Organigramme – Jacques Pons

Extrait:

« Une des définitions communément admise du leadership est « susciter l’enthousiasme d’autrui vers la surperformance ». Magnifique. C’est, je suppose, l’ambition d’un organigramme. Le pion ne se meut sur l’échiquier que parce qu’on lui en donne l’ordre, ou parce qu’on lui fait miroiter qu’il peut prendre la place de la tour ou du cavalier. Voire de la reine.
Les ficelles du management sont en train de se retourner contre ceux qui les ont tissées.
Je ferai de ces ficelles des cordes, à l’aide desquelles je les emprisonnerai tous. Je les tiendrai sous la coupe de ma seule volonté. Et je les exterminerai.
Ils m’ont volé mon âme. Ils m’ont volé mon innocence. Ils m’ont volé ma foi en l’avenir. Ils m’ont volé ma raison d’être. »

4ème de couverture:

Vous pensez que le monde de l’entreprise est parfois cruel ? Que l’univers de la mode est sans pitié ? Oubliez ce que vous croyez savoir. La réalité est bien plus terrifiante.

Chez Louis Laigneau, fleuron du luxe français, la direction n’a jamais épargné à ses salariés ni le stress, ni les humiliations. Mais au retour d’un séminaire de créativité censé stimuler les forces vives de l’entreprise à l’approche de la prochaine fashion Week, ce ne sont pas les mannequins, mais les cadavres qui défilent…
L’open space est moins accueillant quand on imagine qu’un tueur est peut-être juste là, assis en face de vous…
Dans ce milieu hostile où tout n’est qu’apparences, chacun s’observe avec défiance. Entre le burnout général qui menace et la psychose qui s’installe, un serial killer rôde. Qui est cette ombre menaçante qui semble tout connaître de Louis Laigneau et qui décime méthodiquement l’organigramme ?

Dans l’enfer feutré de la mode parisienne, personne n’est à l’abri.

Ce que j’en pense…

La grande entreprise, les conf-call, les séminaires tu connais ?
Moi, ça a été ma vie dans une autre vie et Jacques Pons a, sans aucun doute, exploré toutes les raisons qui m’ont fait poser les plaques il y a quelques années…Et j’ai bien fait… Mais si j’avais su que cela aurait pu être pire encore, je serai restée…pour assister au spectacle 😜
Enfin quoi que…

Arme-toi d’un crayon papier (de préférence à un stylo). C’est important, parce que tu te retrouveras à biffer au fur et à mesure des noms sur l’organigramme (pas forcément prévu à cet usage, au début du livre, mais qui peut s’avérer indispensable si tu veux jouer au petit policier). Biffer les noms des morts qui ne peuvent, forcément, pas être le ou les coupables, puis les noms de ceux qui te semblent blancs comme neige.
Mais, je te préviens, il te faudra aussi une gomme car il est sûr que tu vas biffer, effacer, rebiffer et t’auras bien du  mal à faire en sorte qu’il ne reste qu’un seul nom ! Et je suis même sûre que tu ne trouveras pas le grand gagnant ! Encore faut-il qu’il soit sur l’organigramme…je dis ça, je dis rien 😜

Des chapitres alternant les faits, les événements avec pour acteur, les employés de la maison Louis Laigneau et  les pensées du (ou d’un des) tueur, du cerveau d’un plan digne de Machiavel.

La trame est super bien foutue, originale et très différente de ce que l’on voit habituellement et ça c’est fort plaisant !
Le final est époustouflant comme je les adore 🙂

Mais Organigramme, c’est plus qu’un thriller, car en dehors de la fiction, c’est aussi un cri, le cri de tout un phénomène de société. Un cri qui se veut dénonciateur d’un système. D’une entreprise qui broie ses employés, qui les détruit à petit feu pour la gloire, pour le fric.
Mobbing, délai, burnout, réunion, mauvaises langues, directeur, DRH, tout y est…Et y est admirablement décrit. Jacques Pons connait les rouages, c’est évident mais il a su les retransmettre sur papier et même si par moment ce récit à ce petit goût de « Le diable s’habille en Prada », il n’en reste pas moins brutal et saisissant mais surtout criant de vérité.

Perso ça m’a vachement parlé et j’avoue que ça m’a foutu la boule au ventre plus d’une fois. Que cela m’a transportée dans bien des périodes de ma vie. Que cela m’a rappelé ce que j’ai pu perdre…
Mais peut-être que le pire est de me dire que, là, tout au fond de moi, la haine et la rage aurait pu faire de moi un vrai tueur en série 😜

Je déconne hein !

Enfin quoi que 😜

Bref, tu l’as compris, c’est un livre excellent qui est à lire absolument et c’est d’ailleurs bluffant que ce soit un premier bébé…

Un auteur à suivre donc, à la trace ! (J’ai mis une équipe dessus, c’est tout bon 😜)

Coup de cœur RTL 2018 et c’est pas volé !!

Organigramme – Jacques Pons – Hugo Thriller – 380 pages – 2018

organigramme

 

Publicités

3 commentaires sur « Organigramme – Jacques Pons »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s