Snjór – Ragnar Jónasson

Extrait:

« Elle avait déjà vu des couteaux de chasse. Son mari en possédait plusieurs. Mais rien n’aurait pu la préparer à vivre cet instant. Elle se raidit puis sentit ses membres se vider de toute force. Les ténèbres s’étendirent devant ses yeux.
L’homme la relâcha, ou la laissa tomber, et elle s’effondra.
Alors pour la première fois, elle le vit. Il était entièrement vêtu de noir: une veste en cuir miteuse, un jean foncé, des baskets et une cagoule qui laissait juste voir ses yeux, son nez et sa bouche. Elle était certaine qu’il s’agissait d’un homme, depuis qu’il s’était rapproché d’elle et, à en juger par sa poigne, il devait être très jeune. Elle sut tout de suite qu’elle ne pourrait jamais le reconnaître si elle réussissait à s’en sortir vivante. »

4ème de couverture:

Siglufjördur, ville perdue au nord de l’Islande, où il neige sans discontinuer et où il ne se passe jamais rien. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Mais voilà qu’un vieil écrivain fait une chute mortelle dans un théâtre et que le corps d’une femme est retrouvé, à moitié nu, dans la neige. Pour résoudre l’enquête, Ari Thór devra démêler les mensonges et les secrets de cette petite communauté à l’apparence si tranquille.

Ce que j’en pense:

Je pars pour l’Islande histoire de me rafraîchir un peu 😓 mais aussi parce que les auteurs nordiques, tu le sais, j’adore !
Cet auteur, j’en ai beaucoup entendu parler et à la veille de la sortie de son quatrième, il est grand temps que je m’y mette. C’est donc parti pour le premier de cette série des aventures de Ari Thór Arason.

Ari Thór est un jeune flic tout frais moulu de l’école de police qui trouve son premier job à Siglufjördur. Un petit bled paumé de 1200 habitants dans le nord, presque austère, de l’Islande. Une petite communauté où tout le monde se connait et où jamais rien ne se passe. Il est donc évident que ce vieil homme tombé après une répétition de la société dramatique au théâtre du coin ne soit qu’un vulgaire accident. Il est absolument impossible qu’il en soit autrement !

Deux paragraphes et déjà des noms à coucher dehors ! Ouais de ce côté-là, tu vas être servi mais c’est aussi ce qui fait le charme des lectures scandinaves 😜

Avoir à faire à un jeune flic tout frais m’a beaucoup plu. Ca change des vieux baroudeurs blasés par le métier.
On comprend bien que, dans ce premier tome, la mise en place du personnage est très importante et elle est très bien faite. Il prend corps, il prend âme et on s’y attache clairement avec cette envie de continuer à le suivre, à le voir évoluer et donc à lire les suivants.

Une Islande en crise en toile de fond mais sublime de ses paysages décrits à la perfection. Au point où tu te jetterais sur le premier billet d’avion pour aller voir par toi-même. J’ai trouvé d’ailleurs que ces paysages étaient presque un personnage à part entière.

Une atmosphère excellente, une sorte de huit-clos dans ce lieu devenu inaccessible par les tempêtes de neige. Ce qui m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à la série islandaise Trapped que j’avais adorée.  J’y ai retrouvé ce même côté glauque et presque étouffant, ce petit quelque chose en plus qu’il est difficile à décrire et qui j’avoue m’est, personnellement, jubilatoire.

Des personnages authentiques presque caricaturaux de ce style « villageois ». Des gens auxquels on s’identifie. Un truc vrai bien loin des super héros.
Une trame rondement menée, au final très surprenant.

En résumé: un roman « simple » dans le bon sens du terme. Sans chichi. Et c’est sans doute cette « simplicité » qui lui donne son charme et son efficacité. Tout ce qui faut pour en faire un bon polar ! En tout cas, me voilà conquise !

Bref tu l’as compris, c’est rafraîchissant et rien que pour ça, ça vaut le coup de le lire maintenant 😜 mais c’est surtout un très bon polar bien torché !

Tu sais donc ce qui te reste à faire !

 

Snjór – Ragnar Jonasson – Editions La Martinière – 352 pages – 2016

Siglufjördur:

snjor 4               snjor 3snjor 2            snjor 1

Trailer: « Trapped »

 

 

Publicités

6 commentaires sur « Snjór – Ragnar Jónasson »

    1. C’est le 4 ème qui va sortir tout bientôt. Faut donc que j’attaque encore les deux autres pour être prête pour cette sortie. Du coup tu me fais soucis pour le deuxième 😦 On verra bien !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s