Ne prononcez jamais leurs noms – J. Saussey – 2017

Extrait:

« Toutes les horreurs que ces hommes ont commises, c’est pour que la société n’oublie jamais qui ils étaient, pour que leurs actes continuent à ronger la population de frayeur, jour après jour, mois après mois, anniversaire de massacre après anniversaire de massacre. Et vous pouvez compter sur les médias pour raviver de terreur sourde la mémoire collective à chaque occasion qui va se présenter. Si vous citez leurs noms à chaque fois que vous allez parler de cette affaire, ces assassins auront gagné. Ils auront réussi à implanter dans vos cerveaux cette petite graine empoisonnée que vous ne pourrez plus jamais extraire de vous-mêmes, quoi que vous fassiez pour tenter de l’en arracher. Vous n’avez qu’à consulter Internet pour vous en rendre compte par vous- mêmes… »

4ème de couverture:

Depuis quelques mois, la capitaine Daniel Magne a quitté son poste à la Criminelle du Quai des Orfèvres. Séparé de sa compagne Lisa Heslin – qui est partie vivre en Suisse dans le chalet de son père (Lire «La Pieuvre») -, il a accepté un poste à Hendaye, au Pays Basque, le plus loin possible de ce qui reste de leur couple anéanti.

Seul, en proie au remord qui le ronge, il s’enfonce dans une déprime alcoolisée qui lui vaut d’être rapidement mis à l’index par son chef de groupe.

Alors qu’il est assis à la terrasse d’un café, désoeuvré par une mise à pied de quelques jours, Magne assiste à une gigantesque explosion dans le quartier de la gare d’Hendaye.

Accident? Attentat? N’écoutant que son instinct de policier, le capitaine se précipite sur les lieux du drame, et vers son avenir…

Ce qu’Isabelle en pense…

Le petit dernier de Jacques lu et approuvé…

On y retrouve avec un plaisir certain le couple Magne Heslin (non pas que le livre soit une suite mais il sera bien plus appréciable si vous suivez nos deux amis depuis Colère Noire).

Difficile d’en dire beaucoup sans dévoiler l’intrigue du livre ou même la fin de celle du précédent tome, La pieuvre. Sachez juste pour les fans ou les inconditionnels de Saussey que la situation est noire, très noire pour Lisa et Daniel .
Passez la moitié du livre impossible de le lâcher sans savoir… et l’enfer physique et psychologique existent bien pour nos deux héros !! Accrochez-vous !

La plume de Jacques est toujours de qualité. Les mots coulent facilement, ils sont très justement choisis et donnent un caractère assez dur à l’énigme. Certes on oublie ici l’humour du Loup peint mais normal le thème ne s’y prête pas .

Bonne découverte. Dans l’attente d’une suite évidemment…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s