Le tueur intime – C. Favan -2011

Extrait:

« Will sut qu’il s’agissait d’un signe. Il sut qu’un jour, il aurait sa revanche sur son père, sur sa mère et même sur Samantha, qui n’avait pas le droit d’être heureuse alors que lui souffrait. Non. C’était tellement injuste qu’il prit la décision de prendre les commandes de sa vie à elle pour la modeler à l’image de sa souffrance à lui. Il s’arrangerait pour qu’elle ne puisse plus jamais songer au bonheur sans l’associer à lui. Il se substituerait à tout ce qui lui est cher pour devenir son unique source de vie. Pour elle, il dispenserait rires et larmes. Samantha serait à lui ou elle ne serait pas. Soulagé par ses résolutions, il s’endormit. »

Synopsis:

1998, USA: Will Edwards, 15 ans, est le souffre-douleur de toute son école y compris de ses profs. Sa mère est morte il y a 3 ans et son père, devenu alcoolique depuis, l’ignore sauf à certaines heures de la nuit, dans la pénombre de sa chambre… Chétif, seul, mal dans sa peau, mal dans sa tête, il découvre qu’il est capable de passer inaperçu comme les caméléons et s’y entraîne, histoire qu’on l’oublie le plus possible. Si on ne le voit pas, on ne la tape pas… Il développe alors une passion obsessionnelle pour l’observation de la vie des autres, il épie sa voisine un peu nympho, il épie tout et tout le monde. Mais voilà que Samantha Monaghan débarque dans son école et intervient alors qu’il se fait rosser pour la énième fois par un de ses camarades de classe. Elle est belle, elle est lumineuse, elle est gentille avec lui, c’est nouveau pour lui. Samantha devient même son amie mais Samantha devient surtout son obsession. La suivre, l’observer, l’épier, tout savoir d’elle pour découvrir qu’elle est heureuse auprès de sa famille et de ses amis… Will bascule…Will devient, aidé de Samantha, un jeune homme élancé et athlétique, un mec en vue sur le campus. Une véritable transformation. La révélation… Will devient un prédateur …LE prédateur…

Ce que j’en pense…

Rohh la la ! Ça va pas être simple à décrire un truc pareil ! Un premier bébé ? Incroyable !!! L’accouchement a dû être long et difficile. Claire Favan a dû en rester pantelante au moment d’inscrire les fameuses lettres FIN. Elle a tout donné et c’est rude bon !

Un livre terrifiant qui, je l’avoue, n’est pas à mettre dans toutes les mains. Un livre dérangeant, perturbant. Un livre dur qui m’a soumise à une multitude de sensations et d’émotions….la peur, la terreur, l’horreur, le mal, le chagrin, l’effarement, la perversion dans tous ses états mais aussi la sensibilité, la douceur, l’ingéniosité et même la compassion…Un livre où par moment on frise l’asphyxie !

Un livre en deux parties où l’on se retrouve d’abord dans l’histoire de Will et surtout, et c’est le pire, dans sa tête. Où l’on découvre comment et pourquoi il est devenu ce prédateur terrifiant. Une deuxième partie plus axée sur l’enquête avec l’entrée en jeu du FBI et de l’équipe d’Ethan Brokers, rejointe en cours de route par un deuxième profiler: RJ Scanlon. Seul microscopique bémol de ce chef d’œuvre, cette partie enquête est un poil longue sur le milieu du livre, mais c’est vraiment un détail !

Les personnages sont hallucinants tellement leur psychologie est développée et travaillée. Des personnages qui pour le coup sont criant de vérité. Tellement présent, tellement vrai, tellement fort…Au point que l’on en ressent leur douleur physiquement. Techniquement au top, extrêmement bien documenté, la plume est superbe, fluide. Une atmosphère pesante et savamment maîtrisée. Une montée en puissance effroyable. Le style est excellent et l’on se retrouve illico emporté dans un truc de ouf !

Claire Favan prétend, dans ses remerciements, qu’elle n’a jamais pris de cours de psychologie ou de criminologie…moi je dis qu’elle a dû…dans une autre vie… c’est pas possible autrement !

Mais au final, je dois l’admettre, ce qui m’a vraiment coupé le souffle, ce qui m’a bouleversée, ce qui a titillé mon âme et mes tripes, c’est cette parfaite description de l’emprise. Elle m’a touchée, là, tout au fond…A tel point qu’elle m’a fait mal… très mal…vraiment mal…

Ce tueur est tellement intime qu’il hantera votre propre intimité !

Après « Serre-moi fort » que j’ai adoré, celui-là prend le même chemin: Direct dans les coups de cœur, sans aucune hésitation et je ne vais pas m’arrêter là d’autant plus que « le tueur de l’ombre » en est la suite directe.

Aucune raison pour vous de ne pas en faire tout autant !

Publicités

Un commentaire sur « Le tueur intime – C. Favan -2011 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s