Ragdoll – D. Cole – 2017

Extrait:

« Le corps, dénudé, crispé en une posture qui n’avait rien de naturel, paraissait flotter à une trentaine de centimètres au-dessus du plancher irrégulier. Il avait le dos tourné vers le mur et semblait regarder par l’immense baie vitrée. La silhouette tenait en l’air grâce à des centaines de fils invisibles, eux-mêmes solidement retenus au plafond à l’aide de deux crochets de levage métalliques.
Il fallut un bon moment à Wolf pour identifier ce qui était le plus déconcertant dans la scène surréaliste qui s’offrait à ses yeux; une jambe noire attachée à un torse blanc. Incapable de comprendre ce qu’il contemplait, il s’avança. Peu à peu, il remarqua les énormes points de suture qui reliaient des morceaux de corps mal assortis, la peau étirée là où elle avait été percée; une jambe d’homme noir, une jambe blanche; une grand main d’homme d’un côté, une main fine et hâlée de l’autre; une chevelure noir de jais tout emmêlée qui retombait de manière perturbante sur la poitrine menue et couverte de taches de rousseur d’une femme. »

4ème de couverture:

Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi… Un « cadavre » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l’a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon. Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l’inspecteur « Wolf » Fawkes dirige l’enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Chaque minute compte, d’autant que le tueur s’amuse à narguer les forces de l’ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner. Le dernier nom est celui de Wolf.

Ce que j’en pense…

Beaucoup entendu parler de ce livre en super bien. Prétendu comme le thriller de l’année, me suis jetée dessus. Forcément, logique !
J’ai tout posé et j’ai attaqué !

Dès le début, j’ai eu du mal et c’est pas bon signe. Un style qui m’a paru décousu, des personnages tellement… tellement ? Tellement pas.
Très brouillon, je me suis perdue et n’ai absolument pas été capable de plonger dedans…ou plutôt oui…le plongeon a été tel qu’il en a été sans fond ☹️

J’ai continué parce que parfois on se dit « allez, ça va venir ». Ben y a que dalle qui est venu et ça s’est pas arrangé en route !

Et j’avoue, le final est encore pire que tout…

Bref c’est pas habituel chez moi, j’ai d’ailleurs pas aimé écrire ces lignes parce que oui, je respecte clairement l’énorme travail que représente l’écriture d’un livre. Mais là, j’ai beau essayé de sortir les points positifs, j’avoue avoir du mal à en trouver… La trame, en elle-même, est excellente. Rien que l’idée de ces 6 cadavres rapiécés bout à bout pour en faire une poupée de chiffon est géniale mais voilà….ça s’arrête là…

Vous l’avez compris, la mayonnaise n’a pas pris et j’ai eu beau fouetter pour la rattraper, ça n’a pas fonctionné ☹️

Vais définitivement me méfier des supra thrillers dont tout le monde cause …Voilà qui est dit !!!

Publicités

11 commentaires sur « Ragdoll – D. Cole – 2017 »

  1. Avis courageux, Valérie, d’autant plus apprécié quand il participe d’un effet « anti-buzz ». J’ai adoré que tu parles de « style décousu », connaissant la scène d’exposition du livre. . .

    J'aime

    1. Courageux, je ne sais pas mais honnête et sincère comme toujours 🙂 Si les chroniques sont toujours bonnes, un blog n’a plus lieu d’être puisqu’on ne peut clairement pas tout aimer !
      Pour le style décousu…ce n’était pas volontaire et je ne m’étais même pas rendue compte…mais maintenant que tu le dis, c’est vrai que c’est, pour le coup, une véritable figure de style 🙂 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s