Summer – M. Sabolo – 2017

Extrait:

« Le reste du temps, je ne pensais pas à Summer, c’était beaucoup plus simple. Il me semble aujourd’hui que ma sœur m’avait emmené avec elle, j’avais glissé hors de mon enveloppe physique, et nous flottions ensemble dans le vent, comme des sachets en plastique gonflés d’air, ou des morceaux de tulle suspendus à une corde à linge.
Il m’arrivait de ressentir des choses quelquefois, on venait me chercher, me pousser à l’intérieur de mon corps, mais c’était brutal, du métal froid sur ma peau. Sur un mur, dans les vestiaires, quelqu’un avait écrit au stylo « Summer pute », même si les lettres barbouillées ne laissaient voir distinctement que le S et le E, même si ces mots avaient été gribouillés par une main frustrée, peut-être des années auparavant, j’avais vomi à l’entraînement du 800 mètres, au bord de la piste. »

4ème de couverture:

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ? Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
Comment vit-on avec les fantômes ? Monica Sabolo a écrit un roman puissant, poétique, bouleversant.

Ce que j’en pense…

Ca se passe en Suisse, j’ai forcément été tentée mais mon avis reste pourtant mitigé.

Le style est excellent. La plume glisse toute seule et les descriptifs sont fabuleux. Des tranches de vie avant et après la disparition de Summer au travers de l’esprit tourmenté de Benjamin, son frère.

Un récit vif sur le regard des autres, le qu’en dira-t-on propre à toute situation qui donne à pipeletter. La vie d’une ado entachée où tout devient matière à discussion, à tergiversation, à critiques mais aussi la découverte, au travers de ces récits, de ce qu’est devenu ce dit ado. Un enfant que l’on ne connaît plus vraiment.

Des révélations, des secrets de famille. Un frère brisé par cette disparition qui s’interroge encore et encore. Un acte qui a bouleversé sa vie et la bouleverse encore 24 ans après.

Tout est bien ficelé et surtout, comme je l’ai déjà dit, admirablement bien écrit mais c’est long, lent et répétitif. Une sensation en dent de scie…Je n’ai donc pas vraiment adhéré.

Comme toujours, ce n’est que mon humble avis et le vôtre sera de toute façon plus juste 🙂

 

 

Publicités

6 commentaires sur « Summer – M. Sabolo – 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s