La maison de poupée – M.J Arlidge – 2017

Extrait:

« A ce stade de sa séquestration, elle avait examiné le moindre centimètre carré de sa prison. Les activités manquaient pour s’occuper durant les longues heures de solitude et elle avait fouillé l’endroit de fond en comble en quête d’un objet qui pourrait lui servir d’arme au besoin. Elle avait beau vouloir le nier, elle avait vu avec quelle émotion intense il la dévorait des yeux, elle avait senti son regard affamé glisser sur son corps. S’il tentait de la violer, comment se défendrait-elle ? »

4ème de couverture:

Une jeune femme se réveille, désorientée. Elle n’est pas dans son lit mais dans une cave. Prisonnière d’un simulacre de chambre. La panique monte. Comment a-t-elle atterri là ? Pourquoi ?

Non loin de là, des promeneurs font une découverte macabre : le corps décomposé d’une femme. Sa disparition n’a jamais été signalée : sa famille recevait régulièrement de ses nouvelles via les réseaux sociaux et n’avait donc aucune raison de s’inquiéter. Quel assassin peut être assez pervers pour jouer ainsi avec les proches de ses victimes ?

La détective Helen Grace se lance sur la piste de ce meurtrier redoutable. Un prédateur vicieux et intelligent qui ne recule devant rien. Mais elle doit faire vite. Quelque part, une femme lutte pour sa survie…

Ce que j’en pense…

Dur de chroniquer ce 3ème volet sans spoiler les 2 livres précédents. Am Stram Gram et Il court, il court le furet. Il y a tant de raccords qu’il est difficile de ne pas faire de lien. Vais donc zapper beaucoup de choses et faire une chronique plutôt simpliste histoire de ne pas trop vous en dire et ne pas gâcher votre plaisir 😊
Il est donc clair que pour vous qui allez commencer cette trilogie…parce que vous allez la commencer, c’est certain 😜…qu’il est absolument impératif d’avoir lu les deux premiers opus. Parfois, ce n’est pas indispensable mais là c’est catégorique ! Vous avez vraiment tout à y perdre !

On plonge cette fois-ci dans l’atmosphère étouffante d’une cave. Une jeune femme, Ruby, est séquestrée par un homme, cette fois-ci. (ça change 😜)
Là encore M.J Arlidge a l’art de distiller la détresse, de nous l’instiller, de nous l’injecter en intraveineuse. On ressent chaque émotion, chaque bribe de l’horreur que vit Ruby du fond de son trou et pas que…

Complot, manigances et jalousie en toile de fond. Les personnages sont, une fois encore, fabuleusement travaillés et étoffés. On en découvre toujours plus. On vit avec eux. On respire avec eux. On les connait. On devient amis.
Bref, on est définitivement attaché aux personnages (si ce n’était pas déjà la cas). Les anciens comme les nouveaux et clairement prêt à continuer encore et encore !!!

Des indices savamment placés. Des révélations qui n’en sont pas pour garder le suspens à son point culminant. On imaginerai d’ailleurs bien un film ou une série tirée de ces 3 tomes. Un réalisateur dans l’audience ?

Le style est efficace, tout public et même si la fin est un peu facile, selon moi, l’intrigue est excellente et bigrement rondement menée.
Le schéma est bien rôdé pour clairement en faire un page turner et même, disons-le, un best-seller.

Mais en fait, avant d’être un puissant thriller addictif, « La maison de poupée » est avant tout un drame ou chaque personnage a ses raisons, ses démons…presque ses excuses…et laisse son lot d’interrogations.

Peut-être trouverez-vous la clé de cette énigme ?
Peut-être faut-il suivre non pas le lapin blanc, mais le merle bleu ?

Merci aux éditions Les escales pour l’envoi de ce livre via le réseau NetGalley 😊

Foncez sans hésiter !

 

Publicités

2 thoughts on “La maison de poupée – M.J Arlidge – 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s