Le berceau de la peur – M. Edwards & L. Voss – 2017

Extrait:

« C’est à ce moment-là que Patrick se dirigea, jambes flageolantes, vers sa femme, qui était encore couchée en position fœtale sur le parquet du couloir et gémissait encore en serrant le jouet de Bonnie.
Il l’enveloppa de ses bras, la redressa en position assise, la serra contre lui comme il l’avait fait un instant auparavant avec sa fille. Elle dégageait une odeur métallique de crainte et de sueur. Il retira de son pull-over, au niveau de l’épaule, un long cheveu châtain, et attendit que sa respiration soit assez régulière pour parler. Il approcha alors ses lèvres de son oreille:
– Gillian Louise Lennon, je vous arrête pour tentative de meurtre sur la personne de Bonnie Elizabeth Lennon. Vous pouvez garder le silence, mais si vous choisissez de vous exprimer, tout ce que vous direz pourra être consigné et transmis au tribunal comme preuve à charge… »

 

4ème de couverture:

La première enfant a été enlevée chez elle.
Le deuxième, dans la voiture de sa mère.
Et la troisième, dans sa propre chambre à coucher…
Lorsqu’un soir, Helen et Sean Phillips sortent en laissant leur fille aînée de 15 ans garder sa petite sœur Frankie, ils ignorent qu’ils s’apprêtent à vivre le pire cauchemar de tous les parents.
Quand l’enquête démarre, l’inspecteur principal Patrick Lennon a bon espoir de retrouver les trois enfants sains et saufs. Mais un premier corps est retrouvé dans un parc de Londres, et Lennon comprend que le temps est compté. Dans cette affaire, les apparences sont trompeuses…
Un roman qui mêle si habilement enquête policière et thriller psychologique que vous ne pourrez vous empêcher d’aller vérifier que vos enfants sont en sécurité !
Le berceau de la peur est le premier tome de la série des enquêtes de l’inspecteur Lennon.

Ce que j’en pense…

Un livre que j’ai attaqué sans trop y croire…allez savoir pourquoi !
J’avoue, cependant, que le titre en français m’avait fait penser au film « la main sur le berceau » que j’avais adoré et que le résumé semblait prometteur.
Rien à perdre, je plonge ! Et paf…page après page, je me suis trouvée emportée dans un truc de ouf presque contre ma volonté ! (J’ai dit presque hein ?)

Un inspecteur qui a vu de ses propres yeux le démon de la perte. Cet homme, derrière l’inspecteur, qui donne à ce personnage un côté saisissant et très crédible. Très bien dépeint sans jamais, pourtant, tomber dans le cliché mièvre.
L’enquête en devient d’autant plus forte, d’autant plus percutante. Son vécu apporte une touche de sensibilité très touchante. Un flic très émotionnel derrière son côté gros dur. On tombe sous le charme  et pourtant je ne suis pas une fille facile 😜

Une histoire de femmes, d’enfants et de douleurs. Beaucoup de douleurs. Une histoire de fou !
Un regard sur l’éclatement familial que peut susciter un drame. De ces drames qui tiennent plus de la tristesse que de l’épouvantable. De ces meurtriers qui sont presque des victimes. Mais aussi une vision pertinente de la famille recomposée et de ses pseudos liens qui se brisent en cas de pépin. Un regard, aussi, sur la dépression post-natale…un mal dont on parle peu…un tabou !

Un livre qui parle de ragots, d’apparence, de ce qui est dit ou émis, de ce que chacun peut prétendre et juger à l’emporte-pièce. Un livre qui parle aussi des réseaux sociaux. Des fameuses pages Facebook démarées lors de la disparition d’un enfant. Les espoirs, les faux espoirs…les critiques, les jugements.

Mais « Le berceau de la peur », c’est surtout un livre haletant que vous ne le lâcherez plus. Un livre bluffant où vous ne verrez rien venir !
Alors que vous croyez être arrivé au bout de vos peines, toucher au but … Vous ramassez le retour de manivelle en pleine pomme ! L’histoire pourrait bien être plus sordide et complexe que vous ne l’imaginez !

Vous aimez les rebondissements ?
Vous appréciez quand tout part en sucette ?

Vous serez servis, gâtés et plus encore 🙂

L’un des premiers livres d’auteurs indépendants à être numéro un du classement Amazon au Royaume-Uni. Je confirme, ça le vaut ! Et d’ailleurs…Un film, une série, c’est pour quand ?
Vous l’avez sans doute compris, gros coup de cœur pour ce livre que je vous recommande plus que méga archi super très vivement.
Et la bonne nouvelle: il s’agit là d’un premier volet et moi suis archi contente d’imaginer retrouver tout ce petit monde !

 

 

Un commentaire sur « Le berceau de la peur – M. Edwards & L. Voss – 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s