Je sais pas – B. Abel – 2016

Extrait:

« La jeune femme fait demi-tour comme un automate, et soudain le silence obstiné de sa messagerie lui apparaît comme la plus éloquente des réponses. Elle sait que c’est lui. Elle sait qu’en lieu et place d’un SMS coquin ou d’un message équivoque, il est là, derrière la porte, la débusquant dans son milieu naturel, là où le charme des rendez-vous secrets n’a pas cours, là où l’envoûtement des étreintes interdites ne la rend plus ni belle ni précieuse.
Là où elle n’est plus qu’une femme ordinaire.
– Merde ! murmure-t-elle en se forçant à ne pas céder à la panique. »

4ème de couverture:

Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar.
Une enfant de cinq ans a disparu.
Que s’est-il passé dans la forêt ?
À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme.
Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

Ce que j’en pense…

Un livre très psychologique au rythme soutenu et dans lequel on rentre direct et ça j’aime !
Un style excellent, c’est fluide, ça coule tout seul !

Une histoire comme un domino, où chaque événement bouscule un autre et un autre…en boucle…jusqu’à la fin !

Les conséquences de l’adultère,  la culpabilité éprouvée qui peut ronger comme une maladie. La douleur en général mais celle d’un père plus particulièrement. L’impuissance face à une disparition.

On éprouve tout au long du récit une forme de rage, une envie de crier la vérité, de mettre la police sur la voie, et surtout …de tirer des baffes !

On s’interroge sur l’interprétation d’une situation, surtout lorsqu’il s’agit des dires d’un enfant. L’innocence « acquise » peut-elle prendre le dessus sur tout ? Faut-il ne rien remettre en doute ?

Jusqu’où peut-on aller pour protéger sa famille ? Pour ne pas tout voir voler en éclat ?

Mais est ce que j’ai vraiment aimé ce livre ?

Je sais pas… (elle est facile, je vous l’accorde 😜) je reste malheureusement assez mitigée. Les détails sur le diabète sont majoritairement incorrects. Comme si les explications avaient été mélangées. C’est très très dommage surtout lorsqu’on utilise cet élément comme un élément essentiel et je l’avoue, ça m’a bloquée et n’ai pu sortir de cet agacement tout au long et en ai forcément perdu la substance. ☹️

Quoi qu’il en soit, un conseil: au resto choisissez toujours les frites plutôt que la purée 😁

 

 

Publicités

One thought on “Je sais pas – B. Abel – 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s