Parfois on tombe – S. Bakowski -2016

Extrait:

« Gris. Plomb. Glace. Je suis là, seule au milieu d’une rue que je ne reconnais plus. Immobile, Le coeur en vrac. Je les observe, tous, tandis qu’ils passent à ma hauteur. Vite. Très vite. Quelque chose s’est brisé. Impression d’être ailleurs, de ne plus être une des leurs. Eux en couleurs et moi en noir et blanc. Ou le contraire. Le ciel, de toute façon, vient de me tomber sur la tête, là, comme ça, l’air de rien, dans la rue Mouffetard, en plein après-midi. Je sais maintenant que mon appartement est vide, que personne ne m’y attend, que je vais être seule. Je réalise à l’instant même que cette fois ça y est, c’est pour de bon, tout est fini. Que je ne pourrai rien y faire. Plus de mari, plus d’enfant, plus d’amour, plus de vie, plus rien. Moi, moi et moi seule, mon envie de crever sur le dos et ma voisine qui marche en talons au-dessus de ma tête. »

Synopsis:

Sarah est enseignante. Elle a un mari Lucas et une fille Louise. Une jolie petite famille, tout pour être heureuse. Mais elle court, comme tout le monde. Elle court après son travail, après toutes ces tâches quotidiennes, après le bonheur, après elle, après tout… Comme tout le monde. Elle court tant qu’elle fini par péter un plomb… Et tout s’écroule, tout s’effondre…

Ce que j’en pense…

Pas un thriller, ni un polar, ça change 🙂

Un livre saisissant, émouvant mais surtout pércutant. Une histoire de rien du tout qui au final est l’histoire de tout le monde. L’histoire de l’essentiel. De ce qui compte ou plutôt de ce qui devrait compter. L’histoire de quelqu’un qui perd pied et qui touche le fond. L’histoire de quelqu’un qui se relève. La plume de Solène est incroyable. Envoutante… Superbe ! En tout cas, moi je suis fan !! Des mots qui s’enroulent et se déroulent. Des phrases courtes qui s’enchainent, si fluides qu’elles s’écoulent comme une rivière et nous emportent dans un véritable tourbillon. Une belle pointe d’humour et des descriptifs saisissants. Un livre qui m’a touchée, émue. Ce reflet de nos vies stressées ou l’essentiel devient secondaire. Un véritable message qui m’a donné à réfléchir…vraiment… Cette désagréable impression de pouvoir être ou d’avoir failli être, à maintes reprises, Sarah. Ce petit côté « Falling down » avec Michael Douglas. Et puis il y a la Chine… Des descriptifs comme si on y était au point qu’on en sent presque les odeurs. Des paysages à couper le souffle. Un voyage dans cette culture sans billet d’avion et sans quitter votre canapé. Un livre à lire absolument…Comme tous les autres de cette auteur d’ailleurs ! Sa plume est addictive je vous promets !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s