Chaleur – J. Incardona – 2017

Extrait:

« Heinola. Située à 138km au nord d’Helsinki, la capitale. Un peuplus de vingt mille habitants. La ville a subi la crise économique de 2008: fermeture de la scierie et de l’usine de contreplaqué, principaux employeurs de la commune. Du coup, on s’y emmerde un peu. La nature a vite fait d’ennuyer l’homme. On observe comme une incapacité à la contemplation ou, tout du moins, une difficulté à vivre isolé dans les bois avec femmes et enfants. Au pire, seul avec soi-même. Conséquence: ça picole dur. Mais surtout: l’homme recherche l’homme. L’homme est le territoire – davantage que sa faune, sa flore ou sa géographie.
Par conséquent, une certaine naïveté couplée à un ennui latent motivent une série d’activités se déroulant dans le pays durant la période estivale.
A savoir:
Championnat du monde de porter d’épouse.
Championnat du monde de football en marécage.
Championnat du monde d’Air Guitar (jeu de guitares sans guitare).
Championnat du monde de lancer de botte (hommes, pointure 43 – femmes, pointure 38).
Championnat du monde d’écrasement de moustiques (arrêté en 1999 sous la pression des animalistes).
Championnat du monde de mangeur de piments (type Naga Morich).
Championnat du monde de cueillette de baies.
Championnat du monde de la pêche sur glace (les lacs n’étant pas gelés en été, la compétition se déroule sur des plaques de polystyrène percées).
Championnat du monde de marche avec une barre à mine.
Championnat du monde de lancer de téléphone portable.
Ainsi comme le précise l’office du tourisme:
« les finlandais aiment faire la fête en groupe pour oublier l’isolement de l’hiver et fêter l’arrivée des beaux jours »
Recherche de la friction.
Vodka « Finlandia »
De la chaleur.
Heinola organise chaque année au mois d’août les championnats du monde de sauna. »

4ème de couverture:

La Finlande : ses forêts, ses lacs, ses blondes sculpturales… et son Championnat du Monde de Sauna.
Chaque année, des concurrents viennent de l’Europe entière pour s’enfermer dans des cabines chauffées à 110°. Le dernier qui sort a gagné.
Les plus acclamés sont Niko et Igor : le multiple vainqueur et son perpétuel challenger, la star du porno finlandais et l’ancien militaire russe. Opposition de style, de caractère, mais la même volonté de vaincre. D’autant que pour l’un comme pour l’autre, ce championnat sera le dernier. Alors il faut se dépasser. Aller jusqu’au bout.
Aussi dérisoire que soit l’enjeu, au-delà de toute raison, la rivalité peut parfois pousser l’homme à la grandeur. À la fois pathétiques et sublimes, Niko et Igor illustrent avec éclat le désir d’absolu de la nature humaine.

Ce que j’en pense…

Prenez un grand bol, mettez-y:

  • Igor, un russe, ex sous-marinier, soldat stricte et rigide
  • Niko, une star du porno à la vie quelque peu dissolue
  • Un gros bouquet d’humour
  • Une pointe de sarcasme
  • Un poil de cul (elle est facile celle-là…je sais)
  • 1 litre de bouillon noir (peut-être essayer l’encre de seiche)
  • Quelques feuilles de papier
  • Une plume acérée, vive et percutante

Placez le tout, au four, à 110c en y ajoutant une louche d’eau toutes les 5 minutes et laissez bouillir jusqu’à ce que le premier sorte !

Le championnat du monde de sauna… Dit comme ça, ça fait un peu loufoque comme thème de livre hein ?
Et pourtant je vous assure qu’Incardona a cette capacité, cet art de décrire les choses les plus simples, avec cet air de rien, pour un faire un truc de ouf …mais vraiment de ouf !

C’est pas du polar, c’est pas du thriller, c’est un truc noir indescriptible mais totalement jubilatoire. Un livre qui se lit d’une traite sans même passer par le Start !

Incardona réussit à te faire entrer dans cette compétition…disons le franchement…un peu absurde…d’une manière tout à fait incroyable et d’y instiller un suspense haletant. Quel tour de force !

On vit, au travers de ces deux personnages, la culture d’un pays puisque ces championnats de sauna existaient bel et bien pour de vrai (J’ai appris quelque chose) mais que cette compétition a été arrêtée en 2010 suite au décès d’un concurrent.

Chaleur c’est aussi un regard drôle et pertinent sur le monde du porno, un clin d’œil à la grande Russie, une vision de la bêtise humaine et des compétitions à tout prix. Un regard sur la nature humaine, tout simplement.
C’est l’affrontement de ces deux hommes, à la vie, à la mort prêt à tout pour gagner, pour être le premier.

Vous vous imaginez bien que tout part en vrille pour tomber dans le noir le plus obscure mais là n’est clairement pas ce qu’il y a de plus percutant dans ce livre tout à fait admirable !

Remplissez la baignoire de glace, installez-vous et délectez-vous de ce petit chef d’œuvre …vous m’en redirez des nouvelles !!!

 

Livre sélectionné pour le prix du Polar Romand 2017

 

Publicités

One thought on “Chaleur – J. Incardona – 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s