Entraves – A. Coin

Extrait:

« Il paraissait bien loin le jour de sa naissance.
Bien loin aussi, le jour où Emma avait rencontré Illario et accepté sa demande en mariage une semaine seulement après le début de leur relation.
Ce passé était pourtant bien présent dans sa mémoire tant il avait fait basculer sa vie. Illario s’y était introduit tel un ouragan, faisant table rase du passé. Comme beaucoup de jeunes femmes rêveuses, Emma n’avait voulu voir dans cette rencontre que celle d’un signe providentiel. Un scénario romanesque propre à l’émouvoir. Elle était bien trop crédule et enthousiaste pour prendre conscience qu’elle n’était alors que la proie d’un prédateur d’un nouveau genre, un pion aveugle sur l’échiquier du mâle. »

4ème de couverture:

Enfant, Ilario fut chahuté par ses camarades de classe et aura souffert de la rudesse de son père. Adulte, il reproduira ce même schéma de domination poussant sa femme, Emma, jusqu’à l’internement en psychiatrie. Alternant flash-backs et scènes d’hôpital, « Entraves » décrypte un cheminement lourd de conséquences, pointant du doigt faiblesse et machiavélisme. Un roman sombre, criant de vérité et diaboliquement rythmé.

Ce que j’en pense…

Les pervers narcissiques, tu connais ?
Moi oui et je peux te dire que jamais O grand jamais je n’ai lu un récit aussi édifiant, aussi réaliste.
Tu me répondras que tu as déjà lu beaucoup de livres sur le sujet et tu vas me dire « Ouais bon, encore un… »  Et alors, je te répondrai: « j’en ai lu beaucoup, d’abord parce que ça me parle mais aussi parce que quelque part, il faut avouer c’est un sujet qui peut fasciner. Mais purée, je n’en ai lu aucun comme celui-là. Aussi proche de la vérité… Vraiment, je te jure ! »

Un livre qui va dans tous les détails, qui remonte dans la psychologie à la perfection et surtout qui parle de l’après. On a toujours cette tendance à croire qu’une fois qu’on ne vit plus sous le même toit qu’un pervers narcissique, que tout est fini et qu’on est sauvé alors que bien souvent c’est là que tout commence. Que le combat juridique est loin d’être gagné d’avance, bien au contraire et qu’il faut surtout se reconstruire et crois-moi c’est loin d’être une croisière en méditerranée.

Alexandra Coin décortique, démontre et explique. Je ne la connais pas mais il est évident que seule une personne qui a connu cela peut être capable de si bien décrire cet engrenage.
Les scènes d’humiliation sont très forte, limite insoutenable. Je dois l’avouer, ce livre m’a fait mal…très mal…D’ailleurs, dire que c’est un coup de cœur serait faux car il est bien au-delà de ça.  

Des chapitres en alternance passé -présent. La rencontre, le mariage, la dégringolade et la vie d’Emma et de sa fille après. Des chapitres habilement commencé avec le nom des lieus en titre. Ce qui nous permet de savoir directement à quelle période on se trouve.

Des comparaisons édifiantes de l’emprise, de la soumission en passant par l‘expérience de Milgram, tu connais ? Le film I comme Icare tu l’as vu ? Cette expérience me fascine depuis mon plus jeune âge (ainsi que le film d’ailleurs) et la comparaison avec le pervers narcissique est très intéressante.

« Entraves » c’est aussi du suspense. Ce doute de dernière minute où l’on ne sait plus très bien si notre propre esprit est atteint. C’est aussi des dialogues de fous entre Emma et deux internés pas si fou que ça et fort intéressant.

Quoi qu’il en soit, retiens une seule chose, les pervers narcissiques sont nombreux autour de toi. Tu serais d’ailleurs surpris de qui…C’est loin d’être écrit en lettre néon sur leur front mais si une fois tu tombes dans un de leur filet, alors tu comprendras !

La manipulation est à chaque coin de rue et je pourrai même tenter de te manipuler pour te faire lire ce livre 😜  Alors ?

Entraves – Alexandra Coin – Auto-édition – 232 pages – 2016

Publicités

Un commentaire sur « Entraves – A. Coin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s