Cyanure – L. Loison – 2017

Extrait:

« Florent était plutôt un habitué des meurtres sanglants et spectaculaires par leur atrocité. Et là, il était tout simplement effaré. Dans une société où le voyeurisme et le sensationnel devenaient une drogue malsaine, ils s’étaient tous fait berner par un tueur fantôme. Il avait tout compris celui-là. Pas de spectacle, pas de sang ni de gore, surtout pas. Commettre des meurtres propres et rapides sans aucun risque. On pourrait en faire un argument publicitaire ou marketing: « Comment tuer en toute impunité et passer inaperçu ? » Associée à cette discrétion, la multiplicité des lieux d’action avait permis à ce grand prélat de la faucheuse de se frayer un chemin tranquille et de se faufiler sous tous les radars. »

4ème de couverture:

Branle-bas de combat au 36, quai des Orfèvres : un ministre assassiné, des corps qui tombent comme à Gravelotte, des projectiles trempés au cyanure propulsés à une distance inégalée.
À sa grande surprise, le célèbre et impétueux commissaire Florent Bargamont écope de cette affaire explosive aux saveurs politico-médiatiques, bien différente des habituelles scènes macabres qui sont sa spécialité.
Aidé de sa complice Emmanuelle de Quezac et du fidèle capitaine Loïc Gerbaud, Barga part en chasse sans avoir la moindre idée du danger qui les attend.
Et tandis qu’il doit faire face à de perturbantes révélations et se retrouve dans une tourmente personnelle qui le met K.O., les pistes s’entremêlent jusqu’au sommet de l’État, où le président de la République n’est peut-être pas seulement une cible.
Le brillant commissaire s’en sortira-t-il cette fois-ci indemne ?
Et vous, en sortirez-vous indemne ?

Ce que j’en pense…

Un prologue intriguant qui nous met tout de suite dans une ambiance tendue !

On démarre sur l’assassinat d’un ministre et là on se dit qu’on est parti pour une intrigue politique. Suis pas monstre fan, je m’inquiète un peu…Pire encore quand la mafia vient y coller le bout de son nez. D’autant plus que ces chapitres-là m’ont donné du fil à retordre. Je ne crois pas avoir été à côté de la plaque mais j’ai eu bien du mal à tout capter du premier coup.

Je respire un bon coup. Je m’accroche et fait comme si je n’avais rien vu et j’avoue que j’ai bien fait puisque la suite s’avère très bonne !
Comme quoi, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! C’est le slogan de Danette ça non ?

L’histoire prend forme. Le rythme s’accélère et devient presque insoutenable. Les cadavres s’enchaînent. La trame s’épaissit à en devenir presque visqueuse. Laurent aime décidément les devinettes, les charades, les jeux de mots et c’est là encore brillamment trouvé. Le style est très bon. Une pointe d’humour qui ne gâche rien et sa plume nous emporte.

J’ajouterai cependant un bémol…encore un…suis une vieille pénible, je sais 😜
L’intrigue est vraiment excellente mais a juste ce petit côté Hollywoodien qui m’a quelque peu chicanée et c’est bien dommage.
Hollywoodien ? C’est cette propension à vouloir surfaire, en rajouter plus que de raison pour en mettre plein la vue…
Pour moi l’intrigue est tellement bonne qu’elle n’a pas besoin de tout un tralala et j’avoue qu’au final j’ai été très frustrée, sans pourtant être déçue. Frustrée d’avoir l’impression de tenir un truc de ouf entre les mains qui sans deux ou trois points aurait frisé la perfection !

La fin (un peu comme Chattam l’avait fait mais en plus technique) est littéralement spectrale et bien pensée. Moi qui n’aime pas les happy ends trop facile, j’ai été gâtée.  Il nous sert là un truc de cinglé réalisé de main de maître et rien que ça vaut les éloges !

Voilà encore un livre encensé qui ne vire pas au coup de cœur pour moi…C’était tellement pas loin. Un poil, un chouia, une once ….
J’y ai réfléchi,  j’ai attendu un peu avant de faire ma chronique parce que parfois, il faut digérer, attendre pour sentir une évolution, une révélation…pis non le chouia était toujours là et ça en est resté là.

Quoi qu’il en soit, précipitez-vous dessus ! Il en vaut le coup !

 

Publicités

3 commentaires sur « Cyanure – L. Loison – 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s