Rever – F. Thilliez – 2016

Extrait:

« Les réponses se cachaient entre ces murs, quelque part. Il fallait une dernière cicatrice afin d’en finir une bonne fois pour toutes. Les morsures du feu dans sa chair étaient fiables, tout comme les curieux tatouages nichés les uns sous les autres à l’intérieur de sa cuisse droite, auxquels elle se raccrochait chaque fois qu’elle doutait.

Qui est Josh Heyman ? Découvrir les démons de JH JH connaît intimement Léa et Arthur. Comment ? Léa aurait dû être la 4

Une poutre s’effondra et provoqua le rire des diables. Le bois râlait, le bâtiment gémissait de part en part et ne tarderait pas à se recroqueviller sur elle, comme une main carbonisée. Il fallait en finir. Abigaël pompa fort sur le filtre et fit rougeoyer l’extrémité du tabac. L’approcha de son poignet et trouva une petite place, entre marques d’aiguilles et brûlures précédentes. »

4ème de couverture:

Un livre tellement complexe, voir inexplicable, qu’en faire un synopsis relève du défi…Voilà donc tout simplement le 4ème de couverture !

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres. Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai. Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Ce que j’en pense…

C’est simple, voilà le plan:

  • Prévoyez 2-3 jours de congé.
  • Si vous avez une famille, remplissez le congel de pizza et assurez-vous d’avoir un Mc Do à proximité, histoire de tout de même les nourrir.
  • Isolez-vous et plongez-vous corps et âme dans ce livre sublimissimement génial !

Si vous ne respectez pas ces trois points, vous devrez alors poser le livre, ce qui engendrera à coup sûr une frustration absolument intolérable dont vous ne vous remettrez jamais 😱

Un livre palpitant, perturbant, saisissant, hallucinant où l’on nage entre rêve et réalité….Un rêve qui nous conduit aux portes de la folie ou est-ce une réalité qui nous conduit aux portes d’un cauchemar…Ou une réalité aux portes d’un rêve ? On tournoie, on tourbillonne, on s’interroge, on suit ce jeu de piste incroyable…jusqu’à, presque, en perdre presque la tête. On navigue dans le temps sans pourtant jamais perdre le fil.

Un livre dans le désordre qui me rappelle forcément  » le vide » de Patrick Senécal et perso j’adore cette forme de chapitre « puzzle » qui pièces après pièces nous permet de découvrir l’image finale, qui plus est lorsque c’est fait avec grand art !

Un livre titanesque qui m’a littéralement happée sans jamais me lâcher. Un rythme soutenu et insoutenable. Une atmosphère qui nous replonge dans les grandes années des griffes de la nuit et de l’ami Krueger et mmmh c’est bon !

Un livre où l’on touche à certaines formes de mythologies sans tomber dans le fantastique.

Une histoire abracadabrante mais qui se tient. Un livre qu’on ferme en se demandant si c’était un rêve ou un cauchemar, un livre qu’on ferme en s’exclamant « Putain le truc !!!!!!!!!!! »

Du très très grand Thilliez …et d’ailleurs, franchement, selon moi….le meilleur de tous 😍😍😍

Et N’oubliez pas de trouver le code qui vous permettra d’accéder au chapitre 57…

Je ne vais donc pas m’étaler plus longtemps, vous l’aurez compris, méga, gigantesque coup de cœur …donc…fonnnnccceeeezzzzzz !!!!!

Publicités

One thought on “Rever – F. Thilliez – 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s