La fille sous la glace – R. Bryndza – 2018

Extrait:

« Et soudain, Lee vit ce qu’il redoutait.
Pile sous lui. Le visage d’une fille. Elle le fixait de son regard vide, de ses yeux gonflés aux pupilles d’un brun laiteux de noyée. Une mèche de ses cheveux était comme emmêlée dans la glace. On aurait dit qu’elle était sur le point de parler, avec ses lèvres entrouvertes. Un poisson indifférent frôla sa bouche.
Lee recula en hurlant et se redressa brusquement. Sa tête frappa si fort l’avant-toit du hangar à bateaux au-dessus de lui qu’il bascula en avant, glissa sur la glace et tomba violemment. Il resta là, étourdi, un bon moment. »

4ème de couverture:

Compulsif, intense, le premier volet d’une série survoltée vendue à plus de deux millions d’exemplaires en Angleterre et qui marque l’entrée d’un nouveau nom sur la scène criminelle londonienne.
Le froid a figé la beauté de ses traits pour l’éternité.
La mort d’Andrea est un mystère, tout comme l’abominable secret qu’elle emporte avec elle…
Connue pour son sang-froid, son esprit de déduction imparable et son verbe tranchant, l’inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener l’enquête. En lutte contre ses propres fantômes, la super flic s’interroge : peut-elle encore faire confiance à son instinct ? Et si le plus dangereux dans cette affaire n’était pas le tueur, mais elle-même ?
Sur la glace, aucun faux pas n’est permis.

Ce que j’en pense…

Quand une fille de la haute société se fait assassiner, l’enquête promet d’être difficile et la Detective Chief Inspector Erika Foster va devoir marcher sur des œufs…D’autant plus qu’elle a la fâcheuse tendance à se comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine !

Fluide, le style est très bon et je reconnais m’être retrouvée happée par cette histoire dès la première page. En apparence « simple », je pensais franchement que c’était cousu de fil blanc jusqu’au final où je me suis rendu compte que je m’étais tout bonnement mis le doigt dans l’oeil !
La fin se révèle percutante et le rebondissement redoutable.

« la fille sous la glace » est tout public et glisse tout seul. Rien d’innovant, certes, mais l’enquête est bien gérée, tout tient largement la route et c’est efficace !

Les personnages sont attachants. Surtout Erika, immigrée slovaque qui a perdu son mari et traîne derrière elle son chagrin comme on traine un boulet.

« la fille sous la glace », c’est un retour complet sur la vie d’Andrea qui semble avoir bon nombre de choses à cacher. La haute société n’est peut-être pas si rutilante qu’elle en a l’air.
C’est aussi une histoire de pouvoir. Ce pouvoir qui donne tout. Cet argent qui achète tout. Une remise en question, un regard sur la haute société, l’establishment, l’éducation des enfants au fric plutôt qu’aux sentiments. Avec tout ce qu’ils veulent et surtout couvert au moindre pépin !

La good news ? C’est qu’il y aura une suite aux aventures d’Erika Foster. C’est même déjà en Angleterre…alors hop hop hop !

Moi j’y serai et vous ?

 

La fille sous la glace – Robert Bryndza – Belfond noir – 448 pages

 

Publicités

6 commentaires sur « La fille sous la glace – R. Bryndza – 2018 »

    1. Rien d’innovant, dans le sens que l’histoire tourne sur une trame connue, classique (comme beaucoup d’ailleurs) mais c’est bien fait et j’ai franchement passé un bon moment avec ce livre !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s