Interview Miroir – Fiona Cummins versus Johana Gustawsson

français- anglais / french – english

Deux auteurs: l’un parle de l’autre, l’autre parle de l’un avec comme consigne de se lâcher, de rester cool et de ne pas manquer d’humour 🙂

Two authors: one talks about the other, the other talks about one with instructions to let go, to remain cool and not to lack humour 🙂

Johana Gustawson et Fiona Cummins se sont gentiment prêtée au jeu et je les en remercie du fond du cœur.
Tu ne les connais pas ? Voilà quelques chroniques pour te convaincre 🙂

Johana Gustawson and Fiona Cummins kindly lent themselves to the game and I thank them from the bottom of my heart.
You don’t know them? Here are some reviews to convince you 🙂

Johana:
Block 46
Mör
Fiona:
Le collectionneur

***************************************************************

fiona Cummins  Fiona versus Johana  johana gustawsson

***************************************************************

Quand as-tu rencontré Johana pour la première fois ?

When did you first meet Johana ?

Hmmmm. J’essaie de me souvenir de la première fois. C’était probablement dans un bar. On était probablement bourrées. Je suppose que nous avons été présentées par Karen Sullivan, qui publie les livres de Johana au Royaume-Uni. Bien que ma mémoire soit un peu floue, je me souviens que je l’aimais énormément.

Hmmm. I’m trying to remember the first time. It was probably in a bar. We were probably drunk. I expect we were introduced by Karen Sullivan, who publishes Johana’s books in the UK. Although my memory is a little hazy, I do recall I liked her enormously.

***************************

Quelle première impression as-tu eue ?

What was your first impression ?

Je la trouvais très chic, belle, drôle et incroyablement talentueuse.

I thought she was very chic, beautiful, funny and amazingly talented.

***************************

Qu’est-ce que tu admires le plus chez Johana ?

What do you admire most about Johana ?

Sa capacité à boire du vin, sa capacité à écrire des best-sellers, à faire froid dans le dos et son sens de l’humour scandaleux.

Her ability to drink wine; her ability to write bestselling, chilling page-turners and her outrageous sense of humour.

***************************

Qu’est-ce que tu détestes le plus chez elle ?

What do you hate most about her ?

Le fait qu’elle soit très chic, belle, drôle et incroyablement talentueuse. *

* Clause de non-responsabilité – Je ne déteste rien chez elle. Je pense qu’elle est complètement géniale.

The fact she’s very chic, beautiful, funny and amazingly talented. *

* Disclaimer – I don’t hate anything about her. I think she is completely awesome.

***************************

Sa plus grande qualité ?

Her highest quality ?

Elle est extrêmement généreuse, gentille et solidaire avec les autres auteurs. C’est l’un des plus beaux aspects d’appartenir à la communauté des auteurs de polars, le soutien d’autres auteurs. Elle a tweeté à propos de mes livres et les a recommandés à d’autres. Et elle m’a présentée à toi, Valérie ! Je suis aussi fascinée par le fait qu’elle soit l’une des plus belles écrivaines de romans policiers que je connaisse – mais que son cœur soit sombre !

She is extremely generous, kind and supportive to other authors. It’s one of the loveliest parts of belonging to the crime-writing community, that support from other writers. She has tweeted about my books and recommended them to others. And she introduced me to you, Valérie! It also fascinates me that she is one of the nicest crime writers I know – but inside she has a dark heart!

***************************

Son plus grand défaut ?

Her biggest flaw ?

Qu’elle boive bien plus que moi !

That she can drink me under the table !

***************************

Quel est ton livre préféré de Johana ?

What is your Johana’s favorite book ?

Je pense que Johana est un génie du mal et bien que j’aie adoré Block 46, Keeper (Mör) est le roman qui m’a fait perdre la tête. C’est une conteuse accomplie. Ses livres sont pleins de rebondissements sombres, de scènes graphiques de violence, de personnages fascinants et d’horribles échos du passé qu’elle fait vivre avec tant d’habileté. C’est un talent rare.
I think Johana is an evil genius and while I loved Block 46, Keeper is the novel that made my jaw drop. She is a consummate story-teller. Her books are full of dark twists and turns, graphic scenes of violence, compelling characters and horrific echoes of the past that she brings to life so skillfully. She is a rare talent.

***************************

Si tu pouvais lui piquer un de ses personnages, ce serait lequel ?

If you could steal one of his characters, which one would it be ?

Je peux en voler deux ? J’adore le partenariat entre Emily Roy, profileuse, et Alexis Castells, auteure de romans policiers. C’est tellement intéressant pour un lecteur de voir leur amitié se développer et j’aime le fait que ces personnages soient si originaux.
Can I steal two? I love the partnership between profiler Emily Roy and true-crime writer Alexis Castells. It’s so interesting as a reader to watch their friendship develop and I love the fact that these characters are so original.

***************************

Serais-tu capable d’écrire à quatre mains avec Johana ?

Would you be able to write with Johana on four hands ?

Je ne suis pas sûr de pouvoir écrire un livre avec qui que ce soit – je suis une maniaque du contrôle – mais si je me lançais dans ce genre de projet, Johana serait au sommet de ma liste de souhaits.

I’m not sure I could write a book with anyone – I am too much of a control freak – but if I was to embark on this kind of project, Johana would be at the top of my wishlist.

***************************

Carte blanche pour la dernière question 🙂

Free rein for the last question 🙂

J’aimerais demander à Johana si elle a déjà été arrêtée par la police ?

I’d like to ask Johana if she’s ever been arrested by the police ?

 

***************************************************************

 johana gustawsson     Johana versus Fiona     fiona Cummins

***************************************************************

Quand as-tu rencontré Fiona pour la première fois ?

When did you first meet Fiona ?

J’ai rencontré Fiona à Bristol, au festival Crimefest, en mai 2017. J’étais alors enceinte de mes garçons numéros 2 et 3, et mon premier livre, Block 46, venait d’être publié au Royaume-Uni. Je débarquais dans le monde British du Noir et j’étais un peu perdue. Nous nous sommes croisées en sortant des toilettes (eh oui !) et elle m’a dit : vous êtes Johana Gustawsson, n’est-ce pas ? J’ai adoré Block 46 ! Quel livre ! Elle m’a laissée sans voix (ceux qui me connaissent savent quelle prouesse c’est).

I met Fiona for the first time at Crimefest, in Bristol, in May 2017. I was then pregnant with my boys number 2 and 3, and my first book, Block 46, had just been published in the UK. I was new to the british crime writing world and I was a bit lost. We met outside the ladies’ room (I know !) and she said : you are Johana Gustawsson, aren’t you ? I loved Block 46 ! What a book ! She basically left me voiceless (and people who know me would tell you what a prowess that is !).

***************************
Quelle première impression as-tu eue ?

What was your first impression ?

Sa bonté. Son regard en débordait. Elle donne tout de suite un espace à la rencontre. Je l’ai tout de suite adorée !

Her kindness. Her eyes were overflowing with kindness. She gives straight away space and time for the chat that you are having with her. I loved her immediately !

***************************

Qu’est-ce que tu admires le plus chez Fiona ?

What do you admire most about Fiona ?

Sa rapidité d’écriture : elle créée et écrit rapidement et merveilleusement !

Her efficiency in the writing process : she creates and writes so quickly but yet beautifully.

***************************

Qu’est-ce que tu détestes le plus chez elle ?

What do you hate most about her ?

Son accent british ! Je le veux ! Fiona, tu dois m’apprendre à parler anglais comme toi ! Ce ne sera pas facile, je te préviens, je suis Française jusqu’au bout de la langue !

Her british accent ! I want it ! Fiona, you have to teach me ! Hard work though : I’m a froggy !

***************************

Sa plus grande qualité ?

Her highest quality ?

Humble comme pas possible. Elle a tant accompli avec son premier livre et elle en parle avec une incroyable modestie. Je ne l’en admire que d’avantage !

Her humility. She accomplished so much with her first novel and yet, she talks about it with so much humility. I admire her even more for it !

***************************

Son plus grand défaut ?

Her biggest flaw ?

Elle ne partage pas son vin.

She doesn’t share her wine.

***************************

Quel est ton livre préféré de Fiona ?

What is your Fiona’s favorite book ?

Je n’ai lu que « Rattle » pour l’instant, et au cours de ma lecture, j’ai envoyé plusieurs messages à Fiona pour partager avec elle le plaisir que je prenais à la lire. L’introspection au niveau des personnages est telle, que nous avons l’impression qu’ils vivent la porte à côté.

I have just read « Rattle » for now, and during the reading, I sent her many messages to tell her how much I was enjoying it. The introspection in the characters is such, that we feel that they are living next door.

***************************

Si tu pouvais lui piquer un de ses personnages, ce serait lequel ?

If you could steal one of his characters, which one would it be ?

Les enfants de « Rattle ». Ils sont phénoménaux. Parfaitement dépeints : leur langage, leurs pensées, leurs interactions et le relationnel avec les adultes ; y repenser me donne la chair de poule !

The children in « Rattle ». They are just wonderful. They are perfectly depicted : their language, their thoughts, their interactions and relationships with adults ; it gives me goosebumps just to think about it !

***************************

Serais-tu capable d’écrire à quatre mains avec Fiona ?

Would you be able to write with Fiona on four hands ?

J’adorerais ! Je pense que nous partageons le même amour pour les tueurs en série abîmés par la vie, la psychologie et les enfants (je viens de remarquer que j’ai mis les enfants en dernier…). Je pense que ce serait le pied total !

I would love to ! I think that we share the same love for serial killers broken by life, for psychology and for children, (I juste noticed, as I write, that I put the children last…). It would be so much fun !

***************************

Carte blanche pour la dernière question 🙂

Free rein for the last question 🙂

Fiona, quelle est la marque de superbe rouge à lèvres que tu utilises ? Je suis fan !

Fiona, would you tell me which brand is your red lipstick ? I just love it !

 

 

 

16 commentaires sur « Interview Miroir – Fiona Cummins versus Johana Gustawsson »

    1. Merci Steve 🙂 Ce serait pas juste pour l’auteur anglophone de ne pas capter ce qui est dit 🙂 Je vais d’ailleurs désormais faire les chroniques aussi en anglais pour les livres d’auteurs anglophones.

      J'aime

      1. L’inciseur était très branché médecine légale (Il l’a d’ailleurs écrit avec un médecin légiste) J’ai dû coup beaucoup aimé mais sinon la trame était un peu grosse. Rien lu d’autre…je peux pas juger 😦

        Aimé par 1 personne

Répondre à Valette Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s