L’ogre du Salève – O.Gerig – 2014

Extrait:

« C’était en général la voix la plus grave qui débutait les hostilités. C’est elle qui lui avait dit en premier de bien s’occuper d’elles. Il le lui avait promis. Puis les autres, plus diffuses, l’enjoignaient de poursuivre. A ces dernières s’ajoutaient des voix féminines, des voix d’outre-tombe, des voix associées à un prénom, à une odeur: Au milieu du chaos de voix qui régnaient dans sa tête, son esprit lui ordonnait de rester à l’affût et de tout raconter à son ami Gaspard. Lui aussi aurait été fier de lui. L’ogre avait accompli son devoir sans jamais fléchir. Cependant, il tiendrait parole et il ne lui rendait pas visite. Gaspard le lui avait interdit: « Tu es l’Ogre du Salève ! Sois en digne ! » »

4ème de couverture:

Des jeunes femmes disparaissent dans les environs du Salève et soudain la cruelle réalité éclate: un ogre rôde dans la région ! Ce n’est pas celui des contes de fée que le commissaire Rouiller va devoir affronter, mais un véritable cannibale. Juste à la veille de sa retraite, ce policier désabusé se lance dans une poursuite effrénée face à l’innommable…
En ouvrant ce roman inspiré de faits historiques réels, le lecteur est aussitôt plongé dans une enquête haletante et fascinante. Une véritable invitation à s’interroger sur les origines du mal et sur ces monstres que sont parfois les humains.

Ce que j’en pense…

Pas en avance pour la lecture de ce livre sorti il y a 3 ans déjà. Mais comme on dit « mieux vaut tard que jamais » et franchement, je me donnerai des claques de ne pas l’avoir lu avant !!!

Un charnier en pleine forêt. Des jeunes filles qui disparaissent. Un professeur, ancien résistant retrouvé assassiné chez lui. Une femme enceinte d’un officier allemand durant l’occupation. Un ogre dans une grotte et cannibale de surcroit.  Des expériences nazies. Ca vous tente ? Ca vous parle ?

Et bien, je peux vous annoncez direct que vous en aurez pour votre compte et qu’il vous faudra clairement accrocher vos ceintures pour pouvoir plonger la tête la première dans ce chaudron où bouillonne pas moins que de bons morceaux de chair humaine avec une pointe de coriandre

Le commissaire Rouiller à l’aube de la retraite, Aurore qui s’apprête à reprendre le flambeau et Justine, éminente psychologue criminelle vont devoir dénouer cette affaire bien partie pour être la plus horrible de leurs carrières. Tous ces éléments, toutes ces horreurs pourraient-ils avoir un lien quelconque entre eux ?

Des phrases courtes, très percutantes. Un style vif et incisif. Très imagé, très graphique, les horreurs sont ressenties dans toute leur puissance…Une écriture envoutante.

Une description parfaite de tous les aspects médico-légaux. Un traité de psycho-criminologie brillant. Le travail est admirable…je me suis délectée…ouais je sais ça fait psychopathe mais vous devriez avoir l’habitude depuis le temps !!

Bien que « l’ogre du Salève » ait été écrit longtemps avant, je n’ai pu m’empêcher de penser à Block 46 et Mör de Johana Gustawsson qui sont de la même trempe. Donc si vous avez aimé ces deux livres, vous ne pourrez qu’adorer celui là !

A préciser qu’une part de cette histoire est basée sur des faits réels. Que le Docteur Aribert Heim a bel et bien existé. Connu sous le nom de Dr Tod (Docteur la Mort) Disparu en 1962, on ne sait pas très bien ce qu’il est advenu de lui. Il serait mort en 1992 au Caire. Moins connu que Mengele, il n’en était pas moins aussi terrifiant et abjecte. Il a sévi dans les camps de Buchenwald et de Mauthausen.

Moi ce que je dis, c’est qu’on a de sacrés auteurs en Suisse et que je donnerai cher pour les faire connaître loin à la ronde !!!

Vais pas en rajouter, trouvez-ce livre et hop !!!

 

Publicités

4 thoughts on “L’ogre du Salève – O.Gerig – 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s