Captive – Alias Grace – Série TV

Une mini-série canado-américaine de 6 épisodes créée par Marry Harron adapté du roman de Margaret Atwood sous le nom initial de « Alias Grace ». Disponible sur Netflix.

Le pitch:

Grace Marks, une jeune immigrée irlandaise au Canada devenue domestique, est accusée du meurtre de ses employeurs Thomas Kinnear et Nancy Montgomery en 1843. Nancy et Grace sont dans un premier temps liées, avant que leurs sentiments communs pour Thomas ne les divisent. Nancy, qui a congédié son employée, sera retrouvée assassinée.

Ce que j’en pense…

J’ai clairement eu envie de rester dans l’univers de Margaret Atwood après l’incroyable Handmaid’s Tale. Je me suis donc attaquée à cette mini-série, tirée elle aussi d’un de ses livres.

Un tout autre contexte mais tu resteras cependant dans ce côté servante, esclavagisme, asservissement qui est définitivement un sujet de prédilection pour Margaret Atwood.

Ne t’attends pas un truc qui dépote, de l’action à tout va et des rebondissements à chaque épisode. Captive c’est plutôt une histoire tout en souplesse, tout en atmosphère. C’est une sorte de huit-clos entre Grace, emprisonnée depuis plus de 15 ans après avoir été accusée du meurtre de son patron et de sa gouvernante et le Docteur Simon Jordan, psychiatre, engagé pour tenter de prouver l’innocence de Grace.

Une relation toute particulière s’installe alors entre ces deux personnages habilement joué par Sarah Gadon et Edward Holcroft. Une relation qui poussera Grace à raconter son histoire, sa version des faits. Tu basculeras alors dans toutes sortes d’émotions qui te feront la croire, puis ne plus la croire, puis te demander si elle est folle, puis te dire que non…Une vraie montagne russe !
Bref, tu l’as compris, t’auras bien du mal à savoir si c’est du lard ou du cochon et ça te donnera bien du fil à retordre.

Une ambiance excellente, des prises de vue extra dans un univers rondement bien repris de toute une époque. Des décors au top qui te plongeront plus encore dans une atmosphère toute particulière. Une tension qui monte crescendo mais une fin qui m’a un laissée un peu sur ma faim. J’ai eu l’impression que c’était un peu facile…

Quoi qu’il en soit, cela n’enlève en rien à cette série qui, franchement, est à voir !

 

 

 

 

 

Publicités

5 commentaires sur « Captive – Alias Grace – Série TV »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s