Série TV – La casa de papel – L’intégrale

Une série espagnole absolument géniale créée par Alex Pina. Elle a été diffusée en Espagne sur la chaîne Antena 3 et pour notre plus grand plaisir sur Netflix.
La saison 2 (qui n’est d’ailleurs pas vraiment une deuxième saison mais tout simplement la suite et fin) est annoncée pour le 6 avril en version française. (Un début, une fin et pas de prolongations débiles, ça c’est top !)
Perso, je n’ai absolument pas pu attendre la 2ème partie et me la suis faite en version originale espagnole (jubilatoire en VO). Sous-titrée en français sur certains sites mais franchement, attention, les sous titres sont déplorables !

Le pitch:

Huit voleurs font une prise d’otages dans la Maison royale de la Monnaie d’Espagne, tandis qu’un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution.

Ce que j’en pense…

A la base pas fan du pitch. Les histoires de braquage, pas trop mon truc mais mon fils de 15 ans m’a scié la cacahuète et ma fille de 16 ans a fini par me convaincre et m’a embarquée dans cette aventure. Et puis bon, en grande adepte du cinéma espagnol, je me suis laissé faire !
Morale de l’histoire ? Toujours écouter ses enfants 😜 (enfin presque hein ?) mais alors là, putain le truc ! La vache la série !

La casa de papel, c’est le casse du siècle. S’attaquer à la fabrique nationale de monnaie et de timbres espagnole n’est pas une mince affaire mais quand tu as un plan de tous les diables, ça peut se faire…Encore plus si ton leitmotiv est  » Autant d’argent que l’on désire, sans voler personne » !

Le professeur, Berlin, Rio, Tokyo, Nairobi, Moscou, Denver, Helsinki et Oslo passeront des mois à préparer ce casse. Une fois dedans, chaque heure compte. Chaque heure représente des millions d’Euro. Enfermés dans cette fabrique avec 67 otages dont la fille de l’ambassadeur d’Angleterre.

L’inspectrice Raquel Murillo, responsable de l’intervention de police devra faire face. Négocier et surtout trouver la faille pour arrêter cette bande de joyeux lurons !

Le plan est machiavélique, tout est prévu, tout est calculé avec la précision d’un horloger suisse, ils sont tous entraînés, ils suivent le plan à la lettre mais il y a comme toujours ces satanés grains de sable qui font tout basculer surtout si l’on n’a pas tenu compte d’un facteur essentiel…le facteur humain !
La première règle était pourtant: « Pas de relations personnelles »…

C’est parti, faites tourner les rotatives !

Et vous ?
Soyez prêts à être dans le camp des méchants parce que là est tout l’art de cette série. Vous serez à leur côté, vous flipperez à leur côté dans le seul espoir qu’ils y arrivent !

Une atmosphère géniale, des acteurs absolument fabuleux.
Une pointe de quelque chose de tout spécial et surtout rien d’Hollywoodien !
Très esthétique dans la manière de filmer. On s’en met plein les mirettes 🙂
Très humain, très émotionnel et c’est très surprenant pour une série que l’on penserait juste une série d’action pure. Clairement un opposé d’Ocean 11. Une histoire de vie, une histoire profondément humaine. Une histoire drôle, piquante, troublante, émouvante, déroutante, brillante !

On découvre au fil des épisodes chaque braqueur, leur histoire, leur vie, leurs espoirs, leurs douleurs. On navigue entre l’avant et l’après. Comment ils se sont préparés. Ce qui les a amenés à vouloir gagner leur liberté plus encore que l’argent !

Une première partie tendue et nerveuse. Une deuxième avec un émotionnel à fleur de peau.
Des rebondissements, des surprises à vous faire exploser la tête.
Un questionnement sur la manipulation médiatique, les décisions de la police et de l’état, le système en général.
La casa de papel c’est le bien et le mal qui s’affrontent sous l’œil d’un idéaliste, le professeur et c’est brutal !
Un suspense total préservé jusqu’à la dernière minute et je vous défie de prévoir quoi que ce soit !

Vais pas m’étaler plus longtemps, vous l’aurez compris, c’est LA série du moment, c’est le truc à voir, à ne pas rater. Je vous le fais même en satisfait ou remboursé !

Pour ma part, il y avait bien longtemps que je ne m’étais pas retrouvée crochée à une série de la sorte. Au point où je me suis retrouvée à mater les deux derniers épisodes sur mon ordi au boulot…chut hein ? (suis indépendante, c’est facile ok j’admets 😜)

Juste un conseil, prévoyez une tisane de camomille pour visionner cette série qui mettra vos nerfs à rude épreuve ainsi qu’un sédatif pour le dernier épisode de la première partie qui vous laissera sur votre horrible fin en attendant la suite…(si pas comme moi, vous résistez)
et pour la suite ? C’est clairement le paquet de mouchoirs qu’il faudra à vos côtés !

984 millions d’Euro, ça vous tente ?

Et impossible de terminer cet article sans un petit clin d’œil parce qu’elle va vous poursuivre, c’est certain ! 😉

 

« Bella, Ciao » (Adieu ma belle) est un chant partisan italien né dans les communautés antifascistes. Elle gagne en force au 20ème siècle où elle devient un hymne pour les groupes communistes italiens. Traduite dans différentes langues, elle est un symbole des manifestations ouvrières dans les années 60 et plus tard de la révolution culturelle du gouvernement de Salvador Allende et de l’Unité populaire, au Chili.

Publicités

7 commentaires sur « Série TV – La casa de papel – L’intégrale »

  1. Je recommence, il m’a perdu mon commentaire….

    Cette série est GENIALISSIME !!! On l’a vue en entier avec ma fille (pas pu attendre). Tout est tellement bien pensé. El profesor est vraiment un cerveau. Combien de fois on se dit : c’est foutu, ils vont se faire avoir. Jusqu’à la fin on est tenu en haleine tout le long de la série. Une série que je conseille !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s