Charade – L. Loison – 2016

Extrait:

« Le prédateur guettait sa proie.
Il sentirait bientôt la chaleur douce et épicée du sang dans les alcôves de ses narines excitées.
Le matériel était prêt.
Le lieu du supplice avait été choisi stratégiquement.
Il patientait depuis plusieurs heures. Mais il envisageait depuis quelques semaines ce moment si spécial, si capiteux.
Le premier de sa série, de son plan, de son oeuvre.
Il savait que ce serait explosif, incandescent.
Brutal ? Pour sûr !
Minutieux dans sa préparation et ce jusqu’au moindre détail, il avait gravé un CD avec les musiques qui lui semblaient appropriés à l’événement. »

4ème de couverture:

Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé, le visage encore marqué par la douleur de la torture qu’elle a subie. Dans une enveloppe abandonnée sur l’atroce scène de crime, une simple phrase : « les premiers seront les derniers ». Bientôt ce sont d’autres victimes, d’autres messages… Et un mystère qui reste entier.
Pour arrêter ce jeu sordide, le 36 quai des Orfèvres a missionné le commissaire Florent Bargamont. Le brillant mais glacial enquêteur fait équipe pour la première fois avec une jeune et enthousiaste criminologue, Emmanuelle de Quézac. Malgré les rivalités qui font rage au sein du 36, le duo d’enquêteurs se lance à corps perdu à la poursuite de ce tueur en série aussi terrifiant qu’inhumain.

Ce que j’en pense…

« Charade » attendait depuis longtemps dans ma liseuse…comme d’autres d’ailleurs…Mais à l’approche de Polars-entre-deux-mers où j’aurai le plaisir de rencontrer Laurent Loison, il me fallait absolument l’attaquer ! Clairement plus intéressant de parler avec l’auteur quand on a lu le livre 🙂

Charade est un thriller dans les règles de l’art.  Mené selon des schémas connus bien précis qui en fait, il faut le dire, un page turner. Le dénouement est beaucoup trop prévisible mais néanmoins très bien mené.

Laurent se montre très imaginatif sur les moyens de torture. Imaginatif mais pourtant très plausible, ce qui rend ses scènes d’autant plus terrifiantes.
je le rencontre dans moins de deux semaines…Est-ce une bonne idée, d’ailleurs ???

Avec Charade, il a mis au monde un véritable monstre…pas un de pacotille…pas un faux..un vrai de vrai ! Un  tueur sans foi, ni loi prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut et là il a fait très très fort !
En fait, tous les personnages sont bien travaillés et leurs psychologies bien développées. Quant aux dialogues, ils sont très spontanés, très naturels…ce qui n’est pas toujours une évidence.

Un questionnement intéressant sur l’incidence du quotidien d’un flic, de toutes les horreurs sur son psychologique. Est-ce que la noirceur peut déteindre ? Est-ce que le mal est contagieux ? La violence est-elle comme un virus ?

Les descriptifs sont forts. Les scènes parfois très violentes. D’ailleurs, le descriptif de la disparition de Carole est terriblement saisissant ! On va de rebondissements en rebondissements, on se fait malmener, bref tout ce qu’on demande !!! On doit être un peu cinglé dans nos têtes de lecteurs non ?

L’idée du pain au chocolat est très bonne et pourrait nous pousser à ne plus en manger…
On se demande tout de même quel est le fameux jeu du ni oui nylon ? Ou c’est moi qui suis tarte et qui ne le connait pas …
J’ai fort apprécié le descriptif et l’historique Porsche…forcément…et ça va me donner un sujet de discussion supplémentaire, tout comme l’allusion à Muse dont il semble fan 🙂

Un premier bébé vraiment bien torché 😁

Laurent Loison s’est marié à Hugo Thriller et sortira son prochain, « Cyanure », en septembre sous ce label !

A suivre de très très prés !

Publicités

3 commentaires sur « Charade – L. Loison – 2016 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s