Récidive – S. Delzongle – 2017

Extrait:

« Il l’a poussée violemment, elle est tombée, la tête en arrière. Le premier choc a été brutal, mais ne l’a pas assommée. Il s’est précipité sur elle et, l’empoignant par les cheveux, il s’est mis à lui taper le crâne sur le carrelage, jusqu’à le fracasser, le fendre comme une bûche. Il revoit la flaque écarlate s’élargir sous sa tête, son regard vitreux, fixe. Il l’a regardée mourir entre ses mains sans broncher. Ca ne lui a pas déplu.
Après, tout est allé très vite. Il a enveloppé le corps encore chaud dans une bâche, a récuré le sol méticuleusement, jeté les éponges et la serpillière dans la cheminée, est allé creuser un trou assez profond dans la terre meuble du jardin, est revenu chercher le corps qu’il a traîné dehors jusqu’à la fosse. Pour faire tout ça, il fallait la force physique d’un type comme lui. Son sang-froid et sa détermination aussi.
A la question « a-t-il éprouvé du plaisir ? », il a mis plus de vingt ans à pouvoir répondre. Oui, il en a éprouvé. Un plaisir bien réel. S’il le pouvait, il recommencerait. Il a aimé cette femme comme il l’a haïe. Elle était à lui. Lui appartiendra toujours. Il n’était pas possible qu’elle le quitte. »

4ème de couverture:

Ce que j’en pense…

Totalement emballée par Dust, je l’ai moins été par Quand la neige danse . Hanah, m’avait clairement manqué dans ce dernier.
J’en voulais plus …Me voilà archi gâtée ! J’ai plus que largement retrouvé Hanah et quelles retrouvailles ! Oh My God !!!

On plonge la tête la première dans la vie de Hanah et surtout son passé. On remonte pas à pas dans les événements qui ont fait d’elle ce qu’elle est.
On retrouve évidement son père qui, on le sait, avait tué sa mère.
Kardec, tout juste sorti de prison, n’a qu’une idée en tête…la retrouver pour se venger ! On le suit dans son parcours, son chemin voir ce que l’on pourrait même appeler « sa quête ».
Hanah, de son côté, poursuivie par ses fantômes, tente tant bien que mal de faire face.

Une histoire de haine viscérale.
Un histoire en poupée russe, tant les affaires différentes font d’Hanah une véritable balle de ping-pong.
Une histoire qui nous promène de rebondissements en rebondissements jusqu’aux révélations fracassantes.
Malmené, mené en bateau (c’est le cas de le dire), on croit l’histoire simple et pourtant on est loin du compte.

Pourtant, « Récidive », est, selon moi, un polar clairement pas comme les autre.
Je lis peut-être trop entre les lignes mais je n’ai pu m’empêcher de ressentir que le côté thriller, même si admirablement bien torché, n’était que secondaire.
« Récidive » m’a tout simplement paru très personnel, beaucoup plus abouti que les écrits précédents de Sonja, plus mature, plus évolué tant dans l’émotionnel que dans le style d’écriture. Un truc clairement écrit avec les tripes des tripes !
Beaucoup de sensibilité, beaucoup d’elle, plus profond, plus émotionnel, plus recherché, plus fort. Une mise à nu qui m’a beaucoup percutée et, je l’avoue, profondément touchée.

Au moment où j’ai tourné cette fameuse dernière page, j’ai eu cette impression d’avoir abouti sur bien plus que la résolution d’une énigme. Je faisais face à toute sorte de visions: celle que l’on peut avoir de ses parents, d’un relationnel, d’amour, de haine…Une claire interrogation sur moi-même et mon propre vécu…
Tout est question de relation parent-enfant dans ce manuscrit.

Même cette mer omniprésente dont on s’imprègne …En fait s’agit-il de la mer ? De la mère ? Ou du père ?
Comment grandir avec un père « mauvais » ? S’épanouir, être « normal » ? Grandir avec un tel boulet attaché à la cheville ? Passer sa vie à se battre contre ses fantômes, son passé…
Ces pères omniprésents dans les relations de ces personnages attachants, bien travaillés et authentiques sont une intrigue en soi.

« Récidive » c’est aussi un réel cri contre l’homophobie et tout ce qui concerne les relations homosexuelles. Cet aspect là est beaucoup plus présent qu’auparavant et se pose clairement en revendication , comme un engagement et c’est génial !

« Récidive » c’est brutal et doux en même temps, touchant et bouleversant, fort et beau et une fin que j’ai trouvé magnifique puisque là encore lourde de sens…

« Récidive », c’est une chasse…
Chasse au trésor…
Chasse de ses origines…
Chasse de qui on est, d’où on vient, où on va…
Chasse de son passé…
Chasse de la vérité pour laquelle on est prêt à survivre…

Et moi, suis clairement prête à Récidiver…

Merci Sonja pour ce beau cadeau ❤️

Il sort le 6 avril 2017 dans toutes les librairies ! On fonce, on pré-réserve, on réserve, on y va quoi !!!!

P.S: J’ai adoré les descriptifs des tatouages et des raisons de le faire…bien loin de ce pourquoi la plupart des gens le font aujourd’hui.

 

 

Publicités

3 commentaires sur « Récidive – S. Delzongle – 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s