Haut le cœur – Gaëlle Perrin-Guillet

Extrait:

« Ne vous inquiétez pas, je ne viendrai pas vous voir dans l’immédiat. Je tenais juste à vous dire une dernière chose: vous allez craindre ma colère. Tout ce qui arrivera, à partir de maintenant, sera entièrement de votre faute… Vous allez devoir assumer chaque minute qui va s’écouler dès l’instant où je vais raccrocher. Le compte à rebours commence, Alix…
Trois…Deux…
La tonalité retentit froidement.
La journaliste garda le combiné encore quelques secondes à l’oreille, incapable de bouger, écoutant le bit incessant résonner comme un battement de coeur. Quand enfin elle eut la force de le reposer, la certitude que les prochaines heures allaient être terribles émergea.
La tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années venait de s’échapper de prison. Et elle avait soif de vengeance. »

4ème de couverture:

« Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver ». Depuis qu’Eloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l’angoisse que la criminelle sanguinaire s’évade de prison… Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d’Eloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse… Une promesse de sang.

Ce que j’en pense …

Alix Flament est journaliste. Elle a écrit, voilà quelques années, un livre sur une serial killeuse qui s’est retrouvé emprisonnée suite à ses révélations. Eloane, 12 ans après, s’échappe de sa prison et dès sa sortie promet à Alix de se venger…

La première chose à dire à propos de ce livre est que c’est clairement original de faire face à une femme serial killeuse plutôt que le sempiternel serial killer homme. C’est pas souvent et c’est top !

Le tueur, en l’occurrence, la tueuse est connue depuis le début. Le suspense ne réside donc pas là, mais plutôt dans le pourquoi, le mobile, la raison et crois-moi, c’est super archi bien géré et tu vas t’en prendre plein la pomme quand tu vas comprendre !

Les personnages sont hauts en couleurs, étoffés et attachants. Les flics ne sont pas de super héros capables de tout. Ils ont peur, ils craignent. Alix est, elle aussi, très crédible dans son rôle de journaliste embrigadée dans cette affaire par la force de son travail.  Elle n’aurait, cependant, jamais imaginé qu’elle puisse un jour devoir faire face à cette tueuse sans les barreaux sécurisants de la prison.
La relation psychologique entre les personnages est fabuleuse et retorse à souhait, mais je ne vais pas t’en dire plus au risque de spoiler. Tu découvriras bien assez tôt ce à quoi je fais référence 🙂

La trame est excellente, franchement digne des plus grands et est super bien gérée de bout en bout. En dehors de quelques petits clichés, tout est savamment construit. Je sais pas toi, mais perso, j’adore ces livres basés plutôt sur la psychologie du tueur, son fonctionnement plutôt qu’une simple chasse à l’homme…(enfin à la femme). Plus riche, plus soutenu, tu essayes de comprendre ce qui peut motiver cette tueuse qui laisse une partition de musique sur ses victimes. Tu cherches, tu réfléchis mais je te défie de trouver avant la fin. Le pourquoi va te laisser stupéfait parce que Gaëlle nous a concocté un vrai truc de ouf bien flippant…

Tu m’as bluffée Gaëlle, franchement, et toi, je ne peux que te conseiller de te précipiter sur ce livre sans attendre !
C’est de la super bonne came, moi je te dis 🙂

*********************************************************************

Haut le cœur – Gaëlle Perrin-Guillet – Editions Taurnada – 2019

*********************************************************************

2 commentaires sur « Haut le cœur – Gaëlle Perrin-Guillet »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s