Fantazmë – N. Tackian – 2018

Extrait:

« Ainsi une brume sombre nimbait les flics qui observaient le corps d’un homme assis sur une chaise. La victime devait avoir la quarantaine, des cheveux bruns coupés court, et Tomar dut se rapprocher pour réussir à distinguer les traits de son visage. Quelqu’un s’était donné beaucoup de mal pour les faire disparaître.
Sa mâchoire édentée pendait le long de son cou, surmontée d’un immense hématome à l’endroit où aurait dû se trouver son nez. Ses paupières gonflées en bourrelets de chair blanche ruisselaient d’un sang épais lui couvrant les joues et les épaules. Il était nu, pieds et poings liés sur sa chaise. Son corps non plus n’avait pas été épargné et Tomar crut distinguer plusieurs traces de brûlures, certaines assez localisées, d’autres plus vastes. »

4ème de couverture:

Une nouvelle enquête du commandant Tomar Khan.
Comment être un bon flic quand les victimes sont aussi des bourreaux ?
Janvier 2017. Dans une cave du 18e arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Sur place, beaucoup d’empreintes et un ADN ne correspondant à rien dans les fichiers de police. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’enquête qui restera en suspens des années, se dit-il.
Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt la rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un  Fantazmë, le « spectre » en albanais.
Tomar et son équipe se lancent dans l’enquête et seront très vite troublés par le parcours des victimes, qui de leur vivant cultivaient carrément le sordide. Pourtant Tomar s’accroche à son devoir de flic, d’autant plus que son avenir lui semble menacé : un lieutenant teigneux de l’IGPN, la police des polices, a convoqué son adjointe, Rhonda, pour l’interroger sur un couteau, une pièce à conviction dans une affaire de meurtre mystérieusement disparue des Archives. Or, ce couteau, c’est celui de Tomar, et si on remonte jusqu’à lui…
Vengeance, justice, résilience,  trois thèmes qui donnent de l’âme et du sens à ce nouveau polar très réussi de Niko Tackian, un nom qui compte désormais dans le polar français.

Ce que j’en pense…

La suite directe de Toxique que je vous recommande vivement de lire avant. C’est pas indispensable mais vous permettra de mieux appréhender la substance même des personnages qui est loin d’être simpliste.

Tomar Khan est plus que jamais mis à mal dans cet opus.
L’IGPN colée à ses basques qui pourrait bien mettre fin à sa carrière. Le fantôme de son père qui ne cesse de le poursuivre et d’autres choses encore…
Son combat intérieur en devient proportionnel à celui qu’il doit mener contre ce tueur qui se fait appeler « Fantazmë ». Un tueur redouté de tous, que ce soit de la police ou des divers caïds locaux qui sèment la drogue et la prostitution à tout va.
Un tueur aux airs de Robin des Bois ou aux airs de V comme Vendetta. Un tueur, un spectre qui semble juste insaisissable…

Très flic, très polar, très mec et pourtant bourré d’émotions. Comme un grizzli affamé qui n’est, en fait, qu’un gros nounours inoffensif. C’est d’ailleurs ce que j’ai le plus apprécié dans ce livre. Ce côté brut de coffrage totalement à l’opposé d’émotions puissantes.

Un style très visuel, très cinéma. Sans doute lié au côté scénariste de Niko Tackian et c’est clairement un plus. (D’ailleurs ça en ferai une sacrée bonne série. Je dis ça, je dis rien 😜)

Un retour bouleversant sur les attentats de Paris. L’après, quand tout redevient normal…et je crois que c’est pire encore.
Un livre où il est question de migrants, d’asile, de racisme, d’intégration, de misère, de douleurs, de rancœur, de vengeance. C’est admirablement bien décrit, bien traité, sans tomber dans les clichés et avec grand respect.

Beaucoup d’action, un suspense haletant, bref tous les éléments d’un bon polar !

Vous attendez quelque chose de plus pour le lire ?
Perso, je suis prête pour la suite 🙂

 

Fantazmë – Niko Tackian – Calmann Levy – 300 pages

 

 

Publicités

6 commentaires sur « Fantazmë – N. Tackian – 2018 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s