J’ai encore menti – Gilles Legardinier

Extrait:

 » J’aime le contact des tissus que j’effleure. Je porte une robe dont l’étoffe est fine sous mes doigts. Toute simple mais d’une jolie teinte pâle. Je crois que cette couleur est connue sous le nom de vert. Elle est parfaitement assortie au drap clair dont les bords sont délicatement ornés de symboles que je n’arrive pas à déchiffrer. Peut-être s’agit-il de mon nom mais quel est-il d’ailleurs ? Sur le côté, en surplomb, une poche souple remplie d’un liquide translucide, aussi cristallin que de l’eau de roche, est accrochée à un grand mat d’argent qui brille de mille feux. Je suis impressionnée par l’élégante forme de cet objet extraordinaire. Ce trésor doit m’appartenir également et c’est sa grande valeur qui justifie sans doute que j’y sois reliée par un tube qui aboutit dans mon bras où il disparait comme par magie. Quel prodige ! Je gazouille. Suis-je un bébé ? Ce tube est-il mon cordon ombilical ? J’éclate de rire. Impossible que je sois un nouveau-né car les tout petits ne chantent pas avec une élégante voix de rossignol comme je suis en train de le faire. Je suis tellement heureuse des bienfaits dont la vie me comble dès mon réveil. Mes mains caressent mon visage. Je n’en reconnais pas les contours mais peu importe car ce que je découvre me plait. J’adore mon petit bout de nez et mes lèvres sont si douces. Sur ma tête, je devine une sorte de turban. Il est solidement enroulé et descend jusqu’au milieu de mon front. Comme je dois être belle ! Tout à coup, un éclair traverse mon esprit: Je sais ! Je suis une princesse orientale qui s’éveille dans l’aube bienveillante de l’astre solaire. Cette salle doit être l’une des chambres de mon palais. Mon rang explique à la fois ma robe si élégante et ce trésor sur roulettes dressé auprès de moi supportant ce liquide précieux. »

4ème de couverture:

Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l’amour ? Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal… Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire. La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’Univers… Libérée des a priori, portée par un coeur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même… Gilles Legardinier confirme brillamment qu’il n’a pas son pareil pour allier le rire à l’émotion. Qui n’a jamais rêvé de tout oublier pour recommencer ? Attention : les scènes de cette comédie sont vécues par des non-professionnels, il est vivement conseillé de les reproduire chez vous !

Ce que j’en pense…

Une fois n’est pas coutume et je vous l’avoue ici noir sur blanc, j’ai quitté le monde du polar pour un instant. (Oui, oui note la date et tout hein parce que c’est super hyper rare 😜) Une période un peu difficile en ce moment avec l’envie de me plonger dans quelque chose de plus léger, de feel-good comme on dit !

Pis là aussi, note, fait une copie d’écran ou quoi que ce soit qui puisse garder une trace de ce que je vais dire: parce que oui j’ai clairement adoré ce livre !

Gilles Legardinier, derrière une histoire aux apparences légères, parle et soulève beaucoup de faits de société, beaucoup de problèmes qui font notre quotidien à tous. Et là aussi je ne peux que l’avouer, sans torture 😜, il m’a clairement fait réfléchir sur le sens de la vie.

Il y a peut-être des livres qui sont fait pour être lu à des moments bien précis, pour t’apporter ce petit quelque chose qui te pousse à revoir certaines priorités.

Laura, suite à un accident de poney, se retrouve totalement amnésique. (Son réveil est franchement hilarant !)
Trentenaire, elle se retrouve avec l’âme et les yeux d’une enfant et nous emporte dans un tourbillon d’émotions. C’est beau, c’est super drôle, c’est touchant, c’est triste aussi et cette innocence dans un corps d’adulte m’a beaucoup percutée.
Laura redécouvre le monde et ne le comprend pas. Elle le voit sans filtre, sans apriori et ce n’est pas toujours très glorieux. De ces petits trucs de tous les jours aux choses plus graves de la vie, tout y passe.
C’est assez dingue, j’ai pas reçu de coup sur la tête (ouais je sais, t’en doutes parfois 😜) mais par bien des moments je me suis sentie comme Laura face au monde. J’ai peut-être gardé une âme d’enfants, j’en sais rien et ça vaudrait sans doute le coup que je m’allonge sur un canapé pour en parler 😜

Ne crois pas que mon âme noire disparaîtra mais voilà, te fais ici mon coming-out. C’est pas parce qu’on lit que du polar que de temps en temps, on ne peut pas s’émerveiller sur autre chose et comme premier bouquin de l’année ça fait un monstre bien 🙂 On peut aussi être fleur bleue de temps en temps, non mais !

Bref, vais pas épiloguer plus longtemps, ni te prendre plus de temps encore. Tout ce que je peux te dire de plus c’est que c’est vraiment un sacré chouette bouquin qui te fera rire, réfléchir, peut-être même pleurer mais qui à coup sûr te touchera ou alors je me change en citrouille si ce n’est pas le cas !

J’ai encore menti – Gilles Legardinier – Editions Flammarion – 400 pages – 2018

 

8 commentaires sur « J’ai encore menti – Gilles Legardinier »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s