Helena – Jérémy Fel

Extrait:

« C’était le dixième animal qu’il rapportait depuis le début de l’été. Il avait commencé par des chats ou des lapins, puis avait capturé un chien errant aux alentours du vieux château d’eau en l’appâtant avec un morceau de viande. Il les lui fallait vivants, il avait passé l’âge de jouer avec les cadavres. C’était leur chaleur qu’il voulait leur voler et savoir combien de souffrances ils pouvaient endurer, combien de sang s’écoulerait de leurs plaies avant que leur cœur ne s’arrête définitivement de battre.
Morts, ils lui appartenaient totalement. Morts, ils lui appartenaient tous. »

4ème de couverture:

Kansas, un été plus chaud qu’à l’ordinaire. Une décapotable rouge fonce sur l’Interstate. Du sang coule dans un abattoir désaffecté. Une présence terrifiante sort de l’ombre. Des adolescents veulent changer de vie. Des hurlements s’échappent d’une cave. Des rêves de gloire naissent, d’autres se brisent. La jeune Hayley se prépare pour un tournoi de golf en hommage à sa mère trop tôt disparue. Norma, seule avec ses trois enfants dans une maison perdue au milieu des champs, essaie tant bien que mal de maintenir l’équilibre familial. Quant à Tommy, dix-sept ans, il ne parvient à atténuer sa propre souffrance qu’en l’infligeant à d’autres… Tous trois se retrouvent piégés, chacun à sa manière, dans un engrenage infernal d’où ils tenteront par tous les moyens de s’extirper. Quitte à risquer le pire. Et il y a Helena…
Jusqu’où une mère peut-elle aller pour protéger ses enfants lorsqu’ils commettent l’irréparable ? Après Les Loups à leur porte, Jeremy Fel aborde cette vertigineuse question dans une grande fresque virtuose aux allures de thriller psychologique.

Ce que j’en pense…

Un début qui m’a beaucoup plu, qui s’avérait même très prometteur voir excellent.
Une vision percutante de ce dont une mère peut être capable de faire pour ses enfants. Tu t’interroges face à un truc comme ça, plus encore, si tu es, toi-même, maman…Forcément et ça perturbe !
La plume est excellente, y a pas de doutes mais…
Parce qu’il y a un mais…
Viennent les longueurs et tel un soufflé, c’est, pour moi, méchamment retombé 😕

Un air de Bates Motel, jusqu’au prénom de la mère mais clairement pas, selon moi, à la hauteur…

Je ne sais pas…Suis-je passé à côté de quelque chose ?
Les avis sont plutôt unanimement bons.
Je me suis noyée dans ces longueurs et ai eu cette désagréable impression que l’auteur se répétait sans cesse.
Je n’ai peut-être pas capté l’essence du truc alors que je le recevais 5/5 ?

Un pavé de 733 pages qui aurait pu être bon mais qui n’a pas marché pour moi. 😕

Tu peux peut-être m’expliquer ?

 

Helena – Jérémy Fel – Editions Rivages – 733 pages – 2018

Publicités

4 commentaires sur « Helena – Jérémy Fel »

  1. Je l’ai vu passer sur FB et IG mais bon vu ton retour et nos goûts assés proches niveau lecture,je pense que j’attendrai sa sorti poche.À moins de le trouver en bibliothèque.Bon lundi et merci pour tous tes retours 😘

    Aimé par 1 personne

  2. voilà tout pareil une première partie excellente je tremblais j’en revenais pas et puis bing le vide est arrivé surtout je ne voyais pas ou ça menait et je ne vois toujorus pas ou on est arrivé mais quel dommage car grand talent d’ecriture

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s