Ils étaient cinq – S. Destombes – 2017

Extrait:

« La victime était un homme et devait avoir une cinquantaine d’années. Ses ravisseurs l’avaient entièrement déshabillé puis assis sur une chaise avant de lui ligoter les mains dans le dos, mettant ainsi tristement en exergue son ventre bedonnant. Ils ne lui avaient laissé que ses chaussettes, accessoire qui paraissait bien ridicule dans ce décor sordide. la pièce était sombre mais un spot était dirigé vers l’homme désormais inanimé. Les équipes de la DSC avaient pu voir en direct à quel moment son esprit avait préféré basculer de l’éveil à l’oubli. Même l’endorphine avait ses limites.
Ils n’avaient vu ses yeux, emplis de détresse, que quelques secondes. »

4ème de couverture:

Que faire quand on est profiler et que l’on devient l’interlocuteur privilégié d’un groupe de tortionnaires ? Séances de torture filmées, scènes de crimes glaçantes… Pour mettre un terme au massacre, le capitaine Antoine Brémont doit comprendre l’origine du mal… et affronter ses propres cauchemars

Ce que j’en pense….

J’avais adoré La faiseuse d’anges et suis directement passée à ce dernier sans avoir lu ni « L’Arlequin »ni « Ainsi sera-t’il » mais ce n’est qu’une question de temps !

« Ils étaient cinq » c’est sans Max mais Antoine Brémont, profiler, prend le relais. Un personnage attachant comme l’a pu l’être Max et on ne perd rien au change !

Happée dès la première page, c’est parti pour une bien sombre affaire… Tous les éléments pour te scotcher direct sur ta chaise, même pas le temps d’accrocher ta ceinture 😵

Des meurtres, une vengeance ayant un lien possible avec toute l’affaire de l’Ordre du Temple Solaire. Cet incroyable massacre en 1994. Comment oublier cette affaire ? D’autant plus qu’elle s’est produite à quelques kilomètres à peine de chez moi et que nous avons tous été, bien entendu, sous le choc.
Cette affaire je l’ai suivie jusque dans ces moindres détails pour tout ce qu’elle peut avoir de fascinant !
Une allusion d’ailleurs au livre « Le 54ème »de Thierry Huguenin que je recommande vivement. L’histoire d’un rescapé de la secte…c’est édifiant, terrifiant…et totalement hallucinant ! Je m’égare…mais ça vaut le coup !

ils étaient 5 image 2

Revenons donc à nos moutons. Une bonne partie de l’intrigue se passe donc à quelques kilomètres de chez moi, C’est rare et ça fait super plaisir !

Un livre qui met en scène un groupe de bourreaux très imaginatifs. Infligeant à leurs victimes des souffrances autant physiques que psychologiques. Une série de victimes tuées dans des conditions terrifiantes et plutôt, comment dire ? « Originales » franchement digne de Saw, il faut l’avouer !!!

Un jeu de piste semé d’indices laissés par les tueurs qui nous font sérieusement nous questionner, nous interroger et tenter de comprendre où tout cela peut bien nous mener. On se doute assez vite du dénouement, mais le plaisir n’est pas entamé.
Je dénote, cependant, un seul petit bémol…On tourne un peu en rond dans la deuxième moitié du livre mais ce n’est que mon ressenti.

Un style super bon, une intrigue super bien ficelée et tordue à souhait, bref tout ce qu’il faut pour en faire un bon thriller mais, encore une fois, comme dans « la faiseuse d’anges » il y a derrière ce récit bien plus encore.
Un regard sur les sectes. Une vision terrible de la perversion. Un questionnement clair sur cette notion de vengeance, où ceux qui se portent en bourreaux sont finalement plus victimes que les victimes.

La question reste en suspens une fois la dernière page tournée et résonne encore longtemps « Qui sont vraiment les victimes » ?

J’ai adoré la fin et j’imaginerai sans aucun problème une bonne série TV tirée de ce récit 🙂

Bref, vais pas m’époumoner de plus, vous n’avez qu’à le lire !

Un grand merci à Sandrine Destombes pour m’avoir gentiment offert ce manuscrit et ouep je vous le dis… (Mais chuttt ne le répétez pas)…elle est super sympa !!! 😘

 

Allusion est faite à ce chef d’oeuvre: « V pour Vendetta ». Là aussi c’est pas le but premier de cette chronique mais si vous ne l’avez pas vu…vous aurez vraiment perdu quelque chose !

 

Pour en savoir plus sur l’Ordre du Temple Solaire: Un lien de 7 vidéos extrêmement bien faite de la Télévision Suisse Romande relatant le massacre de l’Ordre du Temple Solaire: Ordre du Temple Solaire – RTS

Ainsi que les vidéos ci-dessous:

 

Publicités

Un commentaire sur « Ils étaient cinq – S. Destombes – 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s