Les abysses du mal – M. Charuel – 2018

Extrait:

« L’homme la regarde. Il attend ce moment depuis presque une heure.
L’amplificateur de lumière produit une image verte, diaphane, sans ombres. La caméra enregistre les images en silence. La fille est parfaite. Merveilleuse dans son rôle. Les effets de l’injection paralysante commencent à se dissiper. Elle suffoque, elle halète, elle se tortille sur sa croix. Elle essaie désespérément de se libérer de ses liens.
Manifestement, elle sera une excellente patiente.
Sur une petite table roulante, il a posé les instruments dont il va se servir. Quand il rallumera la lumière et qu’il la poussera jusqu’à elle, la fille pourra d’un seul coup d’œil embrasser les objets de son supplice. »

4ème de couverture:

Mon boulot : filmer le supplice des victimes avant de faire disparaître leur corps. Mon but : être le tueur le plus inventif.
Parce que la mort est un spectacle, certains sont prêts à payer très cher pour y assister. Voyeurs protégés par un écran, tortionnaires par procuration…
C’est la face cachée du Net. Un monde parallèle qui happe ses proies au hasard et fournit des frissons à prix d’or.

Des réseaux sociaux incontrôlables aux mafias spécialisées dans le marché de la mort en direct, le nouveau thriller de l’auteur du Jour où tu dois mourir dévoile les forces insoupçonnées de la perversion humaine.

Ce que j’en pense…

Une entrée en matière directe et percutante. Le ton est donné et c’est bien parti !
Ce genre de sujet, je l’avoue, me passionne …enfin passionner n’est peut-être pas le terme adéquat puisqu’il est bien trop positif pour une telle horreur mais disons que sociologiquement parlant, je trouve fascinant de voir ce que peut déployer le net, d’imaginer les gens cachés derrière leur écran pour assouvir leurs pires fantasmes. Que tout puisse se faire de manière insidieuse sans quasiment prendre de risque.
La lie humaine règne sur le net et l’offre et la demande suivent…logiquement…Tout devient alors possible…

J’étais donc bien partie pour ce livre mais malheureusement, tel un soufflé, c’est très vite retombé.
Je n’ai pas retrouvé ce que je cherchais. Beaucoup d’histoires en parallèle qui m’ont parue inutiles alors que le sujet principal était survolé. L’impression de tourner en rond, d’attendre quelque chose qui n’est jamais venu. Il y a certes de très bons passages et le fond de la trame est très intéressant mais voilà, la substance, pour moi, n’y était pas.

J’avoue avoir lu plusieurs livres sur ce sujet et forcément, la barre est haute…

Mais votre avis, comme toujours, restera le meilleur 🙂

 

Les abysses du mal – Marc Charuel – Editions Albin Michel – 416 pages

Publicités

Un commentaire sur « Les abysses du mal – M. Charuel – 2018 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s