La catabase – Jack Jakoli

Extrait:

« Sur la table à outils, sa main s’empare du marteau de charpentier. Le côté plat vers la fille. L’objet s’abat violemment sur l’un des tibias. Le craquement produit un cri perçant. La jeune femme se débat. Juste le temps de comprendre que la chaîne qui lui maintient la jambe cassée lui procure une douleur plus vive encore. Le bourreau réitère sans attendre sur l’autre tibia. Le même son. La même douleur. La même détresse.
L’homme marque une pause. Il récupère le marteau pour, cette fois, frapper ses genoux. A deux reprises, les hurlements inondent la pièce. La victime tente de ramener ses jambes en position fœtale. Sans y parvenir. Les entraves et la douleur l’en empêchent.
Pour des raisons pratiques, ce qui va suivre sera légèrement différent de la demande initiale. Après s’être débarrassé du modificateur de vocal, le tortionnaire tire sur la chaîne reliée au système de poulie pour lever les jambes brisées et écartées. »

4ème de couverture:

Elle émerge lentement, aveuglée par un projecteur.
Nue et enchaînée à une table métallique.
Près d’elle, un homme portant un masque de porc installe une caméra.
Il se retourne vers l’objectif et prononce quelques mots avant de saisir un marteau : « J’ai bien reçu vos paiements. Nous allons pouvoir commencer conformément à vos directives. »

Belgique, été 2006.
Un promeneur découvre un corps sauvagement mutilé.
Contraint d’intégrer la section criminelle d’un village tranquille, Matt entame sa première enquête.
Rien ne pouvait le préparer à ce qu’il va découvrir.

Tiré de faits réels, Jack Jakoli vous invite à prendre part à une terrible descente aux Enfers…

Ce que j’en pense…

Dès la première page, tu sauras que tu n’es pas parti pour une ballade de santé le long d’un fleuve tranquille mais que tu emprunteras plutôt les escaliers qui descendent droit en enfer.

Jack Jakoli t’offre, avec ce récit, une intrigue aux ramifications diverses et variées sur le mode Hell.com de Patrick Senécal ou du fameux film « Hostel » de Eli Roth.
Il te plonge dans ce que la gent humaine a de plus vil et de plus pervers avec ce côté tout de même déjà vu.
Pour certains passages, d’ailleurs, âme sensible s’abstenir.

Il t’offre aussi, au travers de ses personnages et des faits, une mise en exergue de la justice et de ses mécanismes ainsi qu’un voyage au cœur de l’univers carcéral pas des plus sympa…

Original dans sa structure peu conventionnelle, tu verras que le coupable du meurtre de cette femme retrouvée au bord d’un canal est très vite identifié. Tu te douteras bien que c’est beaucoup plus compliqué et qu’il te faudra pénétrer les méandres du Dark Net pour tenter de tout comprendre et découvrir ou pas…qui tire les ficelles de la Catabase…

Sympa mais, je dois avouer que j’en aurai voulu plus. Les révélations tombent, selon moi, de manière un peu trop abrupte et surprennent. C’est clairement le but pour créer des twist mais j’avoue avoir été quelque peu frustrée de ne pas avoir plus de détails, plus d’explications. J’ai eu cette sensation que les liens entre les actes ou les personnages étaient tellement évident pour l’auteur qu’il en a oublié de nous les expliquer.

C’est un premier livre pour cet auteur fort sympathique que j’ai eu le plaisir de rencontrer à Bruxelles et après discussion avec lui, j’ai appris qu’il y aura une suite et que ces points seront éclaircis dans cette dernière.  Pas vraiment une bonne idée pour un premier et tu le sais, les suites, j’adhère moyennement…Plus encore quand tu n’obtiens pas l’essentiel dans un premier…Mais ça, ça ne tient qu’à moi.

Quoi qu’il en soit, c’est à toi de voir 🙂


La catabase – Jack Jakoli – Editions IFS Phénix Noir – 306 pages – 2019


 

8 commentaires sur « La catabase – Jack Jakoli »

  1. Comme toujours, tu as un avis nuancé et bienveillant qui donne envie, mais y a-t-il de longs passages comme l’extrait que tu as repris? Parce que j’ai une capacité très limitée à lire les scènes de supplices et j’ai dû abandonner certains livres à cause de leurs prolongations

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s