Raisons obscures – Amélie Antoine

Extrait:

Désemparée, elle laisse échapper un hoquet de terreur. S’il refuse de lui confier quoi que ce soit au téléphone, c’est forcément que quelque chose de grave s’est produit. S’il ne s’agit pas de son mari, c’est que cela concerne l’un de ses enfants. L’angoisse monte en flèche jusqu’à former un nœud dans sa gorge, un nœud qui enfle et lui comprime les voies respiratoires.
C’est un de mes enfants, c’est ça ? Dites-le-moi, dites-moi ce qui est arrivé !
– Madame je vous en prie, essayez de garder votre sang-froid…Ca n’apportera rien de bon si vous vous mettez dans tous vos états. Je peux passer chez vous, si vous le souhaitez…
Elle inspire profondément, ferme les yeux pour tenter de s’apaiser.
– Je vous rejoins au commissariat, j’en ai pour une dizaine de minutes.
Sans attendre l’approbation de son interlocuteur, elle raccroche. S’empresse de mettre le contact en tremblant, démarre en trombe.
Et prend brutalement conscience que sa vie est sans aucun doute sur le point de voler en éclats.
De façon irréversible.

4ème de couverture:

Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise.

Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu’à ce que tout déraille…
Pour des raisons obscures.

J’ai volontairement modifié le 4ème de couverture. Il en dit beaucoup trop et c’est bien dommage de ne pas se laisser emporter par l’incroyable tournure du récit. La construction du livre en est la morale par elle-même.

Ce que j’en pense…

Appelle tout d’abord ton médecin histoire d’avoir une ordonnance pour quelques tranquillisants indispensables à la lecture de ce livre. Eventuellement, si tu en en as un sous la main, contacte aussi ton psy pour quelques séances post-traumatiques.

Bienvenue dans le vol le plus tourmenté de ton existence. Les consignes de sécurité sont très strictes et se trouvent dans la brochure devant ton siège. Les gilets de sauvetage ne sont malheureusement pas disponibles sur ce vol. Assieds-toi confortablement et accroche ta ceinture, bien serrée. Il en va de ta survie, crois-moi !

Ca commence pépère comme un vol de croisière sans turbulence ou presque. La rentrée scolaire approche et tu feras le tour de deux familles pour le décor:

Les Kesller, Laetitia et Yanis, qui ont quitté Toulouse pour s’installer dans le village d’enfance de Madame. Leurs enfants Marjorie, 17ans, Orlane, 13 ans et Ezio, 10 ans doivent se réadapter à ce nouvel environnement quant à eux, ils pensent pouvoir redonner souffle à leur couple en se mettant au vert, mais c’était sans compter sur Matthias…

Les Mariani, Claire et Frédéric qui vivent dans ce village depuis toujours avec leurs enfants: Clément, 10 ans et Sarah, 13 ans. Claire a quitté son job pour lancer sa boutique en ligne de vêtements et accessoires cousus main pour enfants mais a bien du mal à rester à la maison avec le chien de son voisin qui ne cesse d’aboyer et de hurler à la mort chaque jour. De quoi lui donner des envies de meurtre. Frédéric, lui, est directeur RH d’un conseil régional. Mis au placard, il n’a d’autres choix que de chasser un nouveau job. Sarah vient tout juste d’être diagnostiquée diabétique et a bien du mal avec l’acceptation de cette dure maladie…

Chaque famille avec son lot de soucis, de problèmes à régler. La routine me diras-tu ? Oui celle de milliers de familles ici ou ailleurs. Banal comme livre, ajouteras-tu ? Oui jusque là… tu as sans doute raison…
Mais vient la deuxième partie de ce vol avec ses turbulences. Ce n’était pas prévu mais la tempête est là et tu vas devoir prendre le sac à vomi parce que c’est clairement la tempête du siècle…

Tout bascule. Le récit devient autre mais je ne te dirai pas comment…Parce que justement, toute la subtilité de ce récit remarquable est là. (Et c’est à ce moment que tu verras la différence si tu n’as pas lu le 4ème de couverture.)
Tu crois lire un livre sur un sujet bien précis, t’imagines même comment ça va tourner, voir finir et puis bam le trou d’air, passé cette moitié tout bascule et ton petit doigt te diras que c’est totalement volontaire, que le vrai sujet du livre est ailleurs et que justement tu as été aveuglé, que tu n’as rien vu venir…Que la structure même du livre en est la morale et là je dis chapeau Amélie, c’est tout simplement brillantissime !
Je ne sais pas si ce que je dis est très clair mais je me comprends et je suis sûre qu’une fois que tu l’auras lu , tu comprendras aussi.

La suite de ce vol sera étourdissante, semée d’embûches, de cumulus noirs comme l’encre. La tempête fera rage et tu te sentiras impuissant ne pouvant que faire confiance au commandant de bord. Tu auras peur, vraiment peur. Tu n’auras plus rien dans l’estomac et seule la boule dans ta gorge subsistera.

Tu sais, dès le début, qu’une des familles reçoit un coup de fil mais tu ne sais pas laquelle et surtout, tu ne sais pas pourquoi… Tu sens le drame, tu sens la chute et tu ne feras confiance à plus personne…même pas au commandant de bord…

Tant de douleur qu’elle suinte des pages pour se répandre d’abord sur tes mains pour remonter le long de tes bras et s’enfoncer au plus profond de ton cœur. Ta description du diabète, Amélie, est d’une justesse et d’un réalisme total et je sais ce que je dis. Le descriptif de Sarah sur sa maladie m’a bouleversée et laissée sans voix.
Tes mains se glisseront alors sous ton siège et tu te rappelleras qu’il n’y a pas de gilet de sauvetage…

Sentant cette phase finale arriver, tu dévoreras chaque mot, chaque ligne comme si jamais tu n’avais lu. L’envie que l’avion tienne le coup pour continuer, pour connaître le fin mot de l’histoire et quelle fin …mon Dieu…quelle fin…t’es même pas prêt… Tu lèveras la tête, posera ton regard au travers du hublot et tu verras ton avion partir en vrille jusqu’à toucher le sol dans un ultime crash retentissant…

Amélie nous fait la démonstration que nous sommes des adultes très occupés…Moi, j’ai rien vu venir, comme eux…

Et toi ? Tu n’as plus qu’à monter à bord…

****************************************************************************

Raisons obscures – Amélie Antoine -Editions XO – 381 pages – 2019

Autres chroniques pour cette auteure:
Les secrets
Avec elle / Sans elle – Solène Bakowski / Amélie Antoine
Interview miroir: Interview miroir – Solène Bakowski versus Amélie Antoine

****************************************************************************

7 commentaires sur « Raisons obscures – Amélie Antoine »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s