L’emprise des sens – S. Erbel – 2016

Extrait:

« Un jour, elle se mit à se flageller avec un sangle de cuir sur laquelle elle avait elle-même planté des clous qui lui arrachaient la peau du dos à chaque fois qu’elle en faisait usage pour se punir. Chaque morsure de l’instrument de torture provoquait en elle une sorte de soulagement. En ayant mal dans sa chair, elle oubliait un peu son mal à l’âme. Chaque blessure apaisait un peu sa colère. Enfin, pour quelques jours.
Le premier contact de l’enfant avec ce monde fut le carrelage gras d’une cuisine et une mère qui le haïssait déjà.
Lorsqu’il pleurait, elle le secouait dans tous les sens, à tel point qu’une fois, le tenant par les pieds, la tête du petit heurta violemment un barreau de son lit.
Il lui arrivait de ne pas le changer durant deux journées entières. Quand il la réveillait la nuit, elle se levait, mais au lieu de le rassurer, de le cajoler, elle se mettait à lui hurler dessus en récitant des passages de la Bible.
Elle parlait de lui comme d’une chose répugnante.
Cette chose s’appelait James.

4ème de couverture:

L’Emprise des sens est un thriller indispensable pour tous les amateurs du genre ! Lorsque Talia, en pleine désillusion sentimentale, s’envole pour des vacances de rêve à la Nouvelle-Orléans, elle est loin de s’imaginer que son destin l’y attend. Dès le lendemain, elle se retrouve mêlée à un crime, exécuté selon un rituel macabre et violent. Rites vaudous ou crimes en série, la frontière entre les deux semble floue pour Louis Lafontaine, policier chargé de l’enquête, lui-même confronté à des troubles obsessionnels. Avec sa coéquipière il est prêt à tout pour remonter à la source de l’horreur. Face à l’emprise du mal, Talia saura-t-elle affronter ses démons et le don terrifiant qui lui est révélé ? Le soutien d’Azaia, prêtresse excentrique et l’amour de Basile seront-ils suffisants pour l’y aider ? Dans la chaleur mordante de ce voyage en pays cajun, les esprits tourmentés se révèlent, les traumatismes refont surface et les peurs inavouables s’entrechoquent jusqu’à la révélation finale.

Ce que j’en pense…

Une entrée en matière percutante, s’engouffrer ensuite direct dans le vaudou, voilà qui présage quelque chose de fort intéressant !

Une atmosphère du fond du fond de la Louisiane, cette région mystique, magique qui a elle seule donne le ton. L’endroit propre aux mystères par excellence ! Région qui d’ailleurs m’a toujours fascinée et dans laquelle j’ai voyagé au travers de nombreux livre mais que je n’ai malheureusement jamais visitée.

Une héroïne ni flic, ni détective. Ca change et c’est bien ! Un homme hanté par sa mère, dévalorisé, rabaissé qui finit par devenir un monstre. Des chapitres courts qui donnent un très bon rythme. La psychologie des personnages est bien travaillée et bien maîtrisée. Les notions de criminologie sont parfaites. Le style manque un peu de maturité mais pour un premier livre, cela ne laisse présager que du bon !

Mais « L’emprise des sens » est surtout, un parcours fabuleux de l’histoire du Vaudou. Toute sa culture, tout son mystère.

Le vaudou ? c’est compliqué et ce livre en dégouline. Certaines scènes sont à tirer par les cheveux me diriez-vous ? Peut-être que des éléments vous paraîtront incohérents ? Et pourtant…si je vous dis que « la poudre Zombie » utilisée par le tueur existe pour de vrai ? vous me croyez ? Que j’en ai tenu dans mes propres mimines. Vous me croyez ?
J’ai d’ailleurs été très perturbée de retrouver cette fameuse poudre qui m’a bizarrement replongée dans ce monde. Ce temps où je bossais en médecine légale….
Ce livre est venu à moi et non pas l’inverse…y a t-il un signe ? 😰😰
Bref tout ça pour vous dire que le vaudou…nul ne sait jusqu’au ça peut aller et tout devient pour le coup…très crédible !

Ce qui m’a sans doute le plus frappée dans ce livre est: le contraste entre la sauvagerie des meurtres par rapport aux scènes amoureuses (un poil trop à mon goût d’ailleurs. Comme si l’auteur avait absolument voulu combler, assainir, l’horreur par une perpétuelle touche d’amour et de sentiments. Un besoin de donner de l’espoir, de la vie et de l’amour dans toute cette noirceur. Mais quoi qu’il en soit, les sentiments, qu’ils soient bons ou mauvais, doux ou brutaux, font partie intégrante de ce récit.

L’auteur nous mène en bateau et nous fait vivre rebondissements sur rebondissements. La scène finale est d’ailleurs fantastique ! Un livre qui devient très vite…ensorcelant…

Merci à Marie-Noëlle pour cette découverte et à la très sympathique Sacha Erbel pour son envoi 🙂

PS: Si vous voulez en savoir plus sur la poudre Zombie, je vous conseille le livre de l’anthropologue Wade Davis qui vous contera la fabuleuse histoire vraie de Clairvius Narcisse et la poudre Zombie. (Plus édité mais doit pouvoir encore se trouver.)

L’emprise des sens – Sacha Erbel – 243 pages – Edition La Liseuse

 

Publicités

13 commentaires sur « L’emprise des sens – S. Erbel – 2016 »

  1. Merci Madame pour avoir parlé ainsi du récit de mon amie Sacha… Une autre immersion dans le Vaudou où j’ai navigué comme toi dans cette ambiance… Sujet de discussions avec l’auteure sur nos deux angles d’approche, de la similitude d’un des prénoms des personnages… On riait de savoir qui avait écrit le préquelle de l’autre et je suis content que ce livre t’ait plu… Au plaisir… Le Fab de la Cave… Mais pas en Louisiane…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Fabrice 🙂 Comme on en a déjà discuté, dès que j’aurai sorti la tête de l’eau et que tu seras prêt avec la version, j’attaquerai ton immersion dans le vaudou et m’en réjouis 🙂 Le vaudou me poursuit ! 😛 😛

      Aimé par 1 personne

      1. Je te l’envoie pour Halloween 2017… Et je te rassure, ABY est un rendez-vous et je n’ai à forcer personne pour la rencontrer… Tout arrive à qui sait attendre… Je ne peux rien demander d’autre, surtout à mon niveau… Je te bise… Fab.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s