Indian Psycho – A. Krishnan – 2017

Extrait:

« J’ai plaqué Emily sur le canapé. Elle me donnait des coups de pieds et son genou m’a atteint au menton.
-« Arrête ! » ai-je dû crier, alors que je n’élève jamais la voix, et aujourd’hui encore cette réaction me semble étrangère.
Je ne veux pas entrer dans les détails de ce qui a suivi. Ce serait indigne d’un gentleman. Tout ce que je dirai, c’est que j’ai dû porter la main à l’étui suspendu à mon cordon sacré. Le couteau était tranchant. Elle était si tendre. Il y a eu les bruits des coups. Puis un bref moment de lucidité, de chairs molles et de sang rouge, quand je me suis rendu compte que j’étais en train de poignarder quelqu’un pour de vrai. Mais le reste du temps, c’était à une image de Mme Clarckson que je m’en prenais. »

« Nous ne faisons pas que tolérer les tueurs dans notre société. Nous avons besoin d’eux. »

4ème de couverture:

Arjun Clarkson est le rêve américain incarné : cet orphelin indien issu d’une basse caste, complexé et peu sûr de lui, a immigré à New York où il connaît une brillante carrière dans la publicité. Jusqu’au jour où, dans un accès de folie, il poignarde une ancienne collègue…
Pour brouiller les pistes, Arjun décide de faire croire à l’existence d’un tueur en série chassant ses proies sur le plus populaire des réseaux sociaux : MyFace. Certes, cela implique de commettre d’autres assassinats, mais n’est-ce pas l’occasion rêvée de se venger de tous ceux qui se sont moqués de lui ?
Au fil des meurtres, la rumeur de ce « tueur de MyFace » s’amplifie et sème la panique sur la toile, car Arjun est un excellent publicitaire. Sa distraction, en revanche, risque de compromettre sa carrière de serial killer

Thriller drôle et palpitant, Indian Psycho est aussi une satire féroce des réseaux sociaux. Un regard mordant sur sa société new-yorkaise d’aujourd’hui et ses travers, à liker et à partager sans modération !

Ce que j’en pense…

Indian Psycho ou les tribulation d’un indien devenu serial killer, presque par hasard, aux USA.
Indian psycho ou l’histoire d’un immigré indien, pro du marketing, à New York et sa vision de notre société.

Deux descriptifs pour les deux fils conducteurs de ce fabuleux livre ! Je vous le dis direct: j’ai totalement adoré et me suis éclatée dans cette lecture !

Un regard vif, ironique, percutant et bourré d’humour sur une société occidentale (américaine dans ce cas précis, mais on est tous dans le même panier à ce niveau-là) au travers des yeux d’un indien.
L’auteur joue majestueusement avec les mots pour nous offrir des descriptifs exceptionnels !

Son héro: « Arjun », un personnage ambigu à la limite de l’autisme, incapable de savoir comment se comporter en société mais pourtant brillantissime, capable de tout gérer et de calculer chaque faits et gestes (Asperger ?). Nonchalant, un poil pince sans rire, on s’y attache et clairement impossible de le trouver abject malgré ses actes. On l’apprivoise et on en demande encore ! (Ces tirades bouddhiste en marque de fabrique sont excellentes !)

Pas de surprise puisqu’on connaît le tueur dès le début mais l’essence même de ce livre est bien plus complexe, bien plus qu’un simple thriller. On suit Arjun pas à pas dans son cheminement de tueur en série et le pire…c’est que c’est drôle !
Mais on suit aussi Arjun dans son travail et la résultante indirecte de ses meurtres. On plonge la tête a première dans les plans marketings prévus pour nous enrôler ou nous faire consommer encore et encore, à outrance ! L’auteur, lui-même professionnel de ce domaine, nous donne là, toute la splendeur de ce grand art.
Aurions-nous à faire avec le premier serial killer du marketing et des réseaux sociaux ? Puisqu’au final, au travers de tous ces meurtres, c’est aussi ce qu’il cherche à tuer…
Une pensée, au passage, pour cet épisode de la série « Black Mirror » ou les gens sont transformés en « profil »…

Un regard percutant sur les clichés d’apparence: porter tel ou tel habit pour faire passer un message. Publier telle ou telle chose sur les réseaux sociaux pour indiquer un statut social…Et rien de mieux qu’un étranger, d’une autre culture, pour être capable de voir ces signes que nous ne voyons même plus…
L’auteur pousse même à l’auto-dérision et n’y va pas avec le dos de la cuillère !
C’est hilarant et à la fois…effrayant…
Il vous sera, peut-être, difficile de dire si cette vision de notre société n’est pas bien plus percutante que les meurtres eux-mêmes qui d’ailleurs passent largement en second plan. Moi ? j’ai ma réponse et ça donne à réfléchir !

Une visite guidée de New York aux parfums de l’Inde. On voyage, on découvre ! C’est jubilatoire !

Le style est vif et percutant. Pas un instant d’ennui. Emporté dans un tourbillon. Et le plus fort ? Tout le monde peut y trouver son compte, même les non amateur de polar. Peu d’hémoglobine, pas trash pour un sou et le fond de l’histoire est tellement bien tourné qu’il pourrait avoir sa place dans tous les rayons et satisfaire même les plus exigeants !

Des réseaux sociaux qui en prennent plein la pomme ! (Elle est facile celle-là je le reconnais 😜)Une dernière partie bouleversante et un final absolument génial…Que vous dire de plus pour vous convaincre ???

Que si vous ne le lisez pas, c’est moi qui m’attaque à Facebook ?
Tiens ça donnerait presque des idées… 😜

Merci à Stéphanie Berg de Payot Lausanne pour cette fabuleuse découverte ! Allez la trouver, elle est pleine de ressources !!!

 

Publicités

7 thoughts on “Indian Psycho – A. Krishnan – 2017

    1. Il est vraiment génial ! Très différent de l’habituel thriller. ça change, c’est bon et ça fait du bien 🙂
      Tu ne le regretteras pas et n’hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s