Au revoir là-haut – P. Lemaitre – 2013

Extrait:

Le général Morieux paraissait au moins deux cents ans de plus. Un militaire, vous lui retirez la guerre qui lui donnait une raison de vivre et une vitalité de jeune homme, vous obtenez un croûton hors d’âge. Physiquement, il ne restait de lui qu’un ventre surmonté de bacchantes, une masse flaccide et engourdie sommeillant les deux tiers du temps. Le gênant c’est qu’il ronflait. Il s’effondrait dans le premier fauteuil venu avec un soupir qui ressemblait déjà à un râle, et quelques minutes plus tard sa brioche commençait à se soulever comme un Zeppelin, les moustaches frissonnaient à l’inspiration, les bajoues vibraient à l’expiration, ça pouvait durer des heures. Ce magma prodigieusement inerte avait quelque chose de paléolithique, très impressionnant, d’ailleurs personne n’osait le réveiller. Certains hésitaient même à l’approcher.

4ème de couverture

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts… Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu. Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

L’avis d’Isabelle:

Prix Goncourt 2013 …Donner son avis …pensez bien un prix pareil sans doute rien à jeter !!

Roman qui traite des affres de l’après-guerre avec son cortège de promesses gouvernementales non tenues, son cortège d’horreurs et le cruel manquement vis à vis des combattants héroïques oubliés.. Bref toute la platitude d’une société hélas en déroute .

Parallèlement avec une dérision et une émotion toutes les deux constantes et adroitement mêlées Pierre Lemaitre relate le mal être de deux soldats qui, témoins d’une duperie, vont plonger dans un chaos d’infortune et de misère espérant s’en sortir en élaborant une arnaque monumentale .

Certes l’entrée en matière m’a semblé un peu longue et certains passages par moment chargés de détails, mais la prose de l’auteur travaillée et aboutie est magnifique ; l’humour grinçant constant ; la galerie des personnages parfaite et irrésistible . Voilà donc un Lemaitre différent de ses polars qui signe ici un bijou qu’il vous reste à savourer, si ce n’est déjà fait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s