Tout le monde te haïra – A. Aubenque – 2015

Extrait:

« Un couple et leur enfant s’approchèrent d’elle, sourire aux lèvres. Alice ne put supporter davantage leur bonheur dégoulinant et se décida à quitter le pont. De retour dans sa cabine, elle ôta son manteau et le jeta négligemment sur une chaise. Devant son miroir, elle eut du mal à reconnaître la jeune fille insouciante et pleine de vie qu’elle était encore il y si peu de temps. Petite brune au visage poupon, elle semblait désormais porter le poids du monde sur ses frêles épaules. De larges cernes avaient creusé ses joues et son teint avait perdu tout éclat.  » Allez, Alice. Tu dois te reprendre !  » se dit-elle. Elle tenta de sourire à son reflet, mais ne parvint qu’à esquisser une grimace peu convaincante. »

4ème de couverture:

En Alaska, la ruée vers l’horreur a commencé. White Forest, petite ville côtière du sud de l’Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d’être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l’appel ceux d’une centaine d’orphelins… C’est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l’espoir de retrouver sa sœur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell. De l’autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l’aide d’un hakapik, l’arme inuit servant à abattre les phoques. Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l’ombre des enfants disparus.

Ce que j’en pense…

Après une forêt obscure de Mitchelli, je reste en Alaska et ça me convient bien 🙂 Qu’est ce qu’elle est fascinante cette région, qu’est ce qu’elle est mystérieuse, qu’est ce qu’elle se prête bien à l’atmosphère d’un thriller ! Qu’est ce qu’Alexis la décrit bien ! On la sent, on la vit dans toute sa force et sa splendeur …glaçante… 😰

Glaçante ? Presque autant que son histoire d’ailleurs.

Une vieille histoire de bateau, une femme disparue, un homme retrouvé sauvagement assassiné dans une grange. Quel lien, s’il y en a un, peut-il y avoir entre ces événements ? On se pose toutes sortes de questions, on joue, comme pour chaque livre, à tenter de comprendre, de découvrir qui, quoi, comment, avant tout le monde et ben là, que pouic ! On se fait mener en bateau jusqu’au bout !

Une magnifique plume qui m’a emportée et réellement transportée. Une montée crescendo dans l’horreur. Haletant. Palpitant. Un final bouleversant…vraiment bouleversant …vraiment fort !

On touche à la problématique des réserves Inuits, on s’engouffre dans le sadomasochisme, on se retrouve au fond d’une mine, on vogue sur les vagues d’une folle histoire…Pas de quoi s’ennuyer, c’est certain !

Un livre que j’ai ressenti très fort, très émotionnel de par l’écriture mais aussi de par ses personnages à fleur de peau. On voudrait les protéger, les aider. On ressent, en fait, tant de choses au travers du détective Nimrod que l’on s’interroge sur son vécu presque autant que sur l’intrigue elle-même. Des questions restent d’ailleurs en suspens.

J’attends donc plus qu’impatiemment la suite des aventures de Tracy et Nimrod avec « Aurore de sang » qui paraîtra en novembre 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s