Folmagories – Dunia Miralles

Extraits:

« Ce doit être une mère en deuil qui écoute, sur son téléphone, les gémissements de son bébé victime d’une mort subite. Oui, ce doit être ça. Les parents actuels filment et enregistrent leurs rejetons du matin au soir. Sûrement un document, réalisé du vivant de l’enfant, repassé en boucle. La brutalité de la tragédie a projeté les parents dans la démence. Sont bizarres ces gens. Il y a des moments plus agréables à réécouter que les vagissements d’un nourrisson.
M’évader. Me dérober aux cris, à la sinistrose de mes pensées, en regardant les lueurs de la ville par la baie vitrée. M’efforcer de deviner la mer au loin. La lune, parfaitement ronde, sourit, moqueuse.
– Dois-je appeler la police ?
– Quel con !
– Et elle, quelle conne d’y avoir cru !
Pourtant, à aucun moment il n’a caché sa dégaine de séducteur sans prédisposition pour se passer le chanvre au cou. Il lui a même expliqué sa faculté à se détacher. A consommer l’amour et les femmes comme un repas délicieux mais écoeurant lorsqu’il est servi trop souvent. Elle s’est crue plus forte que ses prédécesseuses. Plus intéressante. Plus intelligente. Plus sensuelle. Et l’homme lui a pris le corps et brisé le cœur comme il a brisé le corps et pris le cœur des autres conquêtes. »

4ème de couverture:

Entre réalité et imaginaire, les nouvelles fantastiques de Dunia Miralles nous emmènent de contrastes en oppositions dans des vies où rôde la mort.

Sorcières, vouivres, feux-follets endiablés et autres merveilleuses créatures s’insinuent dans un quotidien empreint d’amours déçues, de passion, de folie, d’angoisses et d’échecs. L’imaginaire de Dunia Miralles nous ouvre des espaces de liberté.

Ce que j’en pense…

Le hasard fait souvent bien les choses. Une amie auteure m’a parlé de Dunia Miralles en me montrant « Swiss Trash » (que je me suis d’ailleurs empressée de commander). Elle m’a dit, tu verras, c’est remarquable ! Deux jours plus tard, je trouve son dernier recueil de nouvelles dans ma boîte aux lettres ! Magique 🙂

Suis pas très fan des nouvelles, je te le dis direct, mais je dois avouer que sur ce coup-là,  je me suis clairement laissée emportée, emberlificotée par la plume de Dunia Miralles.

Une plume vive et envoutante. Piquante parfois, dure mais clairement sublime. Franchement jubilatoire.
Un poil de fantastique mais pas trop. Une once de philosophie. Une bribe de morale. Un chouia de sarcasme. C’est doux, c’est bon, ça glisse tout seul et te laisse un petit goût merveilleux.

Ma préférence va à la première « la verde » et à la dernière nouvelle « l’envol » mais je suis sûre que tu trouveras ton propre bonheur parmi les cinq que proposent ce recueil !

A découvrir sans aucun doute !

Folmagories – Dunia Miralles – Editions l’âge de l’homme – 106 pages – 2018

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s