La sorcière – C. Läckberg – 2017

Extrait:

« Impossible de savoir quelle vie aurait eue la fillette. Qui elle serait devenue. Quel aurait été son travail, qui elle aurait aimé, pleuré, perdu et gagné. Si elle aurait eu des enfants, et lesquels. On ne pouvait même pas imaginer à quoi elle aurait ressemblé adulte. A quatre ans, rien n’était encore terminé chez elle. Ses yeux hésitaient entre bleu et vert, ses cheveux, bruns à sa naissance, étaient blonds, avec des reflets roux, et leur couleur aurait sûrement pu encore changer. C’était particulièrement difficile à dire pour le moment. Son visage était tourné vers le fond de l’étang. L’arrière de sa tête recouvert d’épais sang séché. Seules les mèches qui flottaient au-dessus de son crâne montraient leurs nuances claires.
On ne pouvait pas dire que cette scène était sinistre. Pas plus sinistre que si la fillette n’avait pas été dans l’eau. Le bruit de la forêt était toujours le même. La lumière filtrait à travers les arbres comme d’habitude à cette heure du jour. L’eau se mouvait doucement autour d’elle, sa surface seulement troublée de temps à autre par les petits ronds concentriques d’une libellule qui s’y posait. La métamorphose avait commencé et, peu à peu, elle ne ferait plus qu’un avec la forêt et l’eau. Si personne ne la trouvait, la nature suivrait son cours et l’assimilerait.
Personne ne savait encore qu’elle avait disparu. »

4ème de couverture:

Une fillette de quatre ans disparaît de la ferme isolée de ses parents. Après une longue battue, Nea est retrouvée nue sous un tronc d’arbre dans la forêt, assassinée. Fait troublant : la fillette se trouvait à l’endroit où, trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de la petite Stella, une fillette du même âge qui habitait la même ferme. À l’époque, deux ado­lescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre : elles avaient avoué avant de se rétracter. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l’ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragé­die, elle vient de revenir à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer, mais ils sont encore loin de se douter des répercus­sions désastreuses que va avoir leur enquête sur la petite loca­lité. De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l’affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l’enquête à l’époque s’était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ?
Dans ce dixième volet, le plus ample et peut-être le plus abouti de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg est au sommet de son art.

Ce que j’en pense…

Camilla Läckberg, je suis fan de la première heure. J’ai dévoré ses premiers les uns après les autres et puis voilà…je me suis lassée. Lassée de ses trames toujours un peu pareilles et j’avoue, j’étais un peu en pétard avec elle 🙄
Son dernier: Le dompteur de lions m’avait laissée un peu perplexe et franchement, je ne me suis pas précipitée sur « la sorcière ». J’hésitais même à le lire …Et puis poussée par ce côté: « Allez je les ai tous lu » « Qu’est-il arrivé à Erica et Patrik ? » « Qu’est-ce qu’elle a bien pu nous concocter cette fois-ci ? » Bref…j’ai craqué !

Comme la Danette, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je ne peux que reconnaître qu’elle brille dans ce petit dernier et ai été, comme on dit chez moi, déçue en bien !
Je l’ai ressenti beaucoup plus abouti, plus fort, plus émotionnel.
La trame est saisissante, les personnages sont psychologiquement soutenus. On retrouve bien sûr avec grand plaisir toute la clique et il faut le dire, c’est fortiche de réussir à nous attacher à ce point-là à des personnages avec une dizaine de bouquins. On les connaît, ils sont, comme Carl Morck, Assad et Rose de Jussi Adler Olsen, devenus nos amis dont on suit les aventures.

Sur ma retenue au début, je pensais le lire pendant les fêtes et ne même pas le chroniquer. Un peu pour profiter d’une pause vacances en lisant un livre sans tout le travail qu’implique une chronique derrière. Pis voilà…Je me suis retrouvée emportée dans cette aventure sordide sans vraiment le vouloir. Me suis fait eue quoi !
Pis comme je veux la jouer honnête et tout vous dire (enfin presque hein ?) ben voilà je viens vous avouer, haut et fort que pour le coup, je ne suis plus en pétard avec Camilla et que franchement ce petit dernier ben je l’ai adoré 🙂

Pile 10 ans après son premier: La princesse des glaces, je ne peux que dire que « Chapeau Madame Läckberg ».

Pour une première chronique de l’année je me la joue Mea culpa et c’est bien comme ça. Je pense qu’il ne faut jamais rester sur une mauvaise impression et que quel que soit l’auteur, on peut toujours être surpris et ça vaut le coup de repiquer !

 

La sorcière – Camilla Läckberg – Actes noirs – 695 pages

 

 

Publicités

6 commentaires sur « La sorcière – C. Läckberg – 2017 »

  1. Je trouve votre analyse tres bien construite je m y retrouve complètement
    J aime camilla lackberg depuis le debut et face aux retours negatifs j avais quelques réticences et vous m avez réconcilié
    Je me le suis fait offert a noel et je n arrivais pas a le commencer peur d être déçue car c est une de mes auteurs préférées avec jussi olsen ader mais allez je vais retrouver le couple erika et patrick qui font presque partie comme vous dites de notre quotidien 👌

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis comme toi : j’en ai aimé plusieurs, lassée par les derniers (que je n’ai d’ailleurs pas tous lu) mais je ne lis que du bon sur celui-ci et tu en rajoute une couche ;-D Bref, je sais ce qu’il me reste à faire. Bonne année 2018 à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Comme quoi rien n’est immuable !!! Elle a peut-être entendu nos commentaires 😛
      Quoi qu’il en soit j’ai vraiment aimé celui-là et me réjouis de savoir ce que tu en penseras !
      Super bonne année à toi aussi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s