Sharp Objects – Série TV

Sharp Objects est une mini-série américaine basée sur le roman « Sur ma peau » de Gillian Flynn. Réalisée par Jean-Marc Vallée (qui a, entre autres, réalisé l’incroyable « Dallas Buyers Club »).
Avec Amy Adams, Patricia Clarkson, Chris Messina, Eliza Scanlen et Matt Craven.
Diffusée il y a peu sur les chaînes française et suisse, elle devrait être disponible sur OCS.

Le pitch:

Camille Preaker, reporter, sort tout juste d’un bref séjour à l’hôpital psychiatrique. Elle retourne dans la ville de son enfance pour tenter de résoudre le meurtre de deux jeunes adolescentes auxquelles elle s’identifie énormément…

Ce que j’en pense…

J’attaque direct en te disant qu’on est dans le truc de ouf,  la série chef-d’œuvre ! Non mais vraiment hein ? Vraiment de vraiment ! Tu peux te contenter de ces quelques mots ou lire la suite, mais quoi qu’il en soit, c’est à voir impérativement !

Je n’ai pas encore lu le livre « Sur ma peau » de Gillian Flynn et ne peux donc pas te dire si cette série est fidèle ou non à l’écrit mais peu importe quand c’est bon.

Sharp Objects (tu comprendras très vite le pourquoi du titre) c’est surtout des personnages. Des tronches cassées. Des gens de ce fin fond de l’Amérique profonde, tellement bien dépeints.

Sharp Objects, c’est aussi Wind Gap, un trou perdu qui ne fera en aucun cas office de pub pour le tourisme. Un de ces lieux paumés où tout le monde se connaît, où tout le monde se juge et se regarde du coin de sa fenêtre. Un lieu où les grands propriétaires des industries porcines règnent en maître et seigneur. Ce qui est le cas d’Adora, la mère de Camille.

Sharp Objects c’est surtout Camille Preaker, une fille du coin qui a fui dès qu’elle a pu sa famille et ce bled. Devenue journaliste, elle n’a d’autre choix que d’affronter ses démons pour couvrir une sombre affaire de doubles disparitions. Marquée dans son corps et dans son esprit, il est difficile de dire ce qui sera le pire pour elle. Revoir sa mère et sa famille ou enquêter sur ces meurtres ?

Difficile de te parler de cette série tant l’émotion est forte, tant c’est bon, tant c’est bien foutu. La trame est spectaculaire et te tiendra agrippé à ton canapé jusqu’à la dernière seconde. Si, si je te jure et tu vas pas en revenir…

Sharp Objects, c’est un rythme tout particulier, c’est un esthétisme incroyable, des prises de vue audacieuses et fabuleuses. C’est une histoire qui, par moment, te paraîtra brouillonne alors qu’en fait tout colle, tout s’assemble à la perfection. C’est une tension plus forte encore qu’une centrale électrique. C’est sombre et lumineux en même temps. C’est glauque à souhait. C’est dur et émouvant à la fois et je dois t’avouer que j’ai eu la boule à la gorge à plusieurs reprises.
C’est, aussi, un jeu d’acteurs ébouriffant.

Il y a beaucoup de choses que je voudrai pouvoir encore te dire, mais je peux pas, parce que ces choses là, tu dois les découvrir toi. Tu dois te les prendre en pleine pomme comme je me les suis prises moi. Tu dois faire tes petites investigations, tes propres hypothèses, imaginer le final, trouver le tueur pour de toute façon, arriver à la fin et te prendre un coup de pelle derrière la tête et te retrouver sous quelques kilos de terre fraîche. Tu n’y arriveras pas, c’est certain !

Tu resteras assis sur ton canapé abasourdi en regardant le générique de fin en te demandant si « putain de chier de merde » (Désolée du langage mais, c’est franchement ce qui m’est passé par la tête à ce moment-là. Je te le fais donc en live 😜 ) t’as vraiment tout compris ? T’auras presque envie de repasser les 5 dernières minutes du dernier épisode jute pour être sûr que tu ne t’étais pas endormi, que tu n’avais pas juste rêvé ou cauchemardé…
Viens ensuite l’effet kiss cool, tu te rendras compte qu’il y avait plein d’indices, que c’était évident mais que tu n’y as vu que du feu !

A ce moment-là, tu te demanderas si il y aura une deuxième saison et pour ma part, j’ai prié que non parce que je ne voulais pas qu’on me la gâche cette fin de ouf, de taré, cette fin parfaite. Je suis alors allée sur le net et ai fait quelques recherches pour trouver l’article de « Premiere » ci-dessous et j’ai jubilé…vraiment jubilé et me suis dit qu’il y avait encore des réalisateurs de génie parce que non il n’y en aura pas et c’est juste parfait !

Vais pas m’étaler plus encore, tu l’as compris, je suis sous le charme, je suis totalement subjuguée et je t’en prie, cherche là, trouve là et regarde, tu ne le regretteras pas !

******************************************************************************

Ce lien est à voir uniquement si tu as vu la série. Il contient des spoils mais te seras très utile une fois que tu l’auras terminée. Un article de Premiere qui explique pourquoi il n’y aura pas de saison 2 et c’est une archi bonne nouvelle !

ATTENTIION SPOIL:  Sharp objects Premiere

******************************************************************************

4 commentaires sur « Sharp Objects – Série TV »

  1. Quel enthousiasme ! Malheureusement ça n’a pas fonctionné avec moi ..
    J’ai passé une bonne partie du temps à m’enquiquiner et j’ai détesté certains personnages (Adora et Amma). A la moitié des épisodes j’avais deviné qui était le tueur. J’ai trouvé la bande-son très nulle et j’ai trouvé que ça tirait en longueur. Enfin, beaucoup de scènes se passent dans le noir total ou la pénombre et j’ai trouvé ça fatiguant pour les yeux.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s