Interview – S. Dazieri – Août 2017

Hello tout le monde,

21 questions auxquelles Sandrone Dazieri a très gentiment accepté de répondre et je l’en remercie infiniment. 21 questions qui ne sont, par contre, pas les miennes mais les vôtres glanées sur différents groupes de lecture et je vous en remercie aussi 🙂

Vous trouverez le texte en italien et la traduction en français faite par moi- même et mes restes d’italien scolaire…c’était il y a très très très (ouais bon pas besoin de rajouter encore un très, ça ferait post dinosaure 😜) longtemps. Merci donc d’être compréhensif pour les éventuelles erreurs 🙂

Je remercie infiniment Sandrone Dazieri pour s’être prêté au jeu avec humour et surtout sincérité. 🙂

1 . Si tu devais te décrire en 5 mots
Se dovessi descriverti in 5 parole

Écrivain, ancien cuisinier ancien délinquant.
Scrittore, ex cuoco ex delinquente.

****************

2. As-tu des habitudes précises, des trucs du genre TOC que tu réalises systématiquement lorsque tu commences à écrire ou au moment où tu tapes le mot FIN ?
Hai delle abitudini precise, delle cose del genere disturbo ossessivo compulsivo che realizzi sistematicamente quando cominci a scrivere o nel momento in cui batti la parola Fine ?

Non pas vraiment compulsif, peut-être le contraire en fait, mais avant d’écrire je médite une heure. En ce qui concerne le mot fin: un roman a beaucoup de « fin ». La fin de la première rédaction, de la révision, la publication, la première présentation. Et comme si le fait d’avoir terminé devient un travail dilué. Habituellement déjà à la moitié d’un nouveau roman ou d’une série télévisée, je ne réussis pas vraiment à en profiter.

Non è proprio compulsivo, forse l’esatto contrario, ma prima di scrivere di solito medito un’oretta. Per quanto riguarda la parola fine… un romanzo ha tante «fini ». La fine della prima stesura, della revisione, la pubblicazione, la prima presentazione… E’ come se l’effetto di aver terminato un lavoro venisse diluito. Mi getterei comunque in baccanali orgiastici, ma di solito sono già nel mezzo di un romanzo nuovo o di una serie televisiva e non riesco a godermela

***************

 3. Comment décrirais-tu ton dernier livre en quelques mots ?
Come descriveresti il tuo ultimo libro in alcune parole ?

Le dernier publié est « Tu tueras l’ange ». Au-delà d’un thriller divertissant, c’est un récit sur la réalité et sa représentation. Savons-nous vraiment ce qu’il se passe autour de nous ? Est- ce que ce qui est raconté par les médias ou les institutions, est la vérité ou une narration toxique ? J’ai aussi cherché à approfondir le rapport entre les protagonistes. Normalement quand il se forme un couple de détectives, on s’attend à ce qu’il devienne inséparable, mais Colombe et Dante ont des expectatives différentes sur leur rapport.

L’ultimo publicato è L’Angelo. Al di là di una divertente storia Thriller, è un racconto sulla realtà e la sua rappresentazione. Sappiamo davvero quello che accade intorno a noi ? Quello che ci viene raccontato dai media o dalle istituzioni è la verità o una narrazione tossica ? Ho cercato anche di approfondire il rapporto tra i protagonisti. Normalmente quando si forma una coppia di investigatori, ci si aspetta che diventi inscindibile, ma Colomba e Dante sono molto diversi tra loro e hanno aspettative differenti sul loro rapporto.

****************

4. Quel livre sur ta table de nuit en ce moment ?
Quale libro sul tuo comodino in questo momento ?

Il y en a beaucoup sur ma table de nuit, parce que je suis un lecteur désordonné, sauf quand je travaille. Comme challenge de l’été, je me suis consacré à relire toute la saga de « la Tour Sombre » de Stephen King, parce qu’il l’a revue pour la rendre plus liée et je veux comprendre comment il a géré la distribution des informations. Comme nouveau livre, par contre, un essai de psychopathologie criminelle.

Sul comodino ce ne sono tantissimi, perchè sono un lettore disordinato, salvo quando studio. Come compito estivo mi sono dato quello di rileggere tutta la saga della Torre Nera di Stephen King, perchè l’ha revisionata per renderla più connessa e voglio capire come ha gestito la distribuzione delle informazioni. Come libro nuovo, invece, un saggio di psicopatologia criminale.

***************

5.  Quels sont tes influences littéraires ? Y a-t-il eu un livre qui a été le déclic et qui t’as fait penser « Je veux écrire » ?
Quali sono le tue influenze letterarie ? C’è stato un libro che è stato lo scatto e che ti ha fatto pensare  » Voglio scrivere » ?

Comme je le dis toujours, le livre qui m’a donné le déclenchement dans la maturité a été « Misery » de King, mais j’ai toujours voulu devenir écrivain depuis que j’ai commencé à lire. Je dirais ensuite que « les 101 dalmatiens » a donné le commencement de tout.

Come racconto sempre, il libro che mi ha dato lo scatto nella maturità è stato Misery di King, ma ho sempre voluto fare lo scrittore da quando ho cominciato a leggere. Quindi direi che La Carica dei 101 ha dato l’avvio a tutto.

*******************

6. Quel est ton livre culte ou ton auteur culte ?
Quali sono il tuo libro culto o il tuo autore culto?

L’auteur , vous l’avez sans doute compris, c’est King. Tous ses romans.
Pour ne pas être répétitif,  je dirais « A scanner Darkly » de Philip K. Dick. Comme tous ses chef-d’oeuvre,  c’est un raisonnement sur la réalité vue par une neuro-diversité ou toxique, dans ce cas précis, les deux.

L’autore si è capito, ed è King. Tolti i suoi romanzi, per non essere ripetitivo, direi A Scanner Darkly di Philip K. Dick. Come tutti i suoi capolavori è un ragionamento sulla realtà vista da un neurodiverso o tossico, in questo caso entrambi.

******************

7.  Quel style de musique écoutes-tu ?
Quale stile di musica ascoltata tu?

J’écoute un peu de tout, mais j’aime essentiellement le rock et la musique d’ambience. Par contre, je n’écoute rien quand j’écris.

Ascolto un po’ di tutto, ma amo sostanzialmente il rock e l’ambient. Quando scrivo però non ascolto nulla.

******************

8. Tu relates beaucoup de faits réels historiques. Es-tu un passionné d’histoire ?
Riferisci molti fatti reali storici. Sei un appassionato di storia?

Je suis un passionné d’histoire. Et ceci rend nécessaire d’aller voir là où les choses commencent, dans le temps.

Sono un appassionato di storie. E questo rende necessario andare a vedere dove cominciano, indietro nel tempo.

******************

9. La notion du complot semble te fasciner ?
La nozione del complotto sembra affascinarti?

La théorie du complot prévoit que quelqu’un agisse sur nos épaules de manière méchante. C’est aussi la base de tout thriller.

La teoria del complotto prevede che qualcuno agisca alle nostre spalle in modo maligno. Bè, è anche la base di tutti i Thriller.

******************

10.  Comment t’es venu l’idée des personnages de Dante et Colomba ?
Come ti è venuto l’idea dei personaggi di Dante e Colomba?

Dante est né premier, avant même de « Tu tueras le père ». Un jour en marchant à la campagne, j’ai vu un silo immergé dans la nature et j’ai pensé qu’il pouvait être une prison parfaite, parce que personne n’aurait pu t’entendre hurler. J’ai pensé qu’on pourrait oublier l’existence de quelqu’un enfermé. Ceci,  a été le germe de Dante. Pour Colombe, j’ai par contre trouvé son nom et nom de famille sur une tombe du dix-neuvième siècle. Sa personnalité s’est développée à travers les interactions avec Dante. Dans ma tête avant, et ensuite sur le papier.

E’ nato prima Dante, ed è nato prima ancora del plot di Uccidi il padre. Un giorno camminando in campagna ho visto un silo immerso nella natura e ho pensato che poteva essere una prigione perfetta, perchè nessuno avrebbe potuto sentirti urlare. Ho pensato che magari vi era rinchiuso qualcuno di cui il mondo aveva dimenticato l’esistenza. Questo è stato il germe di Dante. Per Colomba, invece, ho trovato il suo nome e cognome su una tomba ottocentesca, e la sua personalità si è sviluppata attraverso le interazioni con Dante. Nella mia testa prima, sulla carta poi.

********************

11. D’où t’es venu l’idée du 1er livre « tu tueras le père » ?
Di dove ti è venuto l’idea del primo libro « Tu tueras le père » ?

Elle a été la conséquence naturelle d’avoir créé un personnage comme Dante. Je devais le mettre devant sa plus grande peur.

E’ stata la naturale conseguenza di aver creato un personaggio come Dante. Dovevo metterlo di fronte alla sua più grande paura.

********************

12. Combien pense-tu écrire de tome de la saga Colomba/Dante ?
Quanto intendi scrivere di tomo del saga Colomba/Dante?

La saga commencée avec « Tu tueras le père » se terminera avec le troisième livre.

La saga cominciata con Uccidi il Padre terminerà con il terzo libro.

*********************

13. Est-ce que « le silo » existe réellement ?
« Il silo » esiste realmente ?

Comme je l’ai décrit non, mais il ressemble beaucoup à ceux dans la campagne aux alentours de Crémone, où je suis né.

Come l’ho descritto no, ma somiglia a molti simiili nella campagna attorno Cremona, dove sono nato.

*********************

14.  De quels endroits s’est-il inspiré ?
Quali luoghi si è ispirato del ?

Crémone en premier, parce que je y suis né et y ai grandi jusqu’à quatorze ans. Je l’ai racontée exactement tel qu’elle est. Rome, par contre, je l’ai reconstruite selon mes nécessités, même si 90 % est juste. Avec Rome, j’ai un rapport compliqué. J’y passe  une bonne partie de l’année, à cause des productions radiotélévisées auxquelles je participe comme auteur ou scénariste, mais je ne réussis pas à m’y sentir à mon aise. Je suis un paysan.

Cremona è la prima, perchè ci sono nato e cresciuto sino ai quattordici anni, e l’ho raccontata esattamente com’è. Roma, invece, l’ho ricostruita secondo le mie necessità, anche se al novanta percento è quella reale. Con Roma ho un rapporto complicato. Ci passo buona parte dell’anno, per via delle produzioni radiotelevisive cui partecipo come autore o sceneggiatore, ma non riesco davvero a sentirmi a mio agio. Sono un campagnolo.

********************

15. Une date de sortie pour un 3ème tome ?
 Una data di uscita per un terzo tomo?

Il sortira en Italie cette année. Sauf en cas de dérapage !

In Italia entro quest’anno, salvo slittamenti all’ultimo.

********************

16.  Sandrone Dazieri est-ce ton vrai nom ou est-ce un nom d’emprunt ?
Sandrone Dazieri è questo tono vero nome o questo è un nome fittizio?

Mon vrai nom est Sandro, dérivatif d’Alessandro, mais quand j’étais un militant antinucléaire, dans les années 80, m’avait surnommé Sandrone (Sandro le gros) pour me différencier d’un autre Sandro plus petit. Au final, ce pseudonyme est devenu mon nom d’artiste.

Il mio nome vero è Sandro (derivativo di Alessandro), ma quando ero un militante antinucleare, negli anni Ottanta, mi avevano soprannominato Sandrone (Sandro il grosso) per differenziarmi da un altro Sandro molto più piccolo. Alla fine è diventato il moi nome d’arte.

*******************

17.  D’où t’est venue l’idée d’écrire avec deux personnages principaux complètement abîmés ?
Di dove ti ha avuto l idea scritto con due personaggi principali completamente sciupati ?

Mes romans, ainsi que ceux de avant « Tu Tueras le Père » ont d’une façon ou d’une autre toujours comme protagoniste des personnages neuro-diversifiés d’une manière ou d’une autre. Du plus large au plus resserrée qui comprend aussi l’autisme. Ceci parce que j’ai dû faire avec ma propre neuro-diversité toute ma vie. Je suis en soin depuis vingt ans pour dépression grave et « un mode autistique de comportement » comme le dit ma dernière psychiatre. Moi et Dante avons beaucoup en commun, même s’il est bien plus intelligent et beau que moi.

I miei romanzi, anche quelli prima di Uccidi il Padre, hanno sempre come protagonisti personaggi in qualche modo neurodiversi, temine che utilizzo con un’accezione più larga rispetto a quella ristretta che comprende solo l’autismo. Questo perchè ho dovuto fare i conti tutta la vita con la mia neurodiversità. Sono in cura da vent’anni tra gravi depressioni e « modalità autistiche di comportamento» come dice la mia ultima psichiatra. Io e Dante abbiamo molto in comune, anche se lui è molto più intelligente e bello di me.

******************

18. J’aimerai savoir si ses romans précédents sont dans le même esprit que ceux que l’on connaît ( tu tueras le père et tu tueras l’ange).
Mi piacerebbe sapere se i suoi romanzi precedenti sono nello stesso spirito che quelli che si conosce, « Tu tueras le père » et « Tu tueras l’ange » ?

Ils sont moins thriller et plus noir. Le protagoniste de presque tous c’est un homme surnommé  » le Gorille » qui a une personnalité scindée. Quand il s’endort, l’autre personnalité prend la place dans son corps. Les deux cohabitent en y  laissant des billets et des enregistrements. Ils vivent en faisant travaux de détective dans les bas-fonds de Milan. Ils sont racontés à la première personne et il y a plus d’humour. Ah ! et le protagoniste mon nom et prénom, parce que je voulais construire un jeu de miroirs entre réalité et dissimulation. Quelqu’un m’appelle encore Gorille, en fait…

Sono meno thriller e più noir. Il protagonista di quasi tutti è un uomo soprannominato il Gorilla, che ha una personalità scissa : quando si addormenta l’altra personalità prende il posto nel corpo. I due convivono lasciandosi biglietti e registrazioni, e campano facendo lavori da detective nei bassifondi di Milano. Sono narrati in prima persona e c’è più humor. Ah, il protagonista ha il mio nome e cognome, perchè volevo costruire un gioco di specchi tra realtà e finzione. Qualcuno mi chiama ancora Gorilla, infatti.

******************

19. Tu es avant tout scénariste. Est-ce que tu travailles encore sur des scénarios ? Pour la télévision ? Le cinéma ? Seulement en Italie ?
Fai l’innanzitutto sceneggiatore. Lavori ancora su delle sceneggiature? Per la televisione? Il cinema? Solamente in Italia

Les romans de ces derniers quatre ans sont devenus mon engagements principal, mais je continue à travailler pour la fiction de la télévision comme « Show runner » quand il y a des projets qui se rapprochent de ce que je sais faire. Ce qui fait un projet ou deux par an. Cette année,  j’ai à peine écrit un film sur un juge italien tué par la maffia et je suis en train de préparer un programme radiophonique. Je peux écrire des scénarios aussi en anglais, mais cela ne m’est jamais arrivé. Actuellement, je travaille seulement pour la télévision italienne. Les choses changeront dans le prochain avenir.

I romanzi negli ultimi quattro anni sono diventati il mio impegno principale, ma continuo a lavorare per la fiction televisive come show runner quando ci sono progetti che si avvicinano a quello che so fare. Diciamo un progetto o due l’anno. In quest’anno che è appena trascorso ho scritto un film su un giudice italiano ucciso dalla mafia e sto preparando un programma radiofonico. Posso scrivere sceneggiature anche in inglese, ma non mi è mai accaduto e attualmente lavoro solo per la televisione italiana. Le cose cambieranno nel prossimo futuro.

*********************

20. Des dédicaces prévues dans le Sud de la France? à Marseille ou Aix par exemple Alcune dediche previste nel Sud della Francia ?

Je viendrai sans faute, si on m’invite.

Quando mi invitano verrò senz’altro.

**********************

21. Pourquoi as-tu coupé ta barbe ?
Perché hai tagliato la tua barba?

Je la coupe environ une fois tous les deux ans, parce que quand je me vois dans le miroir, je pense que je ressemble au Père Noël. Maintenant cependant, elle est touffue et longue.

La taglio una volta ogni due anni circa, perchè mi vedo allo specchio e penso che somiglio a babbo Natale. Adesso però è folta e lunga.

 

 

 

Publicités

4 thoughts on “Interview – S. Dazieri – Août 2017

    1. « Tu tueras le père » est vraiment excellent. « Tu tueras l’ange » un poil moins mais quoi qu’il en soit, ses personnages sont absolument fabuleux et rien que pour ça, ça en vaut le coup !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s