Ciao connard – F. Eglin – 2016

Extrait:

« Bien des années après, quand ce connard a planté un stylo-plume décoré de chrysanthèmes et de paulownias profond dans mon ventre, j’ai compris qu’il irait jusqu’au bout, avec méthode, avec passion. Moi j’ai essayé de faire comme si de rien n’était, genre, le Sioux qui se moque de son bourreau, mais je n’y suis pas parvenu. J’ai eu beau serrer dur les dents et tenter de penser à autre chose, une plainte m’a échappé. J’aurais aimé que ce soit un grognement, un truc de costaud, un truc de mec auquel on ne l’a fait pas, mais c’était bel et bien une plainte. C’était même un geignement. »

Résumé:

Un homme, auteur, se retrouve attaché sur une chaise dans sa propre bibliothèque et fait face à son bourreau qui lui ouvre le ventre avec un stylo-plume japonais, un Namiki, lui sort les viscères qu’il étale sur la table devant lui. Il le maintien en vie tout en le torturant et entretiennent une conversation en parfait gentlemen…

Ce que j’en pense:

Ce livre n’est qu’une métaphore. Un Dr Jeckyll et Mr Hyde. Le lecteur comprend très vite qu’il s’agit tout simplement de l’auteur face à lui-même.

Un livre étrange. Un conte qui décompte.

Un livre bourré d’humour, de sarcasme et d’ironie. Un style excellent. Une plume parfaite. Subtil, piquant, amusant.

Un air de « sens de la vie » de Monthy Python, un air d’Hannibal Lecter. Un air à deux airs…

Un livre qui se lit vite, très vite, plaisant de par son écriture et son originalité. Il ne me laissera certes pas une trace indélébile mais qu’est ce que c’est bon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s