Lou Malis – Hollow West

Extrait:

« Lou décide de rester incognito. Pas question de sortir sa carte de presse. Les flics ont tendance à se fermer comme des huîtres à la vue d’un scribouillard.
Camouflée derrière une petite mémé tout émoustillée par cette nudité affichée, Lou observe le médecin légiste, un homme trapu au crâne dégarni et aux oreilles si petites qu’elles paraissent racornies, poser un sac à côté de lui et s’agenouiller pour ausculter le corps. Il fait quelques remarques qui engendrent des hochements de tête et, aidé de deux auxiliaires, il le retourne. Avant que les spectateurs aient le temps d’immortaliser les parties intimes de l’homme, le plus jeune des assistants s’empresse de les camoufler sous une couverture.
Les cheveux du cadavre glissent sur son front, dévoilant son visage. Lou retient sa respiration. Malgré le nez écrabouillé, elle reconnaît l’homme de la veille. Un flash d’eux en sueur sous le porche jaillit dans son esprit et l’étourdit. »

4ème de couverture:

« Il y a des pulsions en moi
Qui me font faire des choses
Des choses qu’il ne faut pas
Il y a des raisons à tout ça
Mais croyez-moi,
Elles ne vous plairont pas »

Parfois on croit avoir oublié certains évènements, mais ils sont toujours en nous, à croupir dans les marécages de notre mémoire.
Jusqu’au jour où une main hostile les en extirpe…

Ce que j’en pense…

Un deuxième livre pour Hollow West, l’auteur qui se cache mais ne cache pas son talent.

J’avais déjà adoré La dernière page et voilà qu’il remet ça avec Lou Malis 🙂

Lou est journaliste et ça se passe pas super bien pour elle dans son job. Faut dire que Lou n’est pas un personnage commun. Déjantée, limite nympho, elle cherche à exister au travers, entre autre, de ces mecs d’un soir trouvés n’importe où.

Alors qu’elle sirote un verre en se faisant triturer les pieds par son ami Jaime, un homme s’éclaffe littéralement sur le trottoir du bâtiment d’en face, devant son nez. Manque de bol, c’est justement le mec qu’elle s’est tapée le soir d’avant dans une allée bien glauque…
Commence alors une bien drôle d’histoire !
Lou Malis c’est une balade dans les bas-fonds, là où stagnent les putes, les alcolos et la came, les bars malfamés qui puent le vomi et la pisse. Là où les lois ne sont plus tout à fait les mêmes.
Lou y traîne à la recherche des réponses à cette drôle de vague de suicide mais aussi à la recherche d’elle-même, perdue dans les divers abandons de sa vie.
Mais Lou Malis, c’est aussi une histoire poignante et émouvante. Pleine de vies, de gens, de personnages haut en couleurs !
Un style très brut. Une plume acérée et piquante. Très mec. (Tiens voici d’ailleurs peut-être un indice.. Lou Malis est un mec…😜) Un humour souvent noir, sarcastique parfois, mais omniprésent.
Le parcours torturé d’une vie, bien loin d’être jonché de fleur et de petits oiseaux.
Un récit dur et torturé qui prend tout son sens dans un final déchirant et totalement imprévisible.

Lou  Malis c’est un parcours musical génial mais aussi une véritable dégustation de…pâtisseries…toute plus savoureuses les unes que les autres.
Ouais c’est pas commun cette douceur qui enrobe la noirceur d’un récit !
Quoi qu’il en soit, c’est à consommer sans aucune modération !!!

 

 

 

Lou Malis – Hollow West – Auto édité – 236 pages – 2018

Cette musique-là parmi tant d’autres citées. D’abord parce que je l’adore mais aussi parce que quelque part, pour moi, elle résume bien le truc !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s