Ne dis rien à papa – F-X. Dillard – 2017

Extrait:

« Le bruit de la terre…chaque pelletée recouvre peu à peu ma tombe et fait un bruit d’avalanche. Un fracas qui s’assourdit au fur et à mesure que la couche de terre s’épaissit au-dessus de mon corps meurtri. La balle a traversé mon crâne. Ca a fait comme un choc électrique, comme la fois où j’avais, je ne sais pas comment, réussi à mettre ma tête dans le grillage électrifié qui entourait le pré du voisin. Une myriade d’étoiles qui dansaient autour de mes yeux et puis cette sorte d’onde puissante qui me traversait tout le corps et qui raidissait mes muscles, et plus rien…
J’ai repris connaissance une première fois, je crois. Dans l’obscurité totale, avec un mal de tête horrible, innommable, comme si un fou sadique m’enfonçait un pieu incandescent dans le crâne… J’ai dû retomber dans les pommes. Puis une seconde fois, ce coup-là, j’ai pu bouger un peu les bras. J’ai beaucoup de mal à respirer. Je crois que quelque chose recouvre ma bouche, ou mon corps tout entier, comme du plastique. Je ne me souviens de rien. Je ne sais même plus comment je m’appelle. »

4ème de couverture:

L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.
Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.

Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au coeur d’images qu’elle voudrait tant oublier… À n’importe quel prix…

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

Ce que j’en pense…

J’avais eu un avis plutôt mitigé sur Fais le pour maman mais j’avoue avoir été « déçue en bien » comme on dit chez moi par « Ne dis rien à papa ». Les longueurs ont disparu pour plutôt, au contraire, faire place à un rythme effréné.

Des médecins massacrés au marteau. Un enfant enterré vivant alors que toute sa famille a été tuée. Une femme à la vie tranquille et bien sous tout rapport sauf peut-être son fils qui semble attiré par le côté obscure de la force. Une jeune femme violée dans une salle d’autopsie alors qu’elle est en internat de médecine. Un virtuose du piano. Vous en voulez encore ou vous vous imaginez que ça devrait le faire ?

Comme l’indique le titre, le papa est au second rôle. Il ne sait rien…Tout est question de la mère, puissante, méchante, mystérieuse et pas très rutilante !
Un lien… des liens maternels terrifiants, saisissants qui s’imposent en interrogation.

Un effet domino. Une relation de cause à effet dramatique. Des personnages de toutes les couleurs. Des douleurs du passé impossible à surmonter qui mènent au pire…

L’intrigue est facile à dénouer. Peu de surprise (A vrai dire, même le 4ème de couverture est clair sur le qui, quoi, comment) mais tout tient la route. L’intrigue est habilement menée. Le dénouement est excellent et la psychologie des personnages fabuleuse ! C’est sans aucun doute, d’ailleurs, le point très fort de ce récit.

Ca se lit tout seul et c’est fort agréable !

Un grand merci aux éditions Belfond ainsi qu’au réseau Netgalley pour leur confiance 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 thoughts on “Ne dis rien à papa – F-X. Dillard – 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s