Sa vie dans les yeux d’une poupée – I. Desjours -2013

Extrait:

« Barbara est aussi grise que la neige souillée par les voitures. Recroquevillée sur elle-même comme si elle souhaitait disparaître, la jeune femme ne comprend pas pourquoi les autres cherchent à la retenir. Ce ne sont pas ses amies. Elles se fichent bien de savoir qui elle est, et encore plus pourquoi elle ne peut pas rester. Mais elles insistent. Par politesse, sûrement. Par pitié, peut-être. Pour rire encore un peu à ses dépens. – Désolée, je dois filer. – Mais tu ne veux pas prendre un verre avec nous ? Un diplôme ça se fête ! – Il y aura d’autres occasions… Maman m’attend. – « Maman m’attend ! » rigolent ses camarades en la caricaturant. Bon sang mais t’as quel âge ? Vingt-quatre ans. Aujourd’hui. Mais Barbara se garde bien de répondre. Ca ne ferait qu’alimenter les moqueries. C’est sûr qu’il est inhabituel de filer droit pour ne pas décevoir sa mère ou d’aimer encore les poupées à son âge. Aucune des filles qui l’entourent ne peut deviner à quel point le diplôme qu’elle vient de décrocher est un exploit. Une petite victoire sur elle-même puisque Barbara a enfin réussi quelque chose dans sa vie. Sur elle-même et sur sa mère qui l’a autorisée à s’inscrire aux cours. Mais il faut dire que la perspective d’un salaire supplémentaire a su la convaincre… »

Synopsis:

Barbara Bilessi a 24 ans et vient de terminer son école d’esthéticienne. Son diplôme en poche, elle quitte ses camarades. C’est le jour de son anniversaire et elle a bien droit à un cadeau que de toute façon, personne ne lui fera. Aller vite chercher la photo d’elle et son père qu’elle a fait agrandir chez un photographe et surtout se rendre chez Doll’s Paradise pour acheter cette poupée de porcelaine qu’elle admire depuis tellement longtemps et pour laquelle elle a économisé chaque centime, « Sweet Doriane ». Elle est en retard et sa mère, une aveugle acariâtre, la réprimandera sévèrement. Elle décide donc de prendre un raccourci par le parc. Elle y fera, malheureusement, la rencontre qui changera le cours de sa vie. Marc Percolès, Capitaine de police, sort d’une longue convalescence après un grave accident de la route. Sa femme y a perdu la vie et, lui, y a perdu une jambe et a subi de graves blessures au thorax. Il reprend le travail tant bien que mal. Handicapé, et moralement atteint. Il en viendra, par la force des choses, à croiser le chemin de Barbara…

Ce que j’en pense…

Lu en moins de 24 heures… juste incapable de le lâcher, mise en mode « ma survie dépend de ce livre ». THE claque !!! Tellement prenant, tellement fort….tellement…tellement…que je ne vais pas arriver à écrire quoi que ce soit qui puisse être à la hauteur de ce livre. Mes mots ne peuvent suffire. Trop profond, trop émotionnel, trop moche, trop horrible, trop beau… Bousculée, malmenée, touchée, bouleversée, percutée… J’ai respiré avec Barbara et pleuré avec elle. J’ai eu l’envie de la prendre dans mes bras et de lui dire que tout allait bien, qu’elle ne risquait rien. J’ai eu envie de verser des litres de Mercurochrome sur leurs blessures, de panser, de soigner. J’ai eu l’envie de pardonner l’horreur pourtant omniprésente… La plume d’Ingrid Desjours est juste magistrale, Un style puissant, cru, dur, authentique ! Ne pas lire ce livre serait un crime, une véritable perte de quelque chose. Si ce n’est pas déjà fait, foncez ou je vais me fâcher !!!

sa-vie-dans-les-yeux-dune-poupee-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s