Série TV – Seven seconds

Une série américaine en 10 épisodes disponible sur Netflix crée par Veena Sud qui avait adapté la version américaine the « The Killing ». (C’est d’ailleurs ce qui m’a poussée à la voir).

Le pitch:

Au cœur de la première saison se trouvera un tragique accident et l’impact qu’il a sur la communauté et les familles qui demandent des explications et que justice soit faite. Clare-Hope Ashitey incarnera KJ Harper, une assistante du procureur qui est placée en charge de l’affaire. Elle doit ainsi gérer ses problèmes personnels, se retrouvant écrasée sous le poids du dossier et sur ce qu’il signifie autant pour la victime que pour la communauté afro-américaine. KJ se met alors à travailler de près avec la mère de la victime qui découvre ainsi qu’elle ne savait pas tout sur sa famille.

Ce que j’en pense…

Le sujet est posé direct. Un jeune afro-américain, Benton Butler, est renversé par une voiture conduite par un policier blanc alors qu’il se rend au chevet de sa femme à l’hôpital. Il s’arrête, voit le vélo sous ses roues et ne sait que faire. Surgit alors (on ne sait pas pourquoi, ni comment, ni d’où) ses 3 collègues policier, dont son chef qui lui dit clairement de prendre la fuite et qu’ils s’occuperont de tout.
Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’il n’est pas mort, mais qu’il agonisera 12 heures durant avant d’être trouvé et emmené à l’hôpital ou il décédera.

Une série qui commence très lentement. D’ailleurs je me suis demandé si j’allais réellement la continuer. Et puis on se rend compte que c’est clairement la pose d’une atmosphère. Que cet ado tué, même si c’est la base de la trame, n’est là que pour amener tout le reste. Et ce reste m’a, personnellement, beaucoup touchée, voir même bouleversée.

KJ Harper assistant du procureur, elle-même afro-américaine, sera secondée par Fish, un flic qui débarque à Jersey City. Ils seront clairement seuls contre tous pour tenter de faire éclater la vérité et rendre justice à ce jeune garçon et sa famille.

Des acteurs vraiment brillants, une atmosphère très réaliste des bas quartiers de Jersey City avec la statue de la liberté en toile de fond.

C’est, certes, une énième histoire raciale aux Etats-Unis mais il faut reconnaître que le sujet est et reste d’actualité. Qu’au travers de cette série on retrouve le suprématisme blanc surtout quand il est policier.  Beaucoup d’émotions, beaucoup de révolte et une quantité d’injustice à vomir.

Un truc à déplorer, des flics véreux qui ont vraiment l’air véreux et des flics gentils qui ont vraiment l’air gentil…très américain,…

Une saison 2 est sans doute en prévision et de ce que j’ai vu, cela pourrait être une toute autre histoire. Un peu à la manière de Fargo et il semble donc que l’histoire de Benton Butler est terminée. Pourtant mon âme de psychopathe polardeuse avertie a trouvé que plusieurs points n’étaient pas clairs (je ne peux pas vous en parler ici au risque de spoiler 🤐 mais pour ceux qui l’ont vue, je serai ravie d’en débattre en message privé ou par mail). Donc si c’est fini…ben y a des gros bugs et si c’est pas fini on y trouvera les éclaircissements… A voir !

Quoi qu’il en soit, c’est une série que je vous recommande malgré tout 🙂

 

Publicités

10 commentaires sur « Série TV – Seven seconds »

      1. Ca c’est sûr. C’est juste qu’il y a des éléments qui ne collent pas mais ça c’est mon côté pinailleur sur les intrigues. Quoi qu’il en soit, pas de regret de l’avoir vue et je la recommande 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s