Engloutie – Arno Strobel

Extrait:

« – Libère-la, espèce de salopard. Tout de suite, Espèce de malade. Je…Je vais te tuer, je te le jure sale pervers.
La phase suivante, après les suppliques. Colère, menaces. Il l’a prévu, il connaît aussi la suite. Mais que se passera-t-il à la toute fin ? Il est impatient de le savoir.
Une nouvelle vague. Jane tousse, les yeux fermés. Elle renverse la tête en arrière et inspire bruyamment une goulée d’air quand l’eau recule de nouveau. Soudain, elle se clame. Plus d’appels à l’aide. Elle regarde John. Quand il voiz ses yeux, il se tait à son tour. L’expression du visage de Jane a changé. Elle ne grimace plus. Ses traits ont pris un air qu’il n’a encore jamais vu, un mélange de tristesse, de résignation et d’autres choses qu’il ne parvient pas à définir. »

4ème de couverture:

Vous êtes enfouie dans le sable. Impuissante. Et la marée monte… monte…

Deux couples passent leurs vacances sur une île de la mer du Nord, réputée pour son calme et la beauté de ses paysages. Peu après leur arrivée, des crimes d’un sadisme inouï sont commis.
Après avoir e te enlevés, une femme et un homme sont amenés sur une plage à la nuit tombée. Et là, ce dernier assiste impuissant au supplice de sa compagne. Car la marée monte, qui va engloutir celle qu’on a enterrée dans le sable – et dont seule la tête dépasse…Le tueur prend d’autant plus de plaisir a ces spectacles qu’il se sait supérieurement intelligent… donc infaillible. Personne, jamais, ne le soupçonnera.

Raconte de plusieurs points de vue, dont celui de l’assassin, un suspense qui glace le sang jusqu’a l’ultime page.

Ce que j’en pense…

Un jeune garçon, une graine de psychopathe que l’on retrouve au sommet de sa forme quelques années plus tard. Une sorte de génie presque plus sociopathe que psychopathe d’ailleurs qui cherche à comprendre, à s’instruire…D’une drôle de manière…

Une sorte de huis clos sur cette île d’Amrum. Une île en toile de fond, presque un personnage tant elle est omniprésente. Une île où tout le monde se connaît et se surveille.
Deux couples y sont en vacances dans une seule et même maison. Ils ne se connaissent pas vraiment et se découvrent au travers d’un horrible meurtre qui n’est, sans doute, pas le dernier.
Tous s’observent et ont du mal à ne pas se suspecter. A tort ou à raison ?

Une alternance de chapitres qui te donneront la vision côté victime et police ainsi que celle du tueur. C’est toujours intéressant d’avoir ces deux sons de cloches !

Ca se lit vite et facilement. C’est plaisant, ça glisse clairement tout seul, mais j’y ai cependant trouvé quelques longueurs ainsi qu’un rythme plutôt lent et en dent de scie. Sympa mais pas inoubliable.

A toi de le découvrir, puisque ton avis reste et restera toujours le meilleur 🙂

**************************************************************************

Engloutie – Arno Strobel – Editions l’Archipel – 304 pages – 2019

**************************************************************************

5 commentaires sur « Engloutie – Arno Strobel »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s