
Seule certitude, depuis six mois il ne maîtrise plus rien.
Même si elle l’aime toujours, Lucile est à bout. Un soir, elle lui annonce qu’elle va le quitter et emmener leur fils. Le lendemain, Arthur disparaît.
Fugue ? Enlèvement ? Incapable de se rappeler ce qu’il a fait pendant les douze heures au cours desquelles Arthur s’est évaporé, Marc est aussitôt suspecté.
Incarcéré, lâché par tous et menacé, il plonge dans un monde de violence que, jusque-là, il n’avait fait qu’imaginer dans ses romans.
Pour découvrir ce qui l’a conduit dans cet enfer et tenter de sauver sa famille, il devra affronter une réalité à la noirceur insoupçonnée.

Ce que j’en pense…

Marc est un auteur a succès. Tout pour bien faire et pourtant sa vie est désolation.
Son couple bat de l’aile, il fait crises de panique sur crises de paniques et abuse des anxiolytiques et de l’alcool. Une trace de rouge à lèvres, une dispute plus haute que l’autre et sa femme le quitte pour retourner chez ses richissimes parents. Elle lui laisse son fils, le temps de s’organiser. Marc devait se lever, s’occuper de lui, mais perdu dans les brouillards de l’alcool et des médocs, il découvre qu’Arthur n’est pas à la maison. Branle-bas de combat, il n’est nulle part. La police est avertie par le grand Victor, son beau père au bras très long… la course contre la montre commence…d’autant plus qu’il est le coupable idéal…

J’avoue que je ne connaissais pas du tout Olivier Descosse. J’ai pénétré dans ce lieu de perdition appelé « librairie » et suis ressortie avec ce livre qui m’a littéralement sauté dans les mains.  Après lecture de cette belle découverte, j’ai fait quelques recherches, pour constater qu’il n’en était pas à son coup d’essai alors que je n’en avais jamais entendu parler…le monde littéraire reste définitivement étrange…

Un disparition d’enfant ? Déjà vu, déjà développé des milliers de fois me diras-tu ? Certes, et pourtant Olivier Descosse réussit le tour de main d’innover, de trouver une tournure intéressante et surtout machiavélique. Une tournure qui pourrait tout emporter sur son passage, tel un tsunami.

Une intrigue façon poupée russe. Une intrigue complexe menée pico bello. Une plume ciselée, efficace. Un style direct, net et précis. Une histoire surprenante. De l’action, du suspense sans surenchère et sans être dégoulinante de sang. Tout pour en faire un véritable page-turner.
Tu avanceras pas à pas. Tu t’attendras à y voir de plus en plus clair alors que ce sera tout le contraire. Les événements prennent une telle tournure que tu te retrouveras vite fait bien fait au milieu d’une bien drôle de jungle. Il te faudra alors te munir d’une machette pour tenter de tracer ton chemin et trouver la sortie de ce labyrinthe.
Une trame qui se déroule comme un tapis au fil de tes pas. Un dessin qui se profile…et peut-être comme moi, tu verras l’image de qui, à un moment donné, mais sans vraiment comprendre le comment.  Cela ne gâchera, cependant, en rien ton plaisir.

Olivier relate particulièrement bien ce que peut impliquer une disparition d’enfant dans un couple déjà bien mis à mal. Ce que l’on n’ose pas dire pour ne pas envenimer une situation déjà scabreuse. Pour ne pas voir encore plus de déception dans les yeux de son partenaire, ne pas le perdre plus encore…

Mais ce que j’ai clairement préféré, en dehors de la trame et de la plume, c’est ce regard piquant sur l’écrivain, son rôle dans la société et tous les stéréotypes qui lui sont collés. J’ai adoré le personnage de Marc. Ce descriptif de l’auteur, de sa manière de fonctionner dans la jungle de l’édition, avec même une pointe d’humour et d’ironie. Une belle démonstration de ce que peut être le vie d’un auteur star avec toutes ses facettes…Tu constateras que comme une étoile, ça ne brille pas tout le temps.

Entre réalité et fiction, tu ne sauras plus très bien mais l’auteur ne laisse aucune zone d’ombre et j’ai grandement apprécié ce fait à l’heure où on laisse planer le doute, très souvent pour en extraire une suite… Ici, tout est bouclé et rudement bien bouclé !

Une question m’est cependant restée (mais elle n’a rien à voir avec l’histoire en elle-même. C’est une phrase écrite par l’auteur dans un descriptif) et je dois dire qu’elle m’intrigue: Y a-t-il vraiment un matériel existant d’où l’auteur extrait son œuvre ?

Bref, tu l’as compris, c’est une histoire sordide comme on les aime et je ne peux que te conseille d’entrer, comme moi, dans un de ces lieus maudits et de te procurer ce livre avec lequel, j’en suis sûre, tu passeras un excellent moment.

La bonne nouvelle, dans mon cas, est que quand tu découvres un auteur qui a déjà quelques victimes à son actif, tu peux te plonger dans son univers sans attente et c’est ce que je vais faire tout soudain !


L’impasse – Olivier Descosse – Editions Michel Lafon – 630 pages – 2019


 

6 commentaires sur « L’impasse – Oliver Descosse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s