Le dompteur de lions – C. Läckberg – 2016

Extrait:

« La fille se dirigeait vers eux. Elle était pieds nus et les taches rouges sur ses bras et ses jambes nus contrastaient violemment avec la blancheur du paysage. Les sapins enneigés se profilaient derrière elle en toile de fond immaculée. Elle les avait presque rejoints maintenant, de l’autre côté de la route, et il entendit la cavalière l’interpeller à nouveau. Sa voix était familière, mais elle lui parut curieusement étrangère à cet instant. Soudain la fille s’arrêta, se tint immobile au milieu de la route, la neige virevoltant autour de ses pieds. Ses yeux étaient bizarres. On aurait dit des trous noirs dans son visage blanc. La voiture surgit de nulle part. Le crissement des freins retentit dans le silence, il perçut le choc sourd d’un corps heurtant le sol. La cavalière tira si fort sur les rênes que le mors lui blessa la bouche et, obéissant, il stoppa net. Ils ne formaient qu’un, elle et lui. C’est ce qu’il avait appris. Sur la chaussée, la fille gisait, inerte. Ses yeux étranges tournés vers le ciel. »

Synopsis:

Une fille, pieds nus, des taches rouges sur les bras erre à travers une forêt enneigée avant d’atterrir sur une route où une voiture la percute. Elle git inerte mais le choc n’explique pas ses yeux crevés et les nombreuses blessures. Victoria Hallenberg, passionnée d’équitation, était portée disparue depuis 4 mois, et, malheureusement, décédera à l’hôpital. Les yeux brûlés à l’acide. La langue tranchée et les tympans percés…Qui donc a pu lui faire subir une telle horreur ? Patrick Hedström et son équipe de choc doivent désormais découvrir ce qu’il a bien pu se passer. Où Victoria a été séquestrée durant 4 mois ? Pourquoi ? Et surtout y a-t ‘il un rapport avec les 4 autres filles, du même âge, disparues dans la région ? De son côté, Erika Falk travaille sur un nouveau livre: L’affaire Laila Kowalska. Laila aurait assassiné son mari Viktor, le dompteur de lion, vingt ans auparavant. Peter leur fils a disparu depuis. Louise, leur fille qui vivait enchaînée dans leur cave s’est noyée quelques années plus tard alors qu’elle vivait dans une famille d’accueil. Pourrait-il y avoir un lien entre ces deux histoires ? Que cache Laila ? Erika et Patrick vont, encore une fois, travailler de concert pour élucider une bien sordide affaire…

Ce que j’en pense…

On retrouve avec plaisir Fjällbacka et tous les personnages auxquels on s’est attachés au fil des 8 livres précédents. Patrick Hedström et Erika Falk, notre couple de héro et toute leur petite famille. Mais aussi Gösta Flgyare, le vieux flic. Martin Molin qui ne se remet pas vraiment du décès de sa femme. Annika, la secrétaire. Paula pas très présente puisqu’elle pouponne. Le fameux Bertil Malleberg, le chef fantoche toujours prêt à ne rien faire et bien sûr Ernst son chien.

Camilla nous offre, une fois encore, une histoire bien ficelée, sordide à souhait. On rebondit comme une puce d’événements en événements, on se fait balader, on fait des Ohhh, des Ahhh j’aurai pas pensé malgré les indices laissé habillement de-ci de-là. On se marre pas mal sur l’aspect vie de famille très réaliste avec les enfants et tout le toutim qui s’en découle. Un livre qui se lit tout seul, qui glisse sans problème, qui a cette trame parfaitement maîtrisée du livre à succès. Toujours le même schéma, pas vraiment de surprise dans le style et la construction, qui, au 9ème livres n’a pas changé d’un iota…Bon, vous me diriez, elle aurait tort de s’en priver puisque cela fonctionne, certes, mais au bout du 9ème …on s’en lasserait presque un poil… Ça prend pas aux tripes, c’est pas inoubliable mais ça reste plaisant à lire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s